EdF (M)

 La France continue sur sa lancée face à l’Islande

Après s’être imposée face à l’Espagne hier, l’équipe de France a enchainé face à l’Islande dans son deuxième match du tour principal (31-22). Alors que son adversaire s’avançait sans sa star Aron Palmarsson, la tâche s’annonçait forcément un peu plus simple pour l’équipe de France. Elle rentrait parfaitement dans la partie, sa défense n’encaissant pas de but dans les douze premières minutes. Et malgré les prouesses d’Agust Bjorgvinsson dans la cage islandaise, la France prenait le large et six buts d’avance. L’écart allait rester peu ou prou le même la plus grande partie de la première période tandis que Valentin Porte trouvait à cinq reprises le chemin des filets. Sans pour autant arriver à faire complètement lâcher prise à leurs adversaires, le score n’étant que de 15-11 à la pause. Comme en première période, les Français allaient infliger un 6-0 à leurs adversaires en début de seconde période avec, à la baguette, un Melvyn Richardson encore une fois impeccable. Même si certains, à l’image de Nédim Rémili et Timothey N’Guessan, passaient à côté de leur match, la performance globale n’en souffrait pas trop, même si on était loin de retrouver l’équipe de France impériale d’hier soir. Au final, les Bleus s’imposaient 31-22 pour prendre la tête du groupe. 

Alors qu’elle a joué deux de ses trois matchs du tour principal, la France pointe seule en tête du groupe I du tour principal, avec deux points d’avance sur l’Allemagne et trois sur la Croatie, qui ont un match de plus à jouer. Si les Allemands venaient à battre les Croates demain soir, les Français seraient qualifiés sans même jouer leur dernier match mercredi.

Résumé, réactions et statistiques à venir.

A Cologne, Kevin Domas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

27 CommentairesPoster un commentaire

  1. BastienHB - le 20 janvier 2019 à 22h02

    Montée en puissance, "comme attendue". J'étais prêt à dire Abalo catastrophique sur le mondial après son premier tir non chalant, mais il s'est bien rattrapé après. Richardson quel phénomène, vu son âge il est parti pour être l'égal de son père.

  2. didou - le 20 janvier 2019 à 22h02

    Vincent Gérard est clairement monté en puissance depuis quelques matchs ! rien à voir avec sa 1ère partie de saison avec Montpellier ! Espérons que ça va aller l’œil
    Melvyn toujours aussi insolent d’efficacité : 13/14 en 3 matchs !

  3. bob - le 20 janvier 2019 à 22h09

    Match solide ! ça fait plaisir de revoir Abalo marquer des buts ! Super Melvyn as usual, on a l’impression que c’est déjà un taulier de l’équipe, qu’il a fait plusieurs championnats du monde avec plus de 100 sélections en Bleus…
    Par contre, je ne sais pas si c’est lié à Richardson ou à la fatigue mais je trouve que Nédim a carrément baisser de régime depuis 3 matchs..

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).