EdF (M)

Elohim Prandi, juste une question de temps


A 21 ans, Elohim Prandi va connaitre ce soir sa première sélection avec l’équipe de France face au Danemark, dans le cadre de la Golden League. Une arrivée presque logique.

“Il était programmé pour arriver en équipe de France.” Franck Maurice ne feint même pas l’étonnement quand on évoque avec lui l’arrivée d’Elohim Prandi chez les bleus. L’entraineur de l’USAM a forcément un regard aiguisé sur la progression de son arrière gauche, d’autant plus qu’avec “Elo”, entre les deux, c’est même une histoire de famille. Et si on commence à aborder le sujet, l’entourage a forcément eu une importance capitale dans la trajectoire météoritique de l’arrière gauche. Raoul, le papa, était de l’épopée des Barjots aux JO d’Atlanta. La maman, Mezuela, a elle aussi porté le maillot tricolore à la fin des années 90. Le cocktail obtenu est, forcément, détonant. “La première fois que je le vois jouer, il doit avoir 12 ou 13 ans, et il dégageait déjà une puissance physique extraordinaire. Sa façon de courir atypique, sa force du haut du corps, tout était déjà là. Alors forcément, j’ai vite poussé pour qu’il vienne chez nous” se souvient Lionel Bardou, un des responsables de la formation à l’US Ivry. Et là, de l’avis de tous, la rencontre avec Daniel Hager va changer la trajectoire de l’enfant prodige. L’ancien responsable de la formation ivryenne va polir le talent, prendre le temps, user de sa patience pour garder le jeune Elohim dans le droit chemin. “Daniel a été un élément déterminant dans sa progression. Il en avait besoin, comme il avait besoin d’un club comme l’USAM pour continuer d’évoluer. Son parcours, c’est aussi parce qu’il a fait les bons choix et croisé les bonnes personnes au bon moment” insiste Franck Maurice.

Il a pourtant fallu être patient pour arriver à porter ce maillot bleu, un trait de caractère qui ne définit pas exactement Elohim Prandi. “Mais il n’a pas fallu forcer mon caractère, je sais que je suis encore jeune. Avec l’âge, je muris et je me force à ne pas vouloir tout tout de suite” souligne l’arrière gauche, qui pourrait bien profiter du désert au poste d’arrière gauche en équipe de France pour s’installer assez rapidement. Que ce soit Timothey N’Guessan, peu en vue à Barcelone, Olivier Nyokas, une nouvelle fois blessé, ou Jean-Jacques Acquevillo, son coéquipier en club, difficile de trouver quelqu’un en mesure de titiller le dernier fleuron de la formation ivryenne. “Mais il ne faut pas se précipiter. Je sais que le plus important est de confirmer en club, de continuer à être performant” continue-t-il. Le Paris Saint-Germain ne s’est pas posé de question et l’a déjà enrôlé pour les trois prochaines saisons. “La saison qu’il va faire dira si c’est le bon moment pour lui, mais sur ce qu’il montre, il a la capacité à jouer dans les meilleurs clubs. Il lui manque juste un soupçon de régularité” termine Franck Maurice. Mais cela risque, là aussi, de n’être qu’une question de temps.

Le programme de la Golden League :

Jeudi 24.10
17h45 Norvège – Espagne (en direct sur beIN Sports 1)
20h15 Danemark – France (en direct sur beIN Sports 1)

Samedi 26.10
13h30 France – Norvège ou Espagne (en direct sur beIN Sports 3)
16h10 Danemark – Norvège ou Espagne (en direct sur beIN Sports 1)

Kevin Domas

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. yo - le 24 octobre 2019 à 08h12

    Hâte de voir ce qu’il va donner pour son 1er match sachant qu’il est quand même en pleine bourre en ce moment !

    • Etienne221 - le 24 octobre 2019 à 19h21

      J'espère qu'il va en planter quelques uns et qu'il osera aller au tir, pas comme Lagarde !!

      • Jack3544 - le 24 octobre 2019 à 21h54

        Il faut arrêter de penser que supporter ¨Prandi oblige à cracher sur les autres. Prandi est un super joueur, puissant, Lagarde est un super joueur de handball, créateur et qui met la tête quand il faut²

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).