Golden League (F) – J3

La France termine mal face à la Pologne

Pour son dernier match comptant pour la première étape de la Golden League, l’équipe de France s’est inclinée face à la Pologne (16-22). Pas grand chose à sauver sur cette rencontre tant les Bleues sont passées au travers. Elles terminent ce tournoi amical avec deux défaites et un nul. 

Comme lors de ses deux premiers matchs, la France n’a pas mis toutes les chances de son côté dès le début de la rencontre. Discrètes sur le plan offensif, Jannela Blonbou mise à part, les Tricolores ont rapidement ramé sur leurs phases offensives, poussant Olivier Krumbholz à poser son premier temps-mort après un quart d’heure de jeu (3-5, 17′). Le seul sursaut des Bleues se produit dans les cinq dernières minutes de la première période. Elles inscrivent un 4-1 et rentrent aux vestiaires avec une longueur d’avance après un dernier but de Laura Flippes (10-9, MT).

Si la première période ne fut pas fameuse, que dire de la seconde ? Sans idée, terriblement brouillonne en attaque, la France a progressivement laissé filer les Polonaises pourtant privées de leur maîtresse à jouer, Karolina Kudlacz (12-16, 45′). Avec trois buts inscrits en vingt minutes, l’addition aurait même pu être plus lourde si les partenaires d’Alexandra Zych avaient un peu mieux réglé leur mire. Au terme de l’une de ses pires sorties depuis un très long moment, la France s’incline finalement (16-22, FT).

A deux mois du début du championnat d’Europe en France, les Bleues savent désormais qu’il leur reste du pain sur la planche. Elles se retrouveront dans un mois pour un nouveau stage de préparation. Ce dernier match, en tout cas, est à oublier.

HandNews & CasalHand

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. AVOSCAN - le 30 septembre 2018 à 18h11

    Dire que les bleues sont passées à côté serait un doux euphémisme …

  2. No - le 30 septembre 2018 à 19h30

    Il faut se poser les vraies questions sur cette équipe et son staff !!!

  3. Truc - le 30 septembre 2018 à 19h54

    La France du handball féminin est catastrophique. Pas d’entraîneur de bon niveau dans les clubs, toujours les mêmes têtes, et les nouveaux manquent d’ambition ou sont arrivé en poste par miracle (Comte a BDP, Cassan à Fleury…).
    À quand un turnover quand les personnes en place ne sont pas bons? On se complaît dans la médiocrité…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).