Euro U20 (M) – J4

L’espoir brille encore !

L’équipe de France juniors a réalisé une prestation de haut-vol contre la Croatie (37-28). Une victoire qui permet à Gaël Tribillon et ses coéquipiers de rester en course pour la demi-finale. Il faudra battre l’Espagne pour se qualifier demain (13H).

Drôle d’expérience que de voir croate et français se jauger avant cette rencontre. Entre ces deux équipes qui vivaient leurs premières retrouvailles depuis Koprivnica, il flottait forcément une odeur particulière. “On appréhendait ce match contre la Croatie car on les avait joué il y a deux ans en finale au championnat d’Europe. On les craignait un peu.” Si Kyllian Villeminot se rappelle de ce match, les croates devait également avoir en tête les critiques très dures reçues après leur prestation face à l’Espagne (31-36). Halil Jaganjac avait été particulièrement visé, en tant que joueur majeur et attendu comme le messie il n’avait pas en vue ce soir là. Alors cette fois, le voici chargé d’une mission et il n’économisera pas ses cartouches (7 buts). L’autre croate filant des sueurs froides à Bastien Soullier, choisi pour démarrer le match, c’est Ivan Martinovic (8 buts). L’arrière droit enchaîne les tirs longue distance, mais la France est tout de même devant (9-5, 15e).

Maîtrise et humilité

Les français ont en effet gardé leur habitude de bien commencer le match. Surtout, ils ne laissaient pas une seconde de répit à des croates qui se retrouvaient éparpillés sur le terrain. “On savait que physiquement on avait les éléments pour les fatiguer, pour les faire courir, et je crois que c’est ce qu’il s’est passé” commente Arnaud Parisy, l’entraîneur adjoint. Un rythme qui ne va pas aller en descendant, le staff évitant les rotations vers la 15e pour finalement les faire à la mi-temps. Un changement de stratégie payant, les remplaçants tel Noah Gaudin, Robin Dourte ou Robin Dupont-Marion prenant de plein pied ce redémarrage. “Les garçons ont tous un rôle, il le connaisse. Nous on a confiance en tout le monde ! À partir de là, quand ils mettent le pied sur le terrain ils doivent faire le job.” Seule l’exclusion directe de Aymeric Lippens fera grincer des dents (14-10, 22e).

Un match en maîtrise où, hormis un dernier sursaut ressemblant plutôt à un refus de mourir (21-18, 36e), les croates n’ont jamais été en mesure de revenir. Le plus agréable est de revoir enfin cette équipe en confiance, faire des erreurs et revenir plus fort comme Gaël Tribillon dans cette rencontre, ou retenter des gestes inhabituels mais efficaces au grand dépit de ses adversaires (37-28, SF). Une confiance toutefois sans excès, comme si quelque chose avait changé. “Les mots ont été fort après le match contre le Portugal donc maintenant plus jamais on lâchera. On a retrouvé l’effectif de l’année dernière, d’il y a deux ans.” commence Kyllian Villeminot. Pour Arnaud Parisy, le mot de confiance a été chassé par un autre : “Au delà de la confiance, c’est l’humilité. Un sportif de haut niveau doit écrire l’histoire, elle ne l’est jamais avant de commencer. Je pense que le message est intégré.” Rendez-vous demain face à l’Espagne.

Dans le match suivant l’équipe de France, le Portugal a réussi à venir à bout de l’Espagne 29 à 27. Dominant la rencontre avant de fatiguer sur la fin, les portugais s’assurent une des deux places en demi-finale. La seconde se jouera demain à 13H, entre la France et l’Espagne.

La feuille de match

À Celje (Zlatorog Arena). Arbitres : Andorka et Hucker (Hongrie)

France – 37

Bastien Soullier (GB) ; Valentin Kieffer (GB) – Dylan Nahi ; Gaël Tribillon (6/7) ; Aymeric Lippens ; Yoann Gibelin (2/3) ; Elohim Prandi (5/9) ; Noah Gaudin (6/9) ; Kyllian Villeminot (7/9) ; Clément Damiani ; Julien Bos (3/4) ; Robin Dupont-Marion (4/4) ; Edouard Kempf (1/1) ; Hugo Brouzet ; Tom Poyet (3/3) ; Robin Dourte

Croatie – 28

Ivan Panjan (GB) ; Ivan Eres (GB) – Tomislav Spruk (1/1) ; Antonio Vozila (0/1) ; Daniel Papic ; Ivan Martinovic (8/11) ; Leon Strbad (2/2) ; Tin Lucin (0/2) ; Vito Bahtijarevic (6/8) ; Josip Repusic (2/4) ; Josip Sarac ; Nikola Grahovac (1/1) ; Halil Jaganjac (7/14) ; Josip Vekic (1/2) ; Adrijan Milicevic (0/1) ; Filip Vistoporov.

Le classement de la poule B

1. Portugal (4pts) ; 2. France (2pt) ; 3. Espagne (2pt) ; 4. Croatie (0pt)

À Celje, Maxime Thomas

HandNews & CasalHand

17 CommentairesPoster un commentaire

  1. Franck du 85 - le 24 juillet 2018 à 14h46

    Le cœur français bat toujours.
    Si le Portugal bat l’Espagne, alors ce sera un vrai séisme.

    • Kieler - le 24 juillet 2018 à 14h49

      Pas tellement. Quand on voit comment les portugais jouent, ça ne serait pas tant une surprise je trouve. Ils sont très bons les portugais vraiment. Ils ont du banc et un prodige à droite, ça peut le faire. En tout cas ce sera un match qui vaudra son pesant de cacahuètes !

    • ricardtube - le 24 juillet 2018 à 16h18

      oui car si je calcule bien, si l'Espagne gagne, il faudra battre l'Espagne + 3 minimum et peut être +.
      en tout cas les croates ne doivent plus nous blairer…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).