Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

All J.18

Ludwigshafen surprend Flensburg

, par Schmid

La 17ème journée avait fait fort niveau surprises, là on crève le plafond à l'occasion de la 18ème journée de Bundesliga! Le champion en titre Flensburg s'est fait cueillir à Ludwigshafen, avant dernier du classement. Le favori au titre a reçu une leçon de la part de Wetzlar, Erlangen bat Berlin... C'était semaine surprise encore une fois. 

Match de la semaine : Ludwigshafen surprend Flensburg

Le miracle perpétuel : Die Eulen Ludwigshafen. Chaque année, le club voisin de Mannheim est favori à la descente en deuxième division. Et ils sont toujours là. Les victimes du miracle ? Et bien c'est tout simplement le champion en titre, le SG Flensburg-Handewitt.

Inscrivant un petit 3-0 (6') dès l'entame, les locaux appliquent un jeu plutôt lent, mais au moins c'est efficace. L'arrière russe Valullin (8 buts) est étincelant, Flensburg est en train de caler (7-4, 14'). Les minutes s'écoulent lentement, et Flensburg n'arrive à égaliser que la fin de la mi-temps (12-12).

C'est là que la logique est enfin respectée. Pour un temps en tout cas. Les visiteurs prennent l'avantage, pendant tout le début de deuxième période. Jusqu'à un moment fatidique. Alors que les deux équipes sont au coude à coude (21-21, 49'), les locaux prennent leur temps mort. Grand bien leur en fait, les chouettes prennent l'avantage et Valullin crucifie Buric une dernière fois avant le coup de sifflet final (25-23 SF).

MVP de la semaine : Tibor Ivanisevic

Comme en février 2018, c'est Wetzlar qui a remporté les points à la Sparkassen Arena. Kiel n'a jamais vraiment réussi à entrer dans le match, la faute à un Tibor Ivansevic impressionnant (19 arrêts, 50%). Reinkind (0/4), Nilsson (0/3) ou encore Magnus Landin (0/2) sont incapables de le tromper. Kiel n'arrive pas à revenir, et c'est donc les visiteurs qui s'imposent (20-27). Assez peu souvent utilisé depuis que Till Klimpke prend de plus en plus de place, il surprend Kiel et est notre MVP de la semaine.

 

Exploit à Kiel, Hanovre toujours à la deuxième place

Si Rhein Neckar a aussi eu quelques problèmes face à Nordhorn, les Löwen ont réussi à tenir l'ensemble du match pour finalement s'imposer (32-28). Lemgo, tombeur de RNL la semaine dernière, s'est incliné à la dernière minute face à Leipzig. Franz Semper (11/13), et Joel Birlehm (15 arrêts, 39%) sont les grands artisans de cette victoire (26-27). Le match entre Magdeburg et Melsungen s'est aussi décidé à la dernière seconde. Si Melsungen est mieux entré dans la partie, Magdeburg a pu compter sur le soutien de son public mais aussi sur de bons arrêts de Jannick Green (26-25).

Enfin une victoire pour Minden ! Opposé au Bergischer HC, les joueurs de Frank Carstens se sont appliqués pendant tout le match (26-23). Linus Arnesson, bien maîtrisé, n'a pas pu faire grande chose (0/4), comme Tomas Babak (1/5). Sixième défaite pour Berlin ! Toujours privée de ses deux gardiens Milosavljev et Heinevetter, l'équipe de la capitale s'est inclinée face à Erlangen. Déjà à la mi-temps, Berlin est mené (13-11), et les choses ne s'améliorent pas en deuxième période (34-29). Hanovre s'est fait peur face à Balingen ! Vladan Lipovina (9/11) et Jonas Schoch (10/12) ont porté le promu, mais Hanovre a maîtrisé la fin de la rencontre, remportant les deux points (33-35).

Dans un match avancé de la 20e journée, Flensburg est allé s'imposer face à Mannheim. Après un début de match nerveux, le champion en titre a commencé à prendre l'avantage, grâce à une nouvelle belle performance de Benjamin Buric (14 arrêts, 39%). Les Löwen s'accrochent, Romain Lagarde (2/6) ramène son équipe à un but en fin de match, mais un dernier but de Jim Gottfridsson assure à son équipe la victoire (22-24).

