All – J.8

Première défaite pour Hanovre

Crédits : Twitter MT Melsungen

Et bien à chaque journée, la surprise du chef ! Cette semaine, c’est le MT Melsungen qui est définitivement devenu un régicide. Après plusieurs journées avec un handball pour le moins mauvais, la saison du MT est désormais lancée à fond, après des victoires contre Magdeburg, Rhein Neckar Löwen et maintenant le leader, Hanovre. Du côté des autres affiches, la plupart des favoris ont remporté leurs rencontres respectives, sans pour autant écraser leur adversaire. La plupart sauf Magdeburg, qui retrouve a écrasé Göppingen.

Le match de la semaine : Melsungen défait Hanovre

Un véritable clash pour une place européenne en fin de saison dans ce marathon appelé Bundesliga, Melsungen semble avoir trouvé son rythme de croisière.

Les rouges font jeu égal avec l’actuel leader du championnat, les preux chevaliers de Hanovre. Durant les 27 premières minutes, chaque équipe va se partager l’avantage pendant quelques secondes, jusqu’à l’éveil de Nebojsa Simic. Le MTM prend l’avantage avant la pause (17-15), grâce à un jeu collectif appuyé par la puissance de Kai Häfner (7 buts), tandis que Morten Olsen est sorti sur blessure.

Durant la deuxième période, les locaux ne vont faire que creuser l’écart, jusqu’au +8 peu avant la fin de la rencontre (31-23, 58′). C’est la première fois de la saison que Hanovre a été mis autant au pied du mur, alors qu’ils affrontent dans les prochaines semaines Magdeburg puis Rhein Neckar Löwen. Score final : 31-25

Du côté des locaux, la tête d’Heiko Grimm, entraîneur du MT, était sur le point de tomber après la déroute contre le promu Balingen (36-23). Cependant, il semblerait qu’il ait regagné du crédit auprès de tous, après autant de victoires contre des gros morceaux.

MVP de la semaine : Bjarki Mar Elisson

Décidément, il est en très grande forme cette saison ! L’ailier gauche islandais de Lemgo Elisson est (encore) notre MVP de la semaine. Avec un superbe 13/13 au tir dont 7/7 au jets de 7m, il s’est livré à un superbe duel contre Niclas Ekberg, lors de ce match de la 8ème journée contre le THW Kiel.

Match ô combien important pour Kiel ! Avec les défaites de plusieurs gros poissons du championnat, Kiel pourrait bien prendre le leadership une fois que les zèbres auront rattrapé les matchs en retard. Au grand dam de Lemgo, qui a souffert contre Kiel. Les zèbres ont gardé l’avantage durant 60 minutes, avec un Landin plutôt bon dans sa cage (11 arrêts) et Niclas Ekberg (10 buts), toujours présent. Le score ne reflète pourtant pas la domination Kieler. Score final : 27-30

Bjarki Mar Elisson (Berlin)

Les chouettes lanternes rouges avec Nordhorn

Nordhorn remporte ses premiers points face à Leipzig ! Dès le début du match, c’est le promu qui mène (6-3, 11’). Leipzig revient à la fin de la première période (10-9, 22’), mais Nordhorn reste bien concentré et dispose d’un avantage conséquent à la pause (16-12). Leipzig peine beaucoup en attaque, à l’image de Marko Mamic (2/8). Au contraire, tout fonctionne pour leur adversaire, qui peut en plus compter sur son gardien Bart Ravensbergen (16 arrêts, 38%). Franz Semper (6/12) essaie de relancer les siens (22-21, 44’) mais ce n’est pas suffisant. Nordhorn résiste à la pression et récupère les points. Score final : 33-30.

