Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Euro 2018 - Tour principal

La voie royale pour rejoindre Paris

, par Kucerka

Il aura fallu attendre la fin de la soirée pour être fixés sur le sort des Bleues. Après une journée d'attente devant les matchs qui se déroulaient au Hall XXL, Olivier Krumbholz et ses joueuses ont pu se libérer après vingt minutes accrochées, fêter cette dernière à Nantes, mais surtout assurer une qualification en demi-finale (38-28). Les Françaises affronteront les Pays-Bas, vendredi à 21 heures.

Le public nantais n’en attendait pas moins. Après avoir retenu son souffle dimanche face à la Suède (21-21), il avait droit à une sortie soignée de la part de l’équipe de France qui a assuré le spectacle au Hall XXL, en explosant son record de buts marqués lors d’un Euro (il était de 31, en 2016 contre la Pologne). A l’image de son équipe, ce public a mis du temps à se lancer dans ce dernier match du tour principal aux senteurs de quart de finale. Vingt minutes dans lesquelles les Françaises trouvaient des solutions mais ne parvenaient pas à stopper les Serbes, encaissant ainsi 14 buts, comme face à la Suède soit les deux pires première périodes réalisées par la France en défense (18-14, MT).

Crédit: Bertrand Delhomme

Peut-être un peu bloquées par l’enjeu et maladroites dans un secteur de jeu qui d’ordinaire est leur point fort. A l'image de cette entame délicate, Béatrice Edwige perdait un peu les pédales, écopant rapidement de sa deuxième exclusion de deux minutes avant de s'y remettre. « La fin de la première période a été déterminante » reconnait Olivier Krumbholz en zone mixte. « Ce soir j’ai vu des joueuses brillantes, entre 5 et 10, tout a fonctionné, on a perdu très peu de ballons » a continué le sélectionneur. Une fin de première période, illuminée par l'entrée de Laura Glauser dans le but, trois arrêts en 9 minutes (10 au total à 36%).

Une fois l’orage passé, des solutions (re)trouvées face à Marija Colic (8 arrêts en première période) qui était bien entrée dans son match, les Bleues n’ont plus été bousculées. « On finit à quatre buts devant elles, ça nous fait du bien au moral de rentrer au vestiaire avec cette avance. On perdait peu de ballon » reconnait le Messin. Une fois la base retrouvée, ou du moins mieux en place, le reste de la machine pouvait fonctionner, sans que le moindre grain de sable ne vienne perturber la mécanique. Des relances prodigieuses envoyées par Laura Glauser, des montées de balle rondement menées et conclues par les ailières et une Estelle Nze-Minko en feu dans son jardin nantais. « On les a eues à l’usure, ce n’est pas facile quand l’ambition n’est pas la même et c’est sur ça qu’on voulait appuyer » insiste l’arrière des Bleues. Encore une fois avec des statistiques affolantes en attaque (9/12 au tir), sans compter toute l’agressivité qu’elle a pu mettre en défense et encore une fois apporter à ses coéquipières ce soir.

Un XXL en fusion

Crédit: Bertrand Delhomme

En jouant son jeu, simplement, en profitant les 14 pertes de balle adverses, les Françaises ont pu voir devant elles, un tapis rouge se dérouler pour rejoindre Paris et l’AccorHotels Arena. Une aisance et une maîtrise sur la rencontre qui ont permis à Olivier Krumbholz de proposer d’autres choses, peu vues depuis ce début de compétition, comme Laura Flippes sur le poste d’arrière. La gauchère de Metz, encore une fois précieuse (4/4 au tir) a pu profiter de la confiance du sélectionneur des Bleues sur un poste qu’elle occupe peu en sélection nationale, sur lequel en revanche, Manu Mayonnade n’hésite pas à l’aligner avec Metz. « Je suis contente, j’ai pu faire profiter de mes qualités, j’ai fait un bon match, que ce soit à l’aile, sur le poste d’arrière mais aussi en défense » analyse la Messine « j’adore ce poste, je suis toujours très contente quand je joue à ce poste, quand Olivier me fait rentrer arrière, c’est un peu la fête dans ma tête » s’amuse-t-elle.  A ses côtés, elle retrouvait Estelle Nze-Minko demi-centre et Orlane Kanor à gauche. Une base arrière new look qui n'a pas pour autant changé le rythme en attaque. Laura Flippes s'engouffrait dans le secteur central pour y aller de son but, plus rien ne leur résistait.