 

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
yogalette
yogalette
4 années il y a

Assez hallucinante cette grosse saucisse prise par Kiel à domicile face à Wetzlar seulement 9e !

Moorgan9
Moorgan9
4 années il y a

Gensheimer a bouffé la feuille contre Flensburg….

Vardarian
Vardarian
4 années il y a

Ça faisait longtemps que je ne voyais pas une saison de Bundesliga aussi équilibrée.

Au passage, c’est la plus large défaite de Kiel à domicile depuis 1995 (en championnat du moins)

Moorgan9
Moorgan9
4 années il y a

Quoi que l’on en dise, ce championnat est plus intéressant que notre Starligue… Certes aujourd’hui je pense que le PSG est au dessus de Flensburg et Kiel, mais c’est deux équipes, et d’autres (RNL notamment) sont au dessus de nos éternels seconds…

ballonmain
ballonmain
4 années il y a
Répondre à  Moorgan9

C'est vrai.
Allez, restons toutefois optimistes quant au niveau de la Starligue : les éternels seconds en Asobal joueraient le maintien chez nous.

vince
vince
4 années il y a
Répondre à  Moorgan9

Clairement pas d’accord sur le fait que Flensburg, Kiel et d’autres sont devant Nantes et Montpellier bien que Kiel soit devant le MHB pour l’instant en poules en les ayant battus..
Qu’ont fait Kiel, Flens en LDC ces 3-4 dernières années pendant que Nantes jouait le Final4, et Montpellier le gagnait ? ça fait combien d’années consécutives qu’on voit plus un club allemand à Cologne hormis pour la Bundesliga ?

Rulantica
Rulantica
4 années il y a
Répondre à  Moorgan9

Kiel et Flens sont de bonne équipes mais dans l’ensemble en dessous du TOP 3 français actuel que sont Paris, Nantes et Nîmes voire Montpellier bien que Montpellier ait craqué psychologiquement face à Kiel en faisant un complexe d’infériorité notamment à la Sparkassen Arena. Ne parlons pas de RNL à la traîne cette saison et qui va ramer pour jouer au mieux une place de 5 ou 6e pour espérer se qualifier en EHF

Moorgan9
Moorgan9
4 années il y a

@vince, je pense simplement que les clubs allemands privilégient plus leur championnat que l’Europe (comme lorsque Kiel et RNL ont envoyés leur réserve en EHF préférant laisser leur groupe A en Bundes quand les calendriers se sont croisés). Je ne dis pas que ni Nantes, ni Montpellier, ni Nîmes ne seraient capable de battre Kiel, Flensburg ou RNL, mais plus que je trouve que ces équipes sont un cran au dessus en général de nos équipes françaises.
@Ballonmain, pour l’Asobal, des Granollers, Rioja, Bidasoa, Ademar tiennent tout au moins autant la route que nos Aix, Toulouse, Dunkerque, Chambéry, etc…

St
St
4 années il y a
Répondre à  Moorgan9

Ah oui ils privilégient bien… et Flebsburg perd contre ludwigshafen
Tellement drôle

hamburger
hamburger
4 années il y a
Répondre à  St

Bien que Kiel ait gagné l’Europa League du hand la saison dernière, ils restent une équipe en transition qui pourrait éventuellement retrouver le Top5 européen la saison prochaine avec l’arrivée de Sagosen car sinon pour cette année, sauf la chatte la chattte, la chatttttteeee, je ne les vois pas se qualifier pour le Final4 de Cologne. De même pour les Flensburgers

Vardarian
Vardarian
4 années il y a
Répondre à  hamburger

Je ne suis pas d’accord.

Sauf surprise, Kiel va gagner son groupe; ça voudrait vraisemblablement dire un 1/4 de finale contre Aalborg ou Flensburg (ou le Vardar mdr): le F4 est largement à la portée, pas besoin de félines

Vilani
Vilani
4 années il y a
Répondre à  Vardarian

Aalborg > Kiel
Vardar < Flensburg <= Kiel

Vardarian
Vardarian
4 années il y a
Répondre à  Vilani

Kiel > Aalborg >= Flensburg

Tristement, tout le monde > Vardar

13
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x