EdF (M)

Dylan Garain appelé en renfort

Alors qu’auront lieu, la semaine prochaine, les deux derniers matchs internationaux de la saison pour l’équipe de France, Didier Dinart a choisi d’appeler un joueur supplémentaire. Un an et demi après sa première convocation, qu’il n’avait pu honorer en raison d’une blessure au genou, Dylan Garain est de nouveau appelé pour renforcer le poste d’arrière gauche. Le sélectionneur avait, il y a quelques jours, créé la surprise en convoquant Jean-Jacques Acquevillo, le joueur de Cesson. Il a cette fois choisi, de tester Dylan Garain, qui ne remplacera personne et qui fera donc passer le groupe amené à jouer en Lituanie et face à la Roumanie à 18 joueurs. “J’ai souhaité appeler Dylan afin d’étoffer le groupe dont certains joueurs sont marqués physiquement après une longue saison. Ce stage et ces matches constituent aussi une opportunité pour effectuer des tests” explique Dinart, qui a préféré laisser le Nîmois Elohim Prandi à la disposition des juniors, qui disputeront le Mondial en juillet. “Elohim Prandi est évidemment un joueur que nous suivons. Au poste d’arrière gauche, où nous effectuons des tests, il dispose d’un potentiel très intéressant. Lors de l’annonce de la liste initiale, nous avons choisi de le maintenir au sein du collectif U21 qui disputera le Mondial en Espagne. Un choix effectué en totale concertation avec Yohann Delattre et la direction technique nationale. La préparation pour cette compétition débute le 16 juin et il n’était pas sage de sur-solliciter Elohim qui est actuellement en période de récupération afin de bien achever son cycle avec les U21.”

Kevin Domas

HandNews nouvelle application

26 CommentairesPoster un commentaire

  1. Ailiersanschab - le 8 juin 2019 à 12h21

    YES! tellement hâte de voir PRANDI en A !!

  2. Luc34 - le 8 juin 2019 à 12h46

    Vivement que dinart dégage

  3. Chambe_chambre - le 8 juin 2019 à 14h28

    Jeudi à Chambéry, le “petit” Elohim a encore été très important et très performant. Quelle puissance ! Et non seulement ses shoots sont des boulets de canon mais quand il trouve les impacts comme il l’a fait en seconde période jeudi soir, c’est mission impossible pour le gardien adverse même quand il s’appelle Yann Gentil!
    Il doit bien sûr progresser en régularité car il sait encore tirer trois fois de suite à côté des cages mais il démontre qu’il est en constante progression. Il est à noter également que même quand l’animation offensive de son équipe est en difficulté, il sait trouver tout seul la solution ce qui constitue une qualité au combien intéressante qui a rendu bien des services à Nîmes tout au long de l’année. De plus, d’après ce que je peux en saisir, il semble avoir un état d’esprit remarquable.
    Si le grand méchant loup ne le dévore pas, le “petit” Elohim a de grands jours devant lui.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).