En profitant de cette euphorie générale, Gnonsiane Niombla a soigné son retour marquant d’entrée de jeu en deuxième période, rejoignant le banc pour la défense avec un immense sourire, quand le public exultait, revenu des coursives du Hall XXL comme il en était parti à la pause. La deuxième mi-temps vécue au XXL était donc folle, dans une fusion totale. On le comprenait lorsqu’on voyait Allison Pineau agiter ses bras au rythme de la musique sur le banc, à dix minutes de la fin, image sympa diffusée sur les écrans géants. La Serbie était donc loin, très loin de cette équipe de France qui avait déjà la tête dans les étoiles, portée par les 7046 supporters, qui avait déjà les valises prêtes pour quitter Nantes et rejoindre Paris (38-28, FM). Dans le même-temps, les Pays-Bas dominaient l’Allemagne et décrochaient la première place du groupe 2(27-21), synonyme de demi-finale vendredi à 21 heures. « J’ai hâte de partir de Nantes, on est prêtes pour ces deux matchs que l’on doit encore jouer, on est toutes pleine d’énergie » lance Pauline Coatanéa, soulagée de jouer sa première demi-finale internationale.

De Nantes, Maxime Cohen.

STATISTIQUES : À Nantes, Hall XXL (7046 spectateurs) : SERBIE - FRANCE : 28-38 (14-18) Arbitres : Ignacio Garcia et Andreu Marin (Esp) FRANCE Entraîneur : Olivier Krumbholz Gardiennes : Glauser (10 arrêts, 39') et Leynaud (6 arrêts, 19') - Joueuses : Glauser - Coatanea (4/5) - Ayglon-Saurina - Pineau (4/4dt 4/4) - N'Gouan (1/1) - Zaadi (2/3) - Leynaud - Houette (7/9) - Dembélé-Pavlovic (c) (0/4) - Flippes (4/4) - Kanor (0/1) - Edwige (1/2) - Foppa (0/1) - Niombla (2/3) - Nze-Minko (9/12) - Lacrabère (4/4) - Exclusions temporaires : Edwige (2) SERBIE Entraîneur : Ljubomir Obravic Gardiennes : Pantic (13', 2 arrêts) - Colic (38', 11 arrêts) - Joueuses : Radosavljevic - Krpez-Slezac (5/9) - Lekic - Stevin (2/5) - Lavko (1/4) - Kovacevic (5/6) - Nikolic (0/1) - Radojevic (0/1) - Pop-Lazic (5/5) - Radojevic (0/1) - Vukajlovic (3/4) - Stoiljkovic (2/6) - Cvijic (3/5) - Pantic - Colic - Dmitrovic (1/2) - Exclusions temporaires : Radojevic et Cvijic

Prochain match TV

Montpellier HB

16:00

Dim. 25 Fév.

PSG Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pirate du PCHB
Pirate du PCHB
5 années il y a

C’est moi ou bien personne ne s’offusque de la défaite de neuf buts de la Russie face à la Suède? C’est pile-poil le nombre de buts qui, en cas de défaite face à la Serbie, a effacé l’avantage qu’avait la France sur la Suède. Et qui, par conséquent, nous interdisait de perdre ce soir.

Sasori9
Sasori9
5 années il y a
Répondre à  Pirate du PCHB

Les Russes sont qualifiées donc elles s'en foutent ! Et Ca leur arrange bien que les Bleues soient éliminées.

Cet Euro, ce n'est pas comme d'habitude, c'est tout le monde bat tout le monde.

Averell
Averell
5 années il y a
Répondre à  Pirate du PCHB

Perso, je suis plus offusque par le faible nombre de commentaires alors que la France se qualifie pour les 1/2 finales de l'euro a domicile!
Dans le meme temps, l'annonce de la selection espagnole pour le mondial recueille plus de commentaires…

jbclamence35
jbclamence35
5 années il y a
Répondre à  Averell

C'est juste qu'une partie des gens les plus actifs sur le forum sont plus intéressés par le hand masculin que le hand féminin.
Je me confesse, j'en fais partie. Mais bravo aux Bleues !

Averell
Averell
5 années il y a
Répondre à  jbclamence35

Et pourtant…
Autant je suis pas trop fan du hand feminin de club, autant dans les competitions internationales, j'aime bien et je regarde aussi certains matchs sans la France.
Moins bourrin, souvent vif, tout aussi technique, tout autant de hargne, peut etre meme plus, des sourires et des jolies filles, le hand feminin a beaucoup d'atout.
Profite des derniers matchs pour te faire une opinion 🙂

jbclamence35
jbclamence35
5 années il y a
Répondre à  Averell

C'est marrant moi c'est le contraire ! Depuis 5-6 ans, j'ai vraiment du mal à regarder l'équipe de France jouer. En fait, ça me frustre terriblement de voir certaines erreurs alors que je suis à fond derrière elles. Donc je fais ça un peu par prévention pour ma tension et mon coeur. 😛

En revanche, de temps à autre, je regarde des matchs de clubs sans supporter personne et je suis parfois agréablement séduit. La dernière finale de la coupe de France m'avait plutôt plu avec une belle équipe brestoise face à des toulonnaises qui jouaient pas mal non plus. J'aimais bien la petite demi-centre de Toulon qui était vraiment dynamique : Laurène Catani !

