Mondial 2019 – Gr.A

La Norvège reste leader

IHF / JHA – Sports Event

La Norvège est encore en tête dans le groupe A avant d’affronter les Pays-Bas demain (12h30, heure française). Derrière, rien n’est encore assuré pour la troisième place, la Slovénie et la Serbie se la disputeront lors de cette dernière journée de la phase de poules (7 heures, heure française). 

Les Norvégiennes ont dû s’employer pour venir à bout d’une accrocheuse équipe d’Angola (30-24, FM). Encore en course pour le tour principal, les Africaines ont posé des problèmes aux vice-championnes du monde, notamment en première période où rien n’était fait (13-12, MT). En défense, les protégées de Thorir Hergeirsson n’ont pas réussi à trouver les solutions. Silje Solberg était bien seule dans son but tentant de relancer les siennes. Rien à faire. Elles étaient là, collés à leurs basques au moment de regagner le vestiaire. C’est à l’usure que les Norvégiennes ont réussi à faire le trou. Les Angolaises ont lâché un peu le fil du match quand leur adversaire continuait de mettre de l’intensité. C’est donc après une belle bataille que les Norvégiennes ont confirmé leur première place du Groupe A, avant d’affronter les Pays-Bas pour la dernière journée de cette phase de poules.

Les pays-bas qualifiés

Les Pays-Bas de Manu Mayonnade ont rencontré moins de difficultés face à une faible équipe de Serbie (36-23, FM). Très tôt dans le match, les Néerlandaises ont pris les devants. Elles ont rapidement creusé l’écart. Les coéquipières de Sladjana Pop-Lazic ont eu du mal à proposer quelque chose qui aurait pu mettre les Oranje en difficulté. Pourtant, elles ont tenté en deuxième période avec le jeu à sept mais rien n’a fonctionné. Les Pays-Bas ont donc scellé assez tôt, un succès important qui leur assure de participer au tour principal et d’être deuxièmes, derrière la Norvège. Les Serbes ne sont pas encore hors-jeu, elles vont s’offrir un match de qualification demain face à la Slovénie.

Les Slovènes ont assuré un succès important face à Cuba. La victoire était obligatoire pour les filles d’Uros Bergar si elles voulaient rester au contact des Serbes avant de les affronter. Elles ont pu compter sur leurs deux valeurs sûres de la base arrière. La jeunesse de Tjasa Stanko (11/14) et l’expérience d’Ana Gros ont fait le boulot (8/15). Après avoir été accrochées en première période (15-17, MT), elles ont pu prendre le large en deuxième et rester en course pour la qualification au tour principal (39-26, FM).

Maxime Cohen

Pub Espace Pronos EDF

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Mc Down Johnny - le 5 décembre 2019 à 17h01

    Si la Slovénie s’impose elle ira au tour suivant avec 2 points, et mettra potentiellement les Pays-Bas à 0 (si défaite contre la Norvège.) => grosse pression sur les matchs de demain ! Avec encore la possibilité d’avoir les six équipes à 2 points dans ce groupe pour lancer le tour principal !

    • GuyMoselle - le 5 décembre 2019 à 20h15

      oui belle bouteille à l'encre.
      des matchs serrés pour tous

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).