Proligue – Finale aller

Sélestat et Pontault dos à dos

Pontault-Combault est passé tout près d’un succès dans la salle de Sélestat, mais les deux équipes se quittent sur un match nul au terme de la finale aller (31-31). Tout se jouera vendredi en région parisienne.

Vous aviez misé sur une finale de play-offs entre Chartres et Dijon ? Ce sont finalement les deux outsiders, Sélestat et Pontault-Combault, qui ont accroché leur place en finale. Et au cours de cette rencontre aller, les deux équipes ont parfaitement justifié leur place à ce rang. Dans son CSI quasiment plein, Sélestat, cinquième de la saison régulière, attaque bien la rencontre, et surtout mieux que son adversaire. Rudy Séri est intenable dans le début de rencontre, tant en défense qu’en attaque. Il le prouve sur une action : alors que Pontault met son attaque en place, le n°51 du SAHB chipe la balle et part marquer son quatrième but qui donne quatre unités d’avance aux siens (6-2, 12′). Ce but couronne une entame sérieuse des Alsaciens, solides en défense et profitant des faiblesses du PCHB en défense.

10-2 pour Pontault en 10 minutes !

Sébastien Quintallet pose son temps-mort immédiatement après le but de Séri et redonne les consignes à ses hommes. Après cette mise au point, c’est un tout autre match qui commence. L’entrée de Laurent Ligier fait un bien fou à l’attaque francilienne qui montre beaucoup plus de mouvement. Si Arthur Anquetil maintient un temps l’écart (8-4, 15′), les dix minutes suivantes sont un calvaire pour les hommes de Christophe Viennet. Dépassés en défense par les Valentin Aman (7/7 au tir), Arnaud Tchitombi et consorts, le Sélestadiens prennent un gros éclat au cœur de la première période. Pontault égalise (9-9, 19′), et prend quatre buts d’écart (10-14, 25′). Un 10-2 en dix minutes de jeu où Pontault a montré sa supériorité. Avec notamment des buts d’Anquetil, le SAHB parvient à réduire légèrement l’écart avant la pause (14-17, 30′), mais démarre à l’envers la deuxième période. « On prend des buts trop faciles », regrette Bart Ravensbergen, le gardien de Sélestat qui avait alors laissé sa place à Valentin Kieffer. Porté par les buts de Steve Marie-Joseph tant sur jeu placé qu’en contre ou sur 7 mètres, le PCHB prend six buts d’avance (15-21, 36′).

Bart Ravensbergen décisif

Après un temps-mort de Viennet (36′), Sélestat retrouve son jeu petit à petit. « Cette inconstance dans les matchs, c’est notre identité cette saison, il faut l’accepter », préfère en rire le coach sélestadien. Pontault-Combault ne s’écroule pas franchement, mais bute de plus en plus sur Bart Ravensbergen, de retour dans les cages. Le gardien hollandais, pour sa dernière au CSI, est l’homme de la fin de rencontre avec pas moins de 11 arrêts dans les 25 dernières minutes. Dans le jeu, Jeroen De Beule sort enfin de sa boîte et les Violets remontent l’écart. Ainsi, Pontault prend à son tour un éclat, un 8-2 en moins de dix minutes, au bout duquel Sélestat égalise par Arthur Anquetil qui provoque l’explosion du CSI, debout (16-22, 38′ ; 24-24, 47′).

La fin de match est passionnante. Accrochée, équilibrée, avec de beaux buts (on appréciera la séquence où Kosta Savic et Nikola Jukic envoient chacun leur tour de gros missiles dans les filets). Marie-Joseph, meilleur buteur de la partie (8 buts), marque une nouvelle fois sur 7 mètres (27-29, 52′), mais De Beule finit par égaliser (30-30, 55′). Ravensbergen est à nouveau décisif en repoussant un penalty de Marie-Joseph, mais Sélestat bute aussi sur Alejandro Romero, qui a joué tout le match en raison de la petite blessure de Robin Cantegrel, et pas en reste sur cette fin de match (12 arrêts au total). Dans la dernière minute, Jukic croit marquer le but décisif à cinq secondes de la fin, mais gêne ensuite le coup d’envoi sélestadien, alors qu’il ne reste qu’une seconde. La règle est claire : carton rouge pour le Croate et penalty pour Sélestat, presque inespéré vu le scénario. Thomas Cauwenberghs ne tremble pas et sauve le match nul pour Sélestat (31-31).

L’équipe locale n’a pas gagné pour sa réception, mais « quand on est à -6 en deuxième mi-temps, se dire qu’on va à Pontault avec le match nul, finalement on peut se dire que c’est plutôt un bon résultat », positive Christophe Viennet. « On a fait plutôt un match solide, souligne de son côté Sébastien Quintallet. Après, c’est sûr que quand on mène en début de deuxième mi-temps de +6, c’est très tôt dans le match… Mais ça reste un résultat très correct à Sélestat. » Tout le monde a des raisons d’être satisfait, et tout reste donc à jouer. La finale retour, vendredi à Pontault-Combault, pourrait bien être aussi accrocheuse pour le public que la finale aller…

La feuille de match

Sélestat – Pontault-Combault : 31-31 (14-17).
Arbitres : MM. Bader et Weber.
Sélestat : Ravensbergen 14 arrêts dont 1 pen., Kieffer 3 arrêts – Nyembo, Valentin 1 but, Cauwenberghs 4 dont 1/1 pen., Djeric, Pereira 1 but dont 1/3 pen., Bottlaender, Gutfreund 1, Schneider 1, Eudaric (cap) 1, Herbulot 1, Anquetil 6, Savic 5, De Beule 4, Séri 6. Entraîneur : Christophe Viennet. Exclusions : Djeric (23′), Savic (34′), Gutfreund (54′).
Pontault-Combault : Romero 12 arrêts dont 1 pen., Bladou – Leventoux, Marie-Joseph 8 buts dont 2/3 pen., Aman 7, Ribeiro, Lagier 2, Jukic 5, Sokolic, Diallo 3, Moreno (cap), Ioannou, Appolinaire, Gineys, Tchitombi 3, Dupoux 3. Entraîneur : Sébastien Quintallet. Exclusions : Diallo (27′, 43′), Sokolic (48′). Carton rouge : Jukic (60′).

A Sélestat, Mickaël Georgeault

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. anonymous - le 22 mai 2018 à 23h14

    D’après l’Equipe, M.Weber était en classe de CM2 avec le maire de Pontault mais on ne sait pas s’ils sont toujours “amis”…

  2. pc - le 22 mai 2018 à 23h30

    Oui et de source sûre, ils joueraient en réseau à LNH Handball Manager 2008… Comme de par hasard, la dernière saison de Pontault-Combault en LNH…

  3. Bilbou - le 22 mai 2018 à 23h33

    Laquelle de ces 2 équipes fera l’ascenseur ? Vous avez 4 heures…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).