EdF (M)

Robin Cantegrel, un pied dans le futur

Didier Dinart a surpris beaucoup de monde en convoquant Robin Cantegrel, portier de Pontault-Combault, pour la semaine internationale. Mais le gardien de but de la lanterne rouge du championnat veut avant tout montrer que le sélectionneur national ne s’est pas trompé en le choisissant.

A 24 ans, Robin Cantegrel pourrait bien honorer sa première sélection demain à Guimares, au Portugal. Et si ce n’est pas ce soir, ce sera peut-être dimanche après-midi, lors du match retour, face aux mêmes Lusitaniens. Il est, en tout cas, depuis lundi, au coeur de la maison bleue, pour la première fois de sa jeune carrière. Sans même l’avoir vu venir. La nouvelle lui est tombée sur le coin du nez, sans prévenir. Le grand blond préparait son sac pour aller jouer à Nantes quand il a appris qu’il était retenu, sur les réseaux sociaux. “J’ai eu une bouffée de chaleur, comme quand tu as perdu tes clés de voiture et que tu dois partir dans dix minutes” sourit-il. L’excitation est retombée, ou en tout cas, il ne la montre pas. Même si Cantegrel a encore un peu de mal à réaliser. Il y a deux saisons, il jouait encore avec la réserve du HBC Nantes en nationale 2. Depuis, un départ vers la banlieue parisienne et une montée en Starligue sont venus accélérer son ascension. Qui se poursuivra dès l’été prochain du côté de la Bretagne et de Cesson-Rennes. “Tout va très vite, mais je bosse très sérieusement depuis que je suis à Pontault. Quand j’ai commencé, jamais je n’aurais pensé être ici. Juste à être performant en tant que professionnel. L’équipe de France, c’était sur du plus long-terme. Mais être ici, c’est énorme. Je n’y étais pas forcément préparé, mais à moi de montrer que le staff ne s’est pas trompé” appuie le néophyte.

Pour Didier Dinart, le but est surtout de préparer le moyen-terme. A respectivement 35 et 32 ans, Cyril Dumoulin et Vincent Gérard ont encore de belles années devant eux. Si le premier est blessé, à son retour, il n’y a pas de raison pour que la hiérarchie en place au dernier championnat du monde ne revienne pas. Mais il s’agirait quand même de ne pas se retrouver le bec dans l’eau quand le Nantais et le Montpelliérain décideront de se retirer. “Le poste de gardien de but est comme les autres. L’équipe de France est en reconstruction, il ne reste plus beaucoup de joueurs qui appartenaient aux Experts. Il est du devoir du staff de voir plus loin que les prochains matchs en introduisant certains joueurs intéressants au niveau international” résume le sélectionneur Didier Dinart. Julien Meyer semblait avoir les faveurs des pronostics il y a un an, mais la saison phénoménale de Yann Genty à Chambéry ne laisse que les miettes à l’ancien numéro 3. Qui n’a plus été convoqué depuis mars 2018. Genty trop vieux, Desbonnet pourrait postuler, mais Dinart semble avoir choisi de privilégier la doublette Cantegrel-Pardin. Au moins pour cette semaine. Les cartes seront-elles rebattues pour la prochaine semaine internationale à la mi-juin ? Peut-être même encore plus puisque les cadres, dont Gérard fait partie, pourraient être laissés à la maison si la qualification était assurée dimanche soir. “Pour l’instant, je veux juste profiter de cette semaine. Tout ce que je fais, depuis quelques années, c’est dans l’optique de porter un jour le maillot bleu. J’ai ma chance désormais, à moi de montrer que je fais tout pour revenir” conclut le fan de Niklas Landin. Qu’il joue ou pas cette semaine, Robin Cantegrel a en tout cas pris date. Histoire que cette semaine ne soit pas juste une surprise. Mais un début.

Kevin Domas

HandNews nouvelle application

21 CommentairesPoster un commentaire

  1. gypaète - le 10 avril 2019 à 19h15

    “Genty trop vieux, Desbonnet pourrait postuler, mais Dinart semble avoir choisi de privilégier la doublette Cantegrel-Pardin”

    ça doit toujours faire plaisir à Genty de lire depuis 10 ans qu’il est trop vieux ou qu’il ne pourrait pas être un bon numéro 2…

    • Etienne221 - le 13 avril 2019 à 19h06

      C'est vrai que tant que Gérard-Dumoulin sont là, et que derrière c'est un peu tendre, Genty devrait avoir sa chance. Dans un an et demi pour les J.O il sera toujours professionnel, rien ne justifie qu'on ne fasse pas appel à lui.
      Celà dit, il était quand même dans le groupe élargi pour le dernier Mondial. Donc Dinart a confiance en lui en cas d'urgence, mais pour préparer l'avenir, il préfère des jeunes, mêmes moyens.

  2. Averell - le 10 avril 2019 à 20h43

    Cantegrel, actuel gardien de la lanterne rouge et potentiellement gardien en D2 la saison prochaine avec Cesson…
    Qu'a t il de plus que Bellahcene ou Desbonnet?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).