Première victoire également pour Stuttgart, opposé à Ludwigshafen cette semaine. Après un début difficile (1-4, 6’), les Chouettes de Ludwigshafen essaient de ne pas être distancées (7-9, 16’). A la pause, Stuttgart mène 10-14. Cet écart se maintient au cours de la deuxième période (14-18, 37’), et vient même à s’aggraver (16-23, 45’). Après un temps mort, Ludwigshafen semble relancé (19-24, 49’), mais c’est insuffisant pour faire basculer le match. Score final : 23-27.

Aucune surprise du côté de Mannheim, qui s’impose face à Wetzlar. Les Löwen prennent rapidement l’avantage mais Wetzlar reste au contact (9-7, 17’). Mais la fin de la première mi-temps tourne à l’avantage des locaux, qui profitent des erreurs de leur adversaire pour prendre une avance conséquente (15-9, MT). L’écart se creuse à nouveau en début de deuxième période (19-11, 34’) mais Wetzlar ne se laisse pas vaincre aussi facilement (20-17, 42’). Toutefois, Andreas Palicka (15 arrêts, 38%) et Uwe Gensheimer (13/16) sont intraitables. Wetzlar doit s’avouer vaincu. Score final : 29-26.

Après une série de défaite, Bergischer renoue avec la victoire en s’imposant face à Minden. Bergischer prend rapidement l’avantage (6-2, 11’), aidé par les arrêts de son gardien Tomas Mrkva (14 arrêts, 38%). Malgré un retour de Minden, ce sont les locaux qui sont devant à la mi-temps (14-10). Christoffer Rambo est bien présent (10/15) en deuxième période, et permet à son équipe de revenir (16-16, 38’). Mais Bergischer reprend à nouveau l’avantage et ne le lâche pas (23-20). Score final : 26-23.

Et bien on attend avec impatience le retour de Martin Strobel ! Le maître à jouer de l’Allemagne et de Balingen pourrait encore hausser le niveau du jeu du promu. Promu qui recevait Erlangen, le club de Quentin Minel (3 buts). Nombreux furent les turnovers dans la rencontre : tantôt Balingen menait, tantôt Erlangen. Malgré un très bon Saueressig (arrière gauche, 7 buts), c’est Erlangen qui l’emporte dans les derniers instants, après un but de l’ex-Kieler Firnhaber. Score final : 30-32

Après 4 défaites d’affilée dont 3 en championnat, Magdeburg retrouve le chemin de la victoire avec la réception de Göppingen. Match facile pour le SCM, même si le Frisch Auf! Göppingen a tenu 45 minutes (23-19, 45′). Ensuite, les visiteurs vont complètement craquer, tandis que Green renoue, lui aussi, avec des bonnes performances. Un véritable coup de massue pour les visiteurs. Score final : 30-21

Flensburg l’emporte dans ce deuxième choc de la huitième journée contre Berlin. Avec une performance collective (4 joueurs à 5 buts), et un Buric en grande forme, Flensburg prend l’avantage à la 26ème minute, pour ne plus jamais le lâcher. Les champions en titre vont maîtriser la rencontre, pour l’emporte sur le score final de 27-23. Avec en bonus, le jeune pivot allemand Johannes Golla qui a prolongé son bail jusqu’en 2023, une très bonne nouvelle pour le SG.

Retrouvez le classement et le calendrier ici.

Romane Marcon – Julien Baudry

Pub Espace Pronos Allemagne

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 7 octobre 2019 à 10h57

    Milosavljev ne mérite pas de gâcher sa carrière dans un club aussi médiocre.

    Il faut le convaincre de retourner à Skopje

    • helvet1984 - le 7 octobre 2019 à 12h59

      Club aussi médiocre?? pour un club qui finit depuis 10ans de le premier tiers du classement national avec régulièrement des podiums (17/18) c'est un club médiocre??

      • Vardarian - le 7 octobre 2019 à 19h17

        Par rapport à l'élite européenne, oui: il y a au moins 15 clubs au-dessus de Berlin.

        Tant que Milosavljev reste là-bas, il regardera la LDC à la télé (et on parle du meilleur gardien de la dernière édition)

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).