Mondial 2019 (M)

La Suède surprise, la Croatie presque qualifiée

La Suède a été battue aux Pays-Bas lors du match aller des qualifications pour le Mondial 2019, qui aura lieu en janvier en Allemagne et au Danemark. La Slovénie est également en très mauvaise posture. La Croatie a écrasé le Monténégro et a quasiment validé son ticket.

Ce week-end ont eu lieu les matchs allers des qualifications pour le Mondial 2019. Pendant que les nations organisatrices, déjà qualifiées, sont parties jouer des amicaux aux allures de vacances avant l’heure (la sélection allemande est au Japon, le Danemark est aux Antilles avec la France, autre qualifié d’office), les autres mettent leurs dernières forces pour participer au grand rendez-vous de janvier prochain. Et les favoris n’ont pas tous été au rendez-vous. La Suède, par exemple, a été battue par les Pays-Bas à Bois-le-Duc (25-24). Menant au score en début de partie, les partenaires d’Albin Lagergren (6 buts) se sont faits passer devant par les Oranjes de Luc Steins (2 buts). Jerry Tollbring a pu réduire la marque avant la fin de la partie. Les derniers médaillés d’argent à l’Euro devront livrer une partie plus consistante à Kristianstad mercredi.

La Slovénie presque éliminée, la Russie bute sur Stochl

L’autre habitué du rendez-vous mondial en grosse difficulté est la Slovénie. Le cas slovène apparaît même extrêmement compromis, puisque les coéquipiers de Vid Kavticnik (7 buts) ont été battus chez eux, par la Hongrie (24-29). Alors que le score était encore de parité à treize minutes de la fin (23-23), la Slovénie a totalement craqué en ne marquant plus pendant 12 minutes et offrant ainsi une occasion en or à la troupe de Ljubomir Vranjes d’accrocher la qualification. La Slovénie, quant à elle, est condamnée à l’exploit en Hongrie mercredi, dans la bouillante Arena de Veszprém, pour ne pas devenir la première équipe de l’après-guerre médaillée de bronze en titre à ne pas se qualifier pour l’édition suivante.

Dans les autres rencontres, l’Islande n’est pas parvenue à gagner contre la Lituanie (27-27), malgré les 17 arrêts de Björgvin Pal Gustavsson. Jonas Truchanovicius (5 buts) et les siens peuvent encore espérer se qualifier en cas de victoire à Reykjavik cette semaine. La République tchèque l’a emporté contre la Russie dans l’un des chocs de ces éliminatoires (27-26). Très bien partis (4-11, 15′), les Russes ont ensuite été freinés par l’entrée de Petr Stochl dans les buts. Le portier de 42 ans voulait jouer son dernier match à Plzen, là où il a débuté, et a été éblouissant. Les Tchèques sont revenus dans la partie pour finalement s’imposer d’une courte tête. Il faudra confirmer en Russie, cette fois sans Stochl. Tout reste également ouvert entre la Biélorussie et l’Autriche (28-28).

Les Croates et les Norvégiens y sont presque

La Croatie a déjà tué le suspense en écrasant le Monténégro (32-19), et n’a plus qu’à assurer au retour. La Norvège a aussi gagné sans trop de problème face à la Suisse, malgré la présence d’Andy Schmid (6 buts). Avec un excellent Sander Sagosen (10 buts), les finalistes de la dernière édition se sont mis en bonne situation pour jouer en Allemagne et au Danemark en janvier (32-26). La Macédoine a également fait le plus dur avec sa large victoire contre la Roumanie (32-24), idem pour la Serbie contre le Portugal (28-21). Les matchs retour auront lieu cette semaine.

Le programme des matchs retour

Mardi 12 juin :
Russie – République tchèque (26-27)
Suisse – Norvège (26-32)
Mercredi 13 juin :
Islande – Lituanie (27-27)
Hongrie – Slovénie (29-24)
Autriche – Biélorussie (28-28)
Roumanie – Macédoine (24-32)
Suède – Pays-Bas (24-25)
Jeudi 14 juin :
Portugal – Serbie (21-28)
Monténégro – Croatie (19-32)

Mickaël Georgeault

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos EDF

18 CommentairesPoster un commentaire

  1. Morcheeba - le 11 juin 2018 à 12h16

    Pour la Suède, ce n’est qu’une défaite d’un but. Au retour ça va passer. Pareil pour la Russie. En ce qui concerne le Hongrie-Slovenie, résultat plutôt normal car la Slovénie est plutôt vieillissante et a du mal à renouveler ses cadres. Pour le reste, rien de bien surprenant à part peut-être le match nul entre la Bielorussie et l’Autriche. Mais les Autrichiens commencent à inonder le marché européen donc pas complètement illogique.

    • Vardarian - le 11 juin 2018 à 14h56

      Au contraire, je suis surpris par la victoire de la Hongrie.

      Défaite honteuse pour les Suèdois, mais sans doute ils vont remonter.

      Serbie, Croatie, Hongrie, Islande, Macédoine, Russie, Norvège, Suède, Autriche?

  2. jo - le 11 juin 2018 à 12h28

    C’est bien de voir des “petites” nations du hand tenir tête aux “grandes” notamment les Pays-Bas et la Lituanie…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).