EdF

La maison du handball, déjà adoptée !


La fédération française de handball a inauguré au mois d’août la maison du handball à Créteil (94). Un outil dernier cri, que ce soit sur un plan sportif ou esthétique, qui a fait l’unanimité parmi les filles de l’équipe de France la semaine passée. Petit tour du propriétaire.

Le football a Clairefontaine, le rugby a Marcoussis, le handball a désormais sa maison, à Créteil. Inaugurée le 16 août dernier, elle n’est pas encore tout à fait finie, les fils électriques sont encore visibles ça et là, mais elle a déjà accueilli les filles de l’équipe de France avant qu’elles ne décollent pour la Golden League la semaine passée. Et c’est un outil impressionnant. Pour 40 millions d’euros, la fédération française s’est offert un siège, un centre technique et d’entrainement, des espaces capables d’accueillir des entreprises extérieures, le tout sous un même toit. « Qui aurait pu imaginer, il y a une dizaine d’années, avoir la possibilité de travailler dans de telles conditions ? » s’enthousiasmait le sélectionneur féminin Olivier Krumbholz la semaine passée.

“Le mot maison prend tout son sens”

Et c’est vrai que tout a été pensé pour que les équipes de France, mais aussi les licenciés et les salariés de la fédération se sentent à Créteil comme chez eux. « Le mot maison prend tout son sens ici. Les équipes de France vont y être chez elles, les clubs alentour pourront disposer des équipements, tout comme les licenciés. Et tout les sportifs se retrouveront à côté du siège de l’administration, toute la famille du handball se cotoiera au sein d’un même lieu » se réjouit le président de la FFHB Joël Delplanque, moteur du projet depuis 2006. Si Colombes a été avorté, Créteil est allé à son terme et le résultat est assez bluffant.

Des espaces sportifs fabriqués par les entraineurs

Des salles d’entrainement, dont une peut contenir jusqu’à 430 personnes en tribunes, jusqu’aux salles de musculation et aux piscines de balnéo-thérapie, « on a l’impression que tout a été construit prioritairement pour les athlètes » comme le dit Olivier Krumbholz. « Les espaces sportifs ont été fabriqués par les entraineurs. La grande salle, par exemple, possède 21 caméras équipés de logiciels de tracking qui permettent de suivre les athlètes via un système GPS, mais aussi le ballon et les arbitres. Le résultat pouvant être ensuite projeté sur un écran géant ou visionné sur une tablette » détaille le DTN Philippe Bana.

Des espaces de vie lumineux

Si le côté sportif est dernier cri, les lieux de vie sont aussi pensés de façon à mettre les handballeurs dans les meilleures conditions. Entre un restaurant pouvant accueillir jusqu’à 80 personnes, un coin salon avec bar, billard et canapés donnant sur les salles d’entrainement, et les chambres quatre étoiles toutes décorées aux couleurs d’un grand moment des équipes de France, il n’y a pas grand chose à redire. D’autant plus que le côté historique n’est pas oublié, entre la vitrine aux trophées dans l’entrée et une grande fresque murale détaillant les grands moments de la fédération. Les athlètes, en tout cas, ont vite adopté le nouveau QG du handball français. « Elles sont touchées encore plus que les autres personnes car elles sont au coeur du système. Elles se sentent considérées comme importantes » résume Olivier Krumbholz. Les filles ont déjà adopté la maison du handball. Les garçons la découvriront d’ici quelques semaines.

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

39 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 3 octobre 2018 à 09h14

    Superbe ! On dirait un hôtel Ibis.
    Et entre 2 convocations des équipes de France, la Fédération pourra louer sa maison à des entreprises cherchant un lieu pour séminaire en région parisienne.

  2. Belleplanque - le 3 octobre 2018 à 09h22

    Vous avez entendu ? La maison du Hand à été pensé pour les licenciés ! Donc allez-y quand vous voulez ! En même temps c’est vous (nous) qui l’avez payée avec vos licences ! Pour les clubs alentours vous êtes invité par Mr Delplanque, la famille comme il dit! Parler de « grande salle » quand il y a 400 places… soyons sérieux !!! La petite salle a 2 rangs!! Aucune compétition ne pourra être organisée sur place… quelle erreur !! Bravo aux entraîneurs qui ont fabriqué les espaces sportifs avec un mètre autour du terrain !!! Les lits semblent trop grands pour des joueurs de Handball… lol. En résumé 40 millions et beaucoup d’erreurs car les Handballeurs n’ont pas été associés ou alors pas les bons!

    • ericb - le 3 octobre 2018 à 09h55

      Je connais bien le côté technique, et je suis très surpris de voir que l’on utilise une solution aussi coûteuse pour le suivi en temps réel des athlètes (le GPS pour suivre des athlètes, probablement deep learning + cascade). Je travaille moi-même sur de telles solutions, mais à un niveau amateur (école d’ingénieurs), et je m’interroge aussi du prix et surtout de la maintenance d’un tel système (quid de sa pérennité ?).
      En fait, je voulais juste dire que si on utilisait vraiment l’intelligence collective, on aurait certainement mieux, et moins cher, mais ce n’est que mon humble avis.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).