Esp

Manolo Cadenas de retour à Leon

Sans club depuis son départ du Meshkov Brest début avril, Manolo Cadenas était libre… et courtisé. Annoncé proche du club polonais d’Azoty Pulawy, également dragué par Chartres, le technicien espagnol de tout juste 64 ans s’est finalement engagé avec Ademar Leon. L’homme au palmarès impressionnant (trois Coupes des coupes dans les années 1990 et 2000 notamment) fait son retour dans le club castillan, qu’il a entraîné de 1995 à 2007 puis lors de la saison 2012-2013. Il aura pour objectif de relancer le club, qui termine une saison compliquée : à une journée de la fin, il lutte pour la quatrième place et avait déjà renvoyé son entraîneur précédent, Rafa Guijosa, il y a quelques semaines. Cadenas, qui restera sélectionneur de l’équipe d’Argentine, considère que le club “n’est pas dans une situation alarmante ou de crise”, et considère sa tâche comme “un défi difficile, mais comme les autres, qui étaient différents”, rapporte Marca. Il a signé un contrat de deux ans qui peut être reconductible, et cherchera à apporter son expérience à une équipe qui va perdre Sebastian Simonet et Juanin Garcia à la fin de la saison.

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 21 mai 2019 à 09h35

    Bonjour
    Finalement ce ne sera pas Chartres.
    Normalement et surtout dans le cas d'un challenge comme celui qui se profile à Chartres, on recrute un entraîneur qui ensuite constitue une équipe en choisissant les joueurs à recruter.
    La, il semblerait qu'on ait recrute des joueurs et maintenant on cherche veinement un entraîneur qui accepterait de prendre le train en marche et qui bien sûr aura pour objectif de faire jouer tout ce petit monde ensemble et d'assurer le maintient.
    Quand on suit un peu ce qui se passe à Chartres ces dernières années, on peut comprendre qu'attirer une pointure dans ces conditions ne sera pas forcément aisé et que l'heureux élu risque d'être plus attire par un salaire conséquent que par le challenge.

  2. Aytec - le 21 mai 2019 à 11h07

    Cochonne tu as tout dit…😉😅

  3. Arnaud - le 21 mai 2019 à 11h18

    Le problème de chartres c’est que les décisions ne sont pas prise ni par les coach ni par le président mais par le maire. C’est gravissime. Il n’y a qu’à voir l “affaire.” avec Robin molinie écarté du groupe.. Bref ce club me dégoute et pourtant je l ai connu à l’échelle amateur. Mais mtnt il n’y a que le pognon qui compte c’est bien triste

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).