CDF (F) – Finale

Brest peut sauver sa saison

Après avoir vécu une saison compliquée, Brest peut, sur cette finale de Coupe de France, décrocher un dernier titre qui pourrait lui éviter une saison blanche (face à Metz, 18H45). Les Bretonnes pourront donc défendre leur titre sur le parquet de l’AccorHotels Arena. 

La saison n’a pas été de tout repos pour le Brest Bretagne handball et cette finale de Coupe de France reste la dernière branche à laquelle le club breton peut s’accrocher pour espérer décrocher un titre. « Cette finale va certainement représenter une éclaircie au bout d’une saison difficile pour nous, a lâché le président breton, Gérard Le Saint. Elle peut nous permettre de bien conclure avant de réattaquer à fond la saison prochaine ».  En championnat, le collectif entraîné par Laurent Bezeau était toujours parvenu à se hisser en finale depuis qu’il est monté en LFH. Pas cette année où il s’est fait éliminer par l’OGC Nice en demi-finale (26-27 à l’aller et 23-27 au retour). Le témoin d’une longue fin de saison, parsemée d’embuches et d’absences qui n’ont clairement pas aidé les joueuses à se mettre dans de bonnes dispositions pour atteindre les objectifs du club sur la scène nationale – Allison Pineau n’a pas foulé les parquets avec le BBH depuis la dix-huitième journée de championnat le 27 février dernier, Filippa Idéhn et Pauline Coatanéa ne figuraient pas dans le groupe face à Nice lors de la demi-finale retour et Laurent Bezeau souffrait d’un mal de dos qui l’a tenu écarté du banc du BBH pendant un certain temps. Face à Metz, que Brest n’est parvenu à battre qu’une fois en quatre confrontations cette saison (deux en Ligue des Champions et deux en championnat), il faudra oublier tous ces maux pour aller chercher un titre qui a toujours tendu les bras à cette formation bretonne qui l’a remporté à deux reprises. La première fois alors qu’elle était encore en D2 (face à Toulon en 2016 25-16), la seconde, l’année passée, elle avait éliminé les Lorraines en demi-finale et une nouvelle fois battu Toulon en finale (30-21).

Metz peut finir en apothéose

Pour Metz, c’est aussi l’occasion de mettre la cerise sur un gâteau qui a été copieusement préparé tout au long de cette saison. Le match idéal pout mettre définitivement les deux défaites de Budapest derrière et de surfer sur la vague positive qui avait commencé sur la Côte d’Azur, à Nice, dans une finale largement maîtrisée (21-33 à l’aller et 33-28 au retour). Ce sera aussi l’occasion pour le collectif de Manu Mayonnade, de mettre la main sur un titre qui lui avait échappé la saison dernière alors qu’encore une fois, il avait dominé de la tête et des épaules le championnat. « Privé de cette manifestation l’année dernière, Metz Handball se devait de prendre part à la fête cette saison, n’a pas manqué de souligner Thierry Weizman. La Coupe de France est un titre majeur et remporter ce trophée pourrait clore de manière fantastique une saison en tout point exceptionnelle pour le club ». Cela a encore été le cas avec une seule défaite au compteur des Messines sur la saison régulière (contre Brest lors de la dernière journée 33-36). Alors il est évident qu’il y a un fossé émotionnel assez grand entre ce qu’ont vécu les deux équipes sur cet exercice 2018-2019, mais il en va de soi pour savoir que Brest a l’esprit assez revanchard pour aller chercher un titre devant son public qui a pour habitude de faire vibrer les travées de l’Accord Hôtels Arena et qui va encore une fois montrer tout son amour pour cette équipe sur ce samedi de finales.

Maxime Cohen.

📺 Brest – Metz 18h45  à suivre sur la chaine L’Equipe

HandNews nouvelle application

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Johnfitzgerald_ - le 25 mai 2019 à 09h25

    Sans vouloir donner l'impression de pinailler, la seule victoire de Brest cette saison c'était face à une équipe de Metz avec 5 cadres laissées au repos dans un match sans enjeu.

  2. Software8743 - le 25 mai 2019 à 09h25

    Quelqu'un sait pourquoi Pineau ne joue pas ? elle est blessée ?

  3. Uskane - le 25 mai 2019 à 09h39

    Je propose à Maxime Cohen de s'installer ce soir dans la travée messine pour vérifier si, par hasard, il n'y aurait pas aussi de supporters de Metz HB.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).