ALL – J23

RNL surpris à Erlangen, Flensburg et Kiel sur leur lancée

C’est une nouvelle surprise qui a eu lieu cette semaine, du côté d’Erlangen cette fois, qui a arraché le match nul contre les lions de Mannheim. Pour ce qui est des autres favoris, tous ont gagné. En revanche, nouvelle défaite pour le trio du bas de classement Gummersbach, Bietigheim et Ludwigshafen.

Affiche de la semaine : Bergischer a vaillamment résisté, mais a dû s’incliner face à Magdebourg

Les promus de cette saison ont rapidement décroché le maintien. A présent en milieu de tableau, Bergischer joue crânement sa chance face à des grosses équipes. Magdebourg en fait partie.

Alors que c’est une des meilleures attaques de Bundesliga, Magdebourg a eu bien du mal à marquer face à Bergischer. La faute à un Christopher Rudeck encore une fois en grande forme. Avec un petit 4-4 à la 11’, le match se joue sur les défenses. Magdebourg parvient à faire un premier break après le premier quart d’heure (4-7 à la 18’). Le SCM va ensuite gérer son avance, sans pour autant tuer le match. Preuve en est, Bergischer revient rapidement avant la pause puis prend un court avantage sur un but de Darj (10-9 à la 26’). Mais c’était sans compter Jannick Green, qui ferme la porte avant la pause, et permet à Magdebourg de passer devant (10-12 à la 30’).

Une avance qui tournera court elle aussi en deuxième période, puisque les locaux reprennent l’avantage au bout de 3’40 (13-12). Mais ce n’était que l’avant dernier turnover. Magdebourg va reprendre la main, pour ne plus la lâcher jusqu’à la fin de la rencontre. Ils enfoncent le clou à l’entrée du dernier quart d’heure (17-22 à la 46’). Magdebourg va conserver son avance, et se sépare d’un vaillant Bergischer sur le score de 23-27.

MVP de la semaine : Lasse Mikkelsen

Cette semaine, c’est Lasse Mikkelsen qui s’est à nouveau illustré  comme maître à jouer de Melsungen, mais également comme buteur (8/10). Le demi-centre danois, qui vient de prolonger son contrat jusqu’en 2022, est régulièrement auteur de bonnes performances cette saison. Apportant fluidité et rapidité face à Kiel cette semaine, il a apporté une nouvelle vivacité à l’attaque de Melsungen, mais cela n’a pas été suffisant pour remporter la victoire.

Kiel est allé gagner à Melsungen dans l’une des grosses affiches de cette journée. Kiel n’arrive à prendre la tête qu’à la fin de la première période, en raison d’une défense de Melsungen agressive, mais parfois coupable d’erreurs d’attention qui coûtent très cher. Niklas Landin est très bon dans ses buts, toutefois Melsungen reste au contact (14-16, MT). Melsungen commence la deuxième période avec beaucoup de volonté, revenant à un but (16-17, 34’), mais Kiel fait en sorte de maintenir l’écart, aidé par une défense solide. Melsungen réussit à se relancer (19-21, 42’), mais Kiel garde la maîtrise du match, et s’impose 25-29. Kiel conforte ainsi sa place de deuxième, à 6 points de Flensburg.

RNL perd un nouveau point, Hannovre se relance

Après leur défaite sur le fil contre Hanovre, les Füchse Berlin se sont relancés aisément face à Bietigheim. Si Berlin prend la tête sans difficulté (9-5, 14’), Bietigheim, mené par Jonas Link (DC, 7/10), oppose une certaine résistance. Berlin n’arrive pas à distancer Bietigheim en première période (15:12, MT). Berlin accroît rapidement l’écart entre les deux équipes à 6 buts (18-12, 32’), et dès lors, Bietigheim ne peut qu’essayer d’améliorer le score. Face à une équipe berlinoise menée par un Paul Drux très en forme (8/10), Bietigheim ne peut que s’incliner sur un score de 30 à 26.

Erlangen, la surprise face aux Rhein Neckar Löwen. Aucune des deux équipes n’arrive réellement à s’imposer au cours de la première période : si Mannheim prend régulièrement quelques buts d’avance, Erlangen parvient à chaque fois à rattraper l’écart, aidé par Katsigiannis dans ses buts. Les deux équipes sont à nouveau à la lutte durant l’ensemble de la deuxième période, et les coéquipiers de Nico Büdel (9/12) ne lâchent rien. A l’image d’Andy Schmid (5/11), les Löwen sont en difficultés, et doivent compter sur des exploits individuels. Toutefois Erlangen reste bien concentré, et réussit à égaliser dans la dernière minute (23-23, FT). C’est donc un nouveau point perdu pour RNL, qui se trouve maintenant à deux points de Kiel, actuel deuxième.

