Euro U18 (M) – J5

Ce n’est pas fini !

Crédit : U. Hocevar/EHF

L’équipe de France jeune s’est incliné face à l’hôte croate à l’Euro jeune (20-25). Rapidement distancés, les bleuets n’ont pas pu revenir dans la rencontre face à de solide croates. Il reste cependant encore deux rencontres, dont une victoire nécessaire pour remplir le contrat du tournoi.

Crédit : U. Hocevar/EHF

Les équipes de France espoir masculines nous ont habitué cet été à prendre le taureau par les cornes. Cette fois, impossible de prendre de vitesse des croates bien trop organisés et solides sur leurs bases (1-8, 16e). Un départ catastrophe qui ne sera jamais comblé, qui va même encore prendre un peu d’ampleur en début de seconde période jusqu’à atteindre les neuf unités d’écart (16-25, 55e).

Un manque de munitions

La faute à une attaque qui n’arrivait pas à prendre la mesure des tours de contrôles adverse. La Croatie est – de loin – l’équipe la plus massive à cet Euro, et face à des bleuets encore tendre il n’en fallait pas plus pour gripper la machine. Rajoutez des gardiens croates en chaleur, et vous obtenez à peine 50% de réussites aux tirs sur à peine 40 tirs enregistrés en une heure. Seul le petit numéro de dynamiteur de Yohan Bourgeuil (3/3), l’appelé de dernière minute, réduira le score. Bien trop tard (20-25, SF).

Crédit : U. Hocevar/EHF

Malgré la défaite, l’équipe de France doit encore atteindre la 7e place pour obtenir toutes les qualifications possibles. En effet, en atteignant le haut du panier, les français se sont déjà qualifiés pour le mondial l’année prochaine, ainsi qu’obtenu les qualifications pour les euro espoirs (U18 et U20) en 2020. Reste à obtenir le ticket pour les jeux olympique de la jeunesse (FOJE), que disputeraient alors la génération suivante à l’été 2019. Seulement, seuls sept billets sont distribués, il faut donc encore une victoire. Première chance samedi à 13h00 contre l’Espagne.

Les réactions (Site EHF)

Eric Quintin (entraîneur) : Ce genre de non-match arrive aux meilleures équipes, ce n’est donc pas une surprise pour nous, car nous sommes une équipe très jeune et nouvellement constituée. Il y avait peut-être de la pression, aujourd’hui notre jeu n’était pas suffisant. La Croatie était vraiment plus forte que nous, nous avons fait de notre mieux, mais il était clair que cela ne suffisait pas. Maintenant, nous nous reposons et reconstruisons pour les prochaines étapes.

Loïck Spady : Mon équipe a bien joué. Au début, nous avons ressenti une certaine pression et cela a suffit pour nous faire déjouer. Nous avons réussi à récupérer quelques buts et nous avons essayé de revenir en fin de rencontre. Compte tenu de notre âge et de tout ce que nous pouvons faire, nous sommes satisfaits de la compétition, mes coéquipiers ont fait de leur mieux.

La feuille de match

France – 20

Charles Bolzinger (GB) ; Loïck Spady (GB – MVP) – Hugo Cabanes (4 buts) ; Antoine Tissot ; Jotham Mandiangu ; Sadou Ntanzi (4) ; Sébastien Chatillon (1) ; Hugo Jullian (2) ; Yanis Adebigni ; Gabin Martinez (1) ; Paul-Louis Guiraudou (1) ; Yohan Bourgeuil (3) ; Thibaut Thellier ; Drevy Paschal (1) ; Gautier Crépel ; Mathieu Salou (3).

Croatie – 25

Fran Lucin (GB), Stipe Puric (GB) – Juro Cakaric, Ivan Filipovic, Marin Greganic (1),  Ante Ivankovic (2), Mateo Maras, Patrik Martinovic (5), Fran Mileta (6), Veron Nacinovic, Gianfranco Pribetic (3), Ivan Rukavina, Rudolf Zvornimir Safranko (4 – MVP), Marin Sincic (1), Karpo Sirotic (3), Eugen Josip Zaja

Maxime Thomas

HandNews & CasalHand

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. bdx330 - le 16 août 2018 à 13h09

    Enfin on vit quand même un été pas vraiment glorieux pour les équipes de frances jeune que ce soit en garçon ou fille… Quand on voit le potentiel des u18 féminine qui va finir au mieux 9ème.. Les u20 féminine qui finissent 7eme du mondial.. Les u18 garçon qui vont finir au mieux 5ème, certains proclamaient la France comme le pays du handball après nos 2 sacres aux mondiaux… mais si personne n’arrive derrière, il ne faudra pas s’étonner que ca ne dure pas..

    Il manque surtout un fond de jeu a ces équipes de france jeune.. quand je vois certaines équipes comme la corée du sud en féminine qui arrive à avoir un super jeu avec des filles qui sont pas forcément les meilleures physiquement mais qui proposent un jeu rapide et fluide, on se demande ce que font les « sélectionneurs » et les entraîneurs en France. Peut être se remettre en question serait profitable?

    • Averell - le 16 août 2018 à 14h35

      Un peu tot et succint pour tirer de conclusions aussi categoriques, non?

    • korogho - le 16 août 2018 à 15h59

      Il me semble que nos Karabatic, Abalo et autres Omeyer n'ont jamais performé aux Euro U18. Et ça ne les a pas empêchés de tout rafler après.

      Après je suis d'accord que se remettre en question est toujours profitable, si on le fait intelligemment et sans stigmatiser qui que ce soit.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).