Benoist
Benoist
5 années il y a

Il nous reste plus qu’à corriger la Russie en finale …
Attitude limite limite !!!

azerty64
azerty64
5 années il y a

Je remarque aussi que personne ne parle du microseisme de l’élimination des norvégiennes avant même les demis alors que cette nation est considérée comme l’équivalent féminin de notre handball masculin.
Enfin je sais pas pour vous mais perso je trouve que ça fait plus que bizarre de ne pas les voir dans le dernier carré.

Averell
Averell
5 années il y a
Répondre à  azerty64

Et ben c'est la vie, ca arrive meme aux meilleurs (pour rappel l'edf masculine lors de l'euro 2012) et ca rappelle qu'on ne peut pas banaliser ou minimiser la performance que constitue le fait de jouer une 4e 1/2 finale d'affilee dans un tournoi majeur!

Averell
Averell
5 années il y a

En esperant bien sur que les Francaises decrocheront une breloque du plus beau metal possible, on peut d'ores et deja dire que la competition est reussie pour elles.
Attention, je ne dis pas qu'il faut se satisfaire d'une place en 1/2!!! Mais y arriver, c'est deja signe une belle perfomance. On voit bien que certaines grosses ecuries n'y arrivent pas.
Il va toutefois falloir encore hausser le niveau de jeu vendredi et dimanche. Et ca fait bizarre de le dire, mais il va surtout falloir resserer un peu les boulons de la defense car je ne pense pas que la France puisse remporter l'or sans un defense de fer.
Une finale France-Russie sera pas mal. Je ne crois pas a l'avantage psychologique du match precedement remporte par une des equipes. Ou plutot, j'y crois, mais a rebours: la France aura a coeur de laver la defaite inaugurale alors que les Russes pourraient etre en exces de confiance apres avoir largement domine les debats sur cet euro (exception faite du match sans enjeu pour elles contre la suede).

Lanonymuse
Lanonymuse
5 années il y a

Les norvégiennes arrivaient en France Avec beaucoup de joueuses cadres en moins qui étaient. Blessées avant la compétition donc Ca ne me surprend qu’à moitié. Par conte j’avoue que la large victoire suédoise semble louche bien que ça soit une bonne equipe les russes pour moi étaient au dessus … toute façon Place aux pays bas pour la France ! Allez les bleues toutes et tous derrière vous

Software8743
Software8743
5 années il y a

Pour moi le comportement des russes est assez inacceptable. Ok elles étaient qualifiées donc elles ont 100% raisons de laisser reposer les cadres (pourquoi risquer une blessure alors que tout est déjà fait?). Mais là elles étaient juste pas à fond du tout. Je ne connais pas le règlement pour ce genre de choses mais ça devrait être sanctionable nan ?

Sinon la perf de l'EdF est marquante. Le 0/4 de Dembele me fait un peu mal quand même. O.K. la sort au bout de 10min de jeu. Elle n'est pas du tout dans son euro. Déjà contre la Suède c'était la cata.
Lacrabère a enfin pris ces responsabilités et c'est bon à voir (même s'il faut relativiser pcq la défense Serbe avait activé le mode porte ouverte).
Estelle fait tjrs autant plaisir. Tellement en forme. elle est partout, défense ou attaque. Au point qu'on a pu reposer Kanor.

Bref hâte d'être à Paris j'espère qu'elles sauront confirmer !!!!

No
No
5 années il y a

La voie royale ? Il reste 2 matches couperets malgré tout les Pays bas puis la Russie il faudra être à 100% pour le titre à défaut se sera une contre performance il faut se le dire !

Averell
Averell
5 années il y a
Répondre à  No

Quelle intransigeance!
Demande au PSG si ne pas gagner la LDC c'est une contre performance!
Sur 2 matchs, tellement de facteurs aleatoires peuvent se produire…
En revanche, etre 4 competitions de suite en 1/2 finale minimum, ca c'est une vraie performance qui en dit long sur la regularite et le niveau de cette equipe.
Demande a la Norvege ou a la Russie.
Seules les Pays-Bas ont fait pareil, mais n'ont pas ramene les memes medailles…

HandForLife
HandForLife
5 années il y a

Il faudra surtout arrêter les pertes de balle évitables (passe dans les pieds, passe en touche, passe à l’adversaire, etc.. ) qui sont une des marques de fabrique de cette EDF. Si on arrive à gommer ça, on ne sera pas très loin du titre. Il faut aussi que Dembélé se réveille car elle est catastrophique au tir. Il faut également que Lacrabère tire à 9m comme avant. Tous ses buts sont marqués à 6-7m.

