Starligue – J14

Montpellier traverse les Alpes

C’est en deux temps que le leader Montpellier est allé chercher la victoire à Chambéry (21-30). Après une première mi-temps nerveuse (11-12), les Montpelliérains ont su tenir le cap quand Chambéry flanchait. Le MHB garde ses six points d’avance sur le PSG, tandis que Chambéry s’enfonce dans le classement à huit points de l’Europe.

L’air était un peu à la mélancolie au coup d’envoi de ce Chambéry-Montpellier. La salle était remplie comme aux grandes heures, et Chambéry répondait présent. Fahrudin Melic emprunté quelques jours plus tôt était cette fois transcendé (6/7 à la pause), et ses coéquipiers offraient des séquences défensives d’ampleur qui étaient le socle du premier écart du match (3-1, 5e). “On savait que ça allait passer par cette défense, et par l’investissement physique et défensif” remarquera justement Quentin Minel. Sauf que contrairement à ces temps passés, il y a aujourd’hui un gouffre de huit places entre les deux protagonistes du classico. Le leader hausse le ton en défense, en s’appuyant sur un Vincent Gerard attentif, et revient dans la course puis prend la main grâce au bras de Théophile Causse (4-5, 12e). Les savoyards tiendront toutefois le cap jusqu’à la fin de la première période (11-12, MT), faisant vrombir la salle de plaisir quand Alexandre Tritta ou Johannes Marescot faisaient le spectacle dans ce match très fermé.

Truchanovicius montre la voie

On va retenir la première mi-temps, on va dire qu’on a joué à armes égales car on en avait encore physiquement…” Car le suspens ne tiendra pas le retour de mi-temps. Un 3-0 d’entrée (11-15, 34e), pour un 3-9 en 15 minutes (14-21, 46e), et la messe était dîtes. Un homme se fera remarquer de part et d’autre du terrain, c’est Jonas Truchanovicius (5/7). Présent au contre, il l’était aussi pour appuyer sur l’accélérateur quand ses adversaires levaient le pied. “Aussi bien en attaque qu’en défense, Jonas a été énorme.” L’hommage vient de Vincent Gerard, qui fait remarquer que si le géant lituanien a pu développer son jeu, c’est aussi car “on a un effectif pléthorique, et lorsque tout le monde est à son meilleur niveau, à un moment un va sortir du lot par son talent.” Autre satisfaction pour le gardien international, la partition défensive de son équipe : “On est capable de changer de dispositif en 5-1, en 6-0. Tout le monde est impliqué, défend fort et bien : on change sans arrêts les joueurs et le niveau n’en pâtit pas. En défendant à ce niveau on peut faire de belles choses.” Comme par exemple s’assurer un dernier quart tranquille (21-30, SF).

En attendant les jours meilleurs

Pour Quentin Minel, le regard vers le futur proche est forcément autre : “Les jeunes manquent d’expérience, et Niko Mindegia et Sandro Obranovic on reprit hier, pour le rythme ce n’est pas un cadeau de reprendre ce soir. Dans les jours ou les semaines qui arrivent quand tout le monde sera à 100%, ce sera mieux.” Les rentrées finales des deux professionnels sortis de blessures et des espoirs gauchers Fabien Chazallet et Antoine Léger sont à ranger dans les quelques bons côtés – avec la très belle partie de Julien Meyer. Une attente de jours meilleurs, trahit par cette phrase aussi tragique que pleine d’espoir : “Je préfère le -9 de ce soir au -11 de début de saison qui était cataclysmique.” Le temps des duels au sommet est révolu.

Feuille de match

Chambéry – 21

Exclusions : Traoré (29e) ; Marescot (52e).

Yann Genty (GB – 0/8) ; Julien Meyer (GB – 13/35) – Quentin Minel (Cap – 5/11) ; Antoine Léger (1/2) ; Queido Traoré (0/3) ; Alexandre Tritta (3/6) ; Fabien Chazallet (0/1) ; Benjamin Gille ; Sullivan Ouegnin ; Sandro Obranovic (0/1) ; Romain Briffe (2/4) ; Johannes Marescot (2/3) ; Pierre Paturel ; Baptiste Malfondet ; Fahrudin Melic (8/9 dt 5/6 à 7m) ; Niko Mindegia (0/1).

Montpellier – 30

Exclusions : Simonet (15e) ; Truchanovicius (24e) ; Guigou (28e).

Vincent Gerard (GB – 10/27) ; Nikola Portner (GB – 2/6)) – Michaël Guigou (Cap – 4/6 dt 3/3 à 7m) ; Diego Simonet (3/5) ; Kyllian Villeminot (1/1) ; Theophile Causse (2/5) ; Jonas Truchanovicius (5/7) ; Melvyn Richardson (2/2) ; Vid Kavticnik (3/5 dt 2/2 à 7m) ; Baptiste Bonnefond (2/5) ; Jean-Loup Faustin ; Valentin Porte (2/5) ; Arnaud Bingo (2/2) ; Benjamin Afgour (0/1) ; Mohamed Soussi (0/1) ; Mohamed Mamdouh (4/5).

Maxime Thomas

HandNews nouvelle application

47 CommentairesPoster un commentaire

  1. salomon - le 15 février 2018 à 00h24

    Le recrutement de cette année à Chambéry est à l’image de celui du brésilien d’il y a 2 ans, presque un flop commercial !

  2. salomon - le 15 février 2018 à 00h27

    heureusement que Melic et Minel tiennent un peu la barraque en attaque parce que sinon c’est très pauvre offensivement et pas que sur ce match !

  3. Niko34 - le 15 février 2018 à 00h34

    Qu’en est-il de Grebille et Fabregas, est-il prévu qu’ils rejouent cette saison ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).