Golden League

La France a de l’orgueil

crédit : FFHB – S.Pillaud

Menée durant quasiment l’intégralité de la rencontre, la France a trouvé les ressources nécessaires pour finalement s’imposer sur le score de 36-34 après les jets de 7m face à l’Espagne. Elle remporte donc cette 1ère étape de Golden League.

D’entrée de jeu, les deux équipes proposent une grosse intensité. Les contre-attaques et engagements se jouent très rapidement mais c’est bien la France qui dicte son jeu, portée par Dika Mem et Elohim Prandi, bien rentrés dans leur rencontre. (4-2, 5’). Plus maladroits au shoot, les Français voient leurs adversaires, revenir rapidement au score. Maqueda puis Valero Rivera permettent aux Espagnols de prendre 2 longueurs d’avance (6-8, 13’). Les Tricolores étaient bien revenus mais les Espagnols continuent de faire la course en tête. Quelques imprécisions côté Bleus qui leur coûtent cet écart au tableau d’affichage (9-11, 20’). A la pause, la France est menée plutôt logiquement sur le score de 18-15 par l’Espagne. C’est défensivement qu’elle a connu le plus de problèmes, Gérard sauve quelque peu la baraque avec 8 arrêts dans le premier acte.

Les Bleus enflamment la fin de match

Au retour des vestiaires, cela reste compliqué côté français. Plus de 5 minutes sans marquer et une défense qui reste quelque peu friable. Les 5 minutes suivantes leur permettent de rester dans le coup, à -3 (19-22, 41′). Temps-mort posé par l’Espagne qui ne trouve pas les solutions face à une défense français plus solide. En attaque, les Bleus retrouvent leur efficacité et reviennent à un petit but (22-23, 46′). Peu de temps après, Guigou à 7m permet à la France de revenir à égalité (23-23, 47′). Le temps-mort a tout de même été bénéfique pour la Rioja. Après avoir laissé passer l’orage, elle refait le break à 10 minutes du terme (23-26, 50′). Grâce à une très belle entrée de Yann Genty, les Bleus reviennent une nouvelle fois dans la partie. A moins de 4 minutes du terme, Mem leur permet de revenir à égalité (29-29, 56′). Menés et malmenés, les Bleus trouvent une dernière fois les ressources pour aller chercher une séance de “tirs aux buts”. A quelques secondes du terme,  Mem, une nouvelle fois, trompe Corrales pour arracher le nul (31-31, 60′).
C’est au 4ème jet de 7m que la différence sera faite en faveur de la France avec l’arrêt de Wesley Pardin sur Rivera. Prandi n’a ensuite pas tremblé pour le dernier shoot et permettre la victoire à l’Equipe de France.

Alexandre Riotte

76 CommentairesPoster un commentaire

  1. Software8743 - le 26 octobre 2019 à 16h08

    Une attaque parfois poussive mais c'était correct. Même si j'ai du mal à comprendre le coaching. Tournat est venu pour faire le nombre ? surtout avec le jeu à 2 pivots… Mem a joué quasi toute la deuxième période ? Claire qui entre à 5min de la fin ?

    A noter que sur ces 2 matchs nos 3 gardiens ont répondu présent quand il le fallait et ça fait plaisir ! Niko retrouve son meilleur niveau, toute sa percussion et sa vision du jeu. On sent tjrs une petite baisse de régime quand il n'est plus sur le terrain.

    Je pense que Prandi va très vite se saisir du poste de titulaire à gauche. Même s'il est jeune et fait encore parfois des mauvais choix il dégage une puissance et une confiance qu'on a plus vu depuis longtemps à ce poste. à suivre…

    • Etienne221 - le 26 octobre 2019 à 19h29

      Je suis déçu aussi pour Tournat. Dinart ne semble pas compter sur lui hors blessure des 3 de devant. Sorhaindo a été plutôt rassurant sur son niveau dans ce rassemblement. Tournat paye le fait d'être surtout bon en attaque et moyen en défense, comme Detrez en son temps.

      • Jack3544 - le 26 octobre 2019 à 20h41

        Sorhaindo rassurant? deux aller retour et il a les mains sur les hanches, deux ratés à 6 mètres…malgré tout le respect pour ce qu'il a apporté, il est temps de passer son tour.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).