ANues
ANues
5 années il y a

La norvège absente dans le carré final , pas vu depuis 2000. Ce sera juste la 2e fois depuis 1994!
D'un autre coté, l'équipe masculine française avait subit le même sort en 2016 en Pologne avec le match monumental des croates
Perso, plus surpris de ne pas avoir vu Kanor avant le 52e minute .

Et le plus inquiétant reste aussi le poste de pivot. la France a l'un des plus mauvais rendement sur ce poste.
Quand tu vois Edwige qui a joué 4h25 sur 6h possible et qu'elle a seulement fait un 5/8 en 5 matchs et que même si tu cumules Foppa (4buts) et NGouan 3 buts, ben tu vas pas loin (à part en 1/2 ;-D) avec 12 buts.
Si tu regardes la top liste https://livecache.sportresult.com/node/binaryData
, la liste est longue pour les pivots à plus de 12 buts. Dans l'ordre Pintea, Loke, Benke,schmelzer, Pop-Lazic, etc…
Même Kelly Dulfer (Pays Bas) qui n'est pas une pivot, mais qui malgré elle joue à ce poste à cause de l'absence de Broch et Snelder, a réussi à mettre 15 buts/23
Pour le coup tu la sens bien l'absence de Laurisa Landre !!!!

Kben
Kben
5 années il y a

Et quid de Dembele, complètement apathique, 0/4, j espère qu elle profitera de cet euro pour faire ses adieux en edf.

rkj4
rkj4
5 années il y a
Répondre à  Kben

Déjà, elle avait joué un rôle important, et dans le même registre, contre la Suède.
Pour moi, si on n'arrive pas à gagner ce match, c'est pas mal de sa faute : ses face à face ratés successifs ont pesé lourd.
Mais c'est aussi à son coach de savoir limiter au maximum sa présence sur le terrain.

rkj4
rkj4
5 années il y a
Répondre à  rkj4

Je me corrige. Je me trouve sévère. Moi non plus je ne suis pas bcp le handball féminin et Dembelé, je la connais mais sans plus, j'avoue.
Donc, un coup de moins bien, une méforme au mauvais moment, bien sûr que ça arrive. Dans ce cas, en attendant que ça revienne, c'est au coach de ne pas trop tirer sur la joueuse. Houette aussi, elle loupe, mais elle comprend et elle se corrige. C'est donc elle qu'il faut faire jouer de préférence quand ça chauffe. Dimanche, elle avait finit par prendre la mesure de la gardienne suédoise et puis, on ne sait pas trop pourquoi, elle sort, et c'est Dembelé qui a le ballon sur la dernière contre-attaque. Avec le résultat qu'on connait.

Le saux Pascal
Le saux Pascal
5 années il y a

Dembele pas terrible et de plus avec le sourire !!! Laissons Manon Houette s éclater avec Flippes et coatanea

Wassup-bob
Wassup-bob
5 années il y a

En vous lisant au sujet de Delbeke, je pense que vous minimiser son importance au sein du groupe. Certes elle ne fait pas sa meilleure compétition mais elle reste primordiale dans l’organisation que O.K. a mis en place, elle a été de toutes les grandes aventure de l’EDF et rien que pour ça elle mérite qu’on évite de l’envoyer à la retraite trop tôt 🙂

Luc34
Luc34
5 années il y a

Hier houette loupe ses 2 premiers tir aussi donc laisser dembele tranquille .les pivot me font peur mes la France va gagner les 4 équipe restant sont pas fameux la Russie rame depuis sa victoire contre la france

Kat
Kat
5 années il y a

Dembele effectivement n’est pas au top pour l’Euro mais depuis le début en EDF elle nous régale alors soyez tolérant car ca arrive une faiblesse sans elle certaine ne serait pas au niveau. Par contre plus de Edwige en attaque et mettre astrid n’gouan car Landre manque grave en attaque. Mais bravo à toutes ainsi qu’Olivier

Bonitos
Bonitos
5 années il y a

Celle qui me frappe dans l’équipe c’est Kanor
Elle a une suspension majestueuse et un tir monstrueux

Bhenry
Bhenry
5 années il y a

Beaucoup de monde se plaignent du poste de pivot. Effectivement Landre nous manque beaucoup, mais l’équipe n’a jamais marqué autant de but, donc réjouissons nous de l’efficacité des autres postes et soutenons les pour qu’elles remportent la plus belle des médailles.

Bonitos
Bonitos
5 années il y a

Certes sur le poste de pivot nous constatons tous une faiblesse
En effet nous voyons aussi chez certaines joueuses quelques fautes mais voila nos françaises sont en 1/2
Toutes les équipes ont leur petite faiblesse mais globalement et donc collectivement elles ont un super jeu
Souhaitons leur d’en faire le moins possible sur les 2 prochains matchs et allez la France !!!!

Nos derniers articles

26
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x