La rencontre contre Minden était celle de la confirmation pour le TSV Hannover-Burgdorf après une victoire face à Berlin. Minden d’abord en difficultés face à Ziemer, l’attaque adverse est plus efficace, mais Minden reste bien présent (10-10, 22’). Minden s’accroche, mais semble plus peiner à créer des bonnes situations de tirs, toutefois Hanovre n’a qu’un seul but d’avance à la pause. Le match semble plus facile pour Hanovre au retour des vestiaires (14-17, 34’), avec notamment un Martin Ziemer plus présent (8 arrêts, 27%), mais Minden ne s’avoue pas vaincu et égalise (19-19, 40’) alors que Hanovre voit son efficacité en attaque baisser. Malgré leurs efforts, Marian Michalczik (7/10) et Christoffer Rambo (9/12) ne parviennent pas à faire plier Hanovre, qui remporte le match 29 à 32, et par l’occasion qui prend la place de 10e qu’occupait jusqu’alors Minden.

Plus bas dans le classement, Wetzlar se déplaçait à Ludwigshafen, actuel dernier du championnat. Dans une rencontre plutôt équilibrée dans un premier temps, Wetzlar semble dominer légèrement durant le premier quart d’heure (6-7 à la 14’). Mais une exclusion pour deux minutes pour Valiullin va permettre à Wetzlar de faire le break à la 18’. Avant la pause, les chouettes ont trois buts de retard (13-16). Avec ses deux ailiers Björnsen (10 buts) et Holst (9 buts), Wetzlar creuse peu à peu l’écart (15-21 à la 40’). Après deux cartons rouges, un pour chaque équipe, Ludwigshafen refait son retard. Mais c’est trop tard, Wetzlar s’impose 25-29. Les chouettes se détachent de la zone des non relégables.

Dans la course pour une place européenne, Göppingen a perdu des plumes. En déplacement à Stuttgart, la rencontre ne s’est pas déroulée comme prévu. Alors que le Frisch Auf! prend un premier avantage (3-5 à la 9’), Stuttgart remet doucement la machine en route, bien aidé par un Bitter plutôt correct (10 arrêts). C’est l’ailier Schimmelbauer qui égalise à la 17’ (8-8). Les arrières droits Zelenovic et David Schmidt se répondent buts sur buts, mais à ce petit jeu, Göppingen prend une courte avance à la pause (11-13). En seconde période, les Souabes vont conserver leur avantage dans un premier temps (17-20 à la 42’). C’est le moment qu’a choisi Stuttgart pour hausser son niveau de jeu, puis égaliser à la 46’ (20-20). Les deux équipes vont faire jeu égal jusqu’à la fin, et un buzzer beater pour Stuttgart va sceller l’issue. Score final 26-26.

Flensburg est toujours invaincu après cette 23ème journée de championnat. C’est Lemgo qui en a fait les frais cette fois. Comme à son habitude, le SG démarre tel un diesel (6-6 à la 15’), puis appuie sur l’accélérateur, par l’intermédiaire de Magnus Röd. Lemgo ne va rien pouvoir faire, le score à la mi-temps est déjà en faveur de Flensburg (18-12). La seconde période n’est que le prolongement de la première. Les nordiques creusent aisément l’écart, malgré la grande performance une fois de plus de Tim Suton (8 buts). Score final : 33-24.

Gummersbach n’a rien pu faire durant son déplacement à Leipzig. Guidés par Semper (7 buts) et un Philip Weber (10 buts) définitivement retrouvé, les hommes d’André Haber ont aisément disposé de Gummersbach. Les locaux prennent l’avantage dès la 5’ minute… Et ne le lâcheront pas. Déjà à la mi-temps, l’addition est salée (13-8). En deuxième période, Gummersbach fera illusion quelques minutes avant le moneytime, mais Leipzig contrôle et domine le match. Score final : 28-18.

Prochaine affiche : Hanovre reçoit Flensburg

Alors que la saison du TSV avait très mal débuté, le retour de Kai Häfner a fait un bien fou. De plus en plus solide cette saison, il y aura fort à faire face à l’actuel champion et leader du championnat. Aucune équipe n’a réussi l’exploit tant attendu : infliger une première défaite à Flensburg en championnat. On vous donne rendez-vous le 14 mars.

Romane Marcon – Julien Baudry

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Allemagne

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Handman - le 4 mars 2019 à 12h32

    Erlagen c grace a l annonce de ma venue de minel

  2. jbclamence35 - le 4 mars 2019 à 14h29

    Pas forcément une bonne nouvelle pour le H.

    • stephane_44 - le 4 mars 2019 à 16h06

      Arrête de t'inquiéter tu vas finir par choper un ulcère … Ce serait ballot pour un club que tu ne supportes pas 😉 Et puis à la fin de semaine il se pourrait bien que la LDC soit également la dernière compétition où le H jouera encore quelque chose, même si franchement aller à Cologne cette année tiendrait vraiment du miracle entre le niveau de nos gardiens et de nos arrières gauche !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).