EHF Cup (F)

Paris 92 a encore toutes ses chances !


Où s’arrêtera cette équipe de Paris 92 ? Troisièmes de LFH (en attente d’une conciliation du CNOSF) avec un effectif réduit, les Parisiennes s’étaient envolées vers le Danemark hier avec seulement dix joueuses valides, dont deux gardiennes, après les blessures de Soralie Moore et Tamara Horacek mercredi en LFH. Et pourtant, les filles d’Arnaud Gandais ne se sont inclinées que d’un but sur le terrain du Team Esbjerg et son escouade de stars, au troisième tour aller de la coupe EHF (28-29). Menées de trois buts en fin de première période, elles sont su revenir pour ne compter qu’un but de retard à la pause (13-12). Avant de compter jusqu’à six longueurs de retard en milieu de seconde, quand Kristina Liscevic a planté deux banderilles de suite (26-20). Mais jamais les Françaises n’ont abdiqué et, passant un 4-1 dans les cinq dernières minutes de la rencontre, ne partiront finalement qu’avec un but de débours au match retour, qu’elles joueront dimanche prochain à la maison. Un vrai exploit quand on connait la différence de richesse entre les deux effectifs. Comme toujours, le pivot roumaine Crina Pintea a été impeccable avec huit buts, tandis que les gauchères Océane Sercien Ugolin et Melvine Deba ont rendu de belles copies, avec respectivement cinq et quatre buts. Quand on sait qu’au tour précédent, là aussi sans Horacek, les Parisiennes avaient renversé la vapeur face à Nantes après avoir compté quatre buts de retard après la première manche, on se dit que rien n’est plus impossible pour elles…

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. ANues - le 10 novembre 2018 à 20h18

    Autant voir ce club jouer toujours en sous nombre c'est un peu un habitude
    Autant cette défaite d'un seul but est surprenante
    Pas sûr qu'on voit un joker médical remplacer Horacek vu comment le club arrive à toujours être endetté

    Encore un match merdique de Bulleux
    on n'a jamais compris la politique de prolongation des joueuses qui font pas bien le boulot à Issy Paris

  2. Sasori9 - le 10 novembre 2018 à 23h13

    Paris 92 n'a pas encore réussi d'éponger leurs dettes ????
    Pourquoi il rejoint pas Omnisport PSG ?

    Après Hanna, Horacek, c'est au tour de Bulleux que tu trouves merdique !!! Y a t il une joueuse que tu trouves bien ?

    Paris92, bon sang c'est quoi ce nom zarbe, est capable de gagner au retour ?

    • ANues - le 11 novembre 2018 à 11h55

      Il éponge et replonge.
      Nouveau plan d'apurement décrété à la fin de la saison dernière.

      – Hanna a fait une seule bonne année, sa 1ere. Prometteuse. Les années suivantes ça n'a été que septembre/ocotbre de chaque saison. Son soucis c'est la précision au tir. Et son extrême prévisibilité. Et surtout on ne voit aucune amélioration avec les années!

      – Tamara vendange beaucoup et tire beaucoup (comme Mouna Chebbah) c'est pour cela qu'elle est dans le top 5 des butteuses, mais ses passes sont souvent dans les chaussettes de ses coéquipières, par exemple. C'est vrai qu'elle est encore toute jeune, mais je la trouve souvent impatiente et elle déclenche souvent dans le mauvais timing , souvent à mi hauteur ou sur la gardienne. Y a encore de la marge ppour de la progression, c'est positif.

      – Chloé bulleux a Issy n'a jamais été très efficace malheureusement, trop de tirs sur les gardiennes et aussi très souvent des refus de tirs malgré des situation très ouvertes à l'aile. SAns compter les blessures.
      Cette saison elle joue aussi au poste d'arrière droite en attendant le retour d'Oftedal. On comprend que c'est pas facile, mais faut s'adapter. Elle approche la trentaine et ne semble plus avoir de marge de progression .

      Dans le positif:
      – Crina Pintea super révélation de la saison dernière. Complètement inattendue. Avec le départ d'Abbingh et les ratés systématiques de Horacek elle tire maintenant aussi les 7m (elle en rate aussi, hein)

      – Mazens à l'aile (20 ans) est aussi prometteuse. Doit travailler un peu ses tirs.
      – Mala me plaisait bien aussi, mais l'arrivée de Mazens lui a fait perdre énormément de temps de jeu.
      – Deba à un peu des coups de mou ses dernières semaines, mais elle me fait penser à Coralie Lassource.

      Demi-positif
      – J'étais super pessimiste avec l'arrivée de Satrapova. Elle a montré de belles choses mais elle est aussi passée totalement à coté de certains gros matchs. Mais elle est quand même un niveau en dessous de Solberg et Attingré.

      Le 92 c'est pour aller au dela d'Issy en particulier avec les partenariats avec les autres villes du département.

      Avec ce club tout est possible. L'histoire d'amour avec les hongroises de Erd est révélateur ;-D
      Y a tjs eu des hics contre les scandinaves (Vipers, Copenhague, Holstebro).
      Si l'équipe arrive à avoir une ou deux joueuses de plus pour des rotations, c'est de l'ordre du possible. Faudra quand même faire gaffe à leur péché mignon: la perte de balle. Mercredi contre St Amand les eaux (dernières au classement), y en a eu 15.
      Et apparement les danoises auront un match en plein milieu de semaine contrairement à Issy. (j'y arrive toujours pas avec le nouveau nom).

      L'histoire avec le PSG est morte et enterrée depuis des lustres. Paris dispose déjà d'une équipe féminine en N1. C'est le PSG mais une branche qui ne dispose que de très peu de moyen. Le rapporchement avec Issy avait été évoqué y a qq années, d'après ce que j'ai lu à l'époque: en gros Siffre et Gandais n' aurait plus vraiment eu les rênes du club.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).