Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Asobal – J9

León seul dauphin

, par Oscar

Manolo Cadenas (Ademar León)

Pour le compte de cette neuvième journée, le Barça recevait Cangas tandis qu'Irún accueillait Granollers pour un match prometteur. Les joueurs de León affrontaient les étonnants promus de Nava, et Logroño se rendait à Benidorm.

Résumé de la journée

Il n'y a pas vraiment eu de match au Palau. Sans surprise, Barcelone a facilement disposé de la modeste équipe de Cangas.  À la mi-temps, l'équipe galicienne n'avait scoré qu'à 5 reprises ! Score final : 39-18. Au rayon stats, Serdio a marqué 7 buts, Dolenec 6. Le Barça s'est permis le luxe de faire tourner l'effectif en vue du match de Champions League à Aalborg, puisque Pujol (ex-Granollers, Benfica) et les jeunes Alex Pascual, Diocou (4 buts) et Roca ont participé au festival. Dans un match plutôt serré, Irún est finalement venu à bout d'une équipe de Granollers qui va mieux (28-26). Les Basques, menés une bonne partie du match, ont pu compter sur un sursaut d'orgueil collectif et un excellent Rodrigo Salinas (9 buts) pour finalement l'emporter. À souligner les 8 réalisations de Figueras côté catalan. León a tremblé jusqu'au bout face au modeste et étonnant Nava (23-22). L'expérience a permis aux hommes de Cadenas de conserver leur faible avance en fin de match, leur assurant la deuxième place au classement. Nava n'en finit plus de surprendre, ayant fait douter un cador Asobal pourtant en pleine bourre et qui évoluait à domicile. Logroño est allé s'imposer facilement à Benidorm (21-30) grâce notamment à une remarquable prestation de Sergey Hernández dans les buts (14/32, 44% d'arrêts). Cuenca cède du terrain en s'inclinant à domicile face à Santander (25-26) et descend à la 4ème place, derrière León et Irún. Dans le reste des matchs, Huesca retrouve le sourire après sa victoire aboutie contre Valladolid (32-26). De même que Puente Genil qui enfonce Puerto Sagunto (30-26) avec 9 buts de Castro. Enfin, Pampelune bat Guadalajara où rien ne va plus (34-27).

La perf de la journée

Gonzalo Carou (León)
Plus qu'une performance, un hommage cette semaine. À l'occasion du match León-Nava, le pivot local Gonzalo Carou est devenu le joueur étranger à avoir disputé le plus de rencontres Asobal : 434. Le joueur argentin de 40 ans a reçu un trophée spécial pour l'occasion, et a été naturellement ovationné par son public. León est en effet devenue sa maison, puisqu'il y avait évolué 5 saisons entre 2008 et 2014 avant de revenir l'été 2015, après une saison à Istres. Auparavant, Carou avait débuté dans le championnat espagnol sous le maillot d'Arrate Éibar, entre 2001 et 2008. Véritable légende du club castillo-léonais et de la sélection argentine, Carou est reconnu pour être un pivot défensif extrêmement solide, parfois dur sur l'homme, mais qui donne tout sur le parquet et s'est affirmé au fil des années comme un véritable leader d'équipe. Il a su rester fidèle aux clubs dans lesquels il a évolué : si l'on retire sa parenthèse istréenne, le pivot n'a connu que deux clubs depuis 2001.

Et nos Français dans tout ça?

Cédric Sorhaindo (Barcelone)
Au Barça, on notera les 4 buts de Sorhaindo (4/4), titulaire face à Cangas et auteur d'une grosse prestation. N'Guessan, entré en jeu, a été discret (0/2, 1 exclusion). Mem et Fabregas étaient préservés et n'ont pas joué. À Irún, nouveau match appliqué en défense pour Tésorière (0/1), non aligné au coup d'envoi. Au poste d'arrière gauche, le titulaire Renaud-David (1/3) et son remplaçant Seri (2/4, 1 exclusion) ont fait le travail. Barthe est toujours indisponible. Nouveau duel français cette semaine, puisque Logroño et Scott rendaient visite au Benidorm de Lignières. Malheureusement ce dernier n'est pas rentré en jeu. Junior de son côté était titulaire et a signé 2 buts sur 3 tentatives. Enfin, Dourte n'a pu éviter la défaite de Valladolid. Rentré en cours de match, Robin a toutefois inscrit un but (1/2).     Résumé vidéo Irún-Granollers (source : compte Youtube Asobal) :

Prochain match TV

Górnik Zabrze

20:45

Mar. 27 Fév.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
alex
alex
4 années il y a

De moins en moins de temps de jeu pour N’Guessan et le peu de temps de jeu qu’il a même en Liga, il a du mal à s’illustrer… Sauf grosses blessures au niveau des autres ArG, ça risque d’être compliqué pour lui jusqu’en 2022..

De même, en Bundesliga, apparemment c’est assez compliqué pour Lagarde à RNL d’après FX aujourd’hui même si ça reste relativement le début de saison. Il y a forcément un délai d’adaptation surtout s’il ne parle pas bien la langue.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x