Mondial 2019 – Gr. D

La Suède a fait le plein

Cette dernière journée du groupe D devait désigner qui accompagnerait la Suède et la Hongrie pour le tour principal. Et la logique a été respectée puisque l’Egypte s’est facilement imposé contre l’Angola (33-28), éliminant le Qatar et l’Argentine avant même leur rencontre, soldée par une victoire sur le fil du Qatar (26-25). L’affiche de la soirée entre la Suède et la Hongrie (33-30) a couronné les suédois en tête du groupe, permettant au scandinaves d’aborder le tour principal avec quatre points.

L’Egypte assure sa qualification

Seule une victoire garantissait à l’Egypte d’assurer sa qualification sans avoir à attendre le résultat de Qatar-Argentine. Et les hommes de David Davis ont rempli leur mission sans trembler, l’ailier nîmois Mohammad Sanad inscrivant les trois premiers buts des Pharaons, puis relayé par la nouvelle étoile montante du handball égyptien, l’arrière gauche Yehia Elderaa (10-4 à la 14ème). C’est ensuite les anciens aixois Mohamed Mamdouh et Ali Zein qui vont s’illustrer tandis que côté angolais, Declerck Sibo et Adilson Maneco sont bien seuls dans leur tentative de recoller au score et c’est l’Egypte qui vire en tête à la pause avec une avance confortable (19-12 à la mi temps).
La seconde mi temps ne sera que gestion de la part de David Davis, qui fait largement tourner son équipe pour pouvoir préparer sereinement le tour principal. Peu en vue lors des derniers matchs, l’ailier gauche Karim Abdelrahim en profite pour se montrer avec un joli 4/4 en seconde période. L’Angola aura un petit soubresaut à dix minutes de la fin du match en revenant à -4 mais ça sera insuffisant pour faire trembler les Egyptiens qui s’imposent tranquillement et rejoignent la Hongrie et la Suède au tour principal (33-28, score final).

Egypte 33-28 Angola

Egypte

Gardiens: Hendawy 10/38 (26%)
Joueurs: Elderaa 8/9, Sanad 6/7, Mamdouh 5/6, Abdelrahim 4/4, Omar 3/5, Zein 2/5, Elahmar 2/5, Khairy 2/3, Nawar 1/1, Elwakil 0/1

Angola

Gardiens: Gouveia 6/25 (24%), Muachissengue 2/16 (13%)
Joueurs: Sibo (7/15), Maneco (5/7), Lopes (4/6), Teca (4/7), Nascimento (3/4), Chivola (2/4), Hebo (2/3), Ferreira (1/3), Pascoal (0/1)


Le Qatar pour l’honneur

Eliminées avant même de jouer le match, les sélections de Manolo Cadenas et de Valero Rivera s’affrontaient plus pour l’honneur qu’autre chose. Les deux équipes n’ont cependant pas balancé le match puisque l’on a assisté à un match engagé jusqu’au bout.Après un début de match légèrement à l’avantage de l’Argentine, c’est le Qatar qui va réaliser un premier break grâce à l’impact de son pivot Youssef Benali, comme bien souvent depuis une semaine (8-6 à la 13ème). Côté argentin, on joue les un contre un et les décalages à l’aile pour aller affronter Danijel Saric, ce que font plutôt bien Santiago Baronetto et Lucas Moscariello pour recoller au score. Mais le Qatar sort les barbelés en défense et inflige un 5-0 aux coéquipiers des frères Simonet juste avant la mi temps, lui permettant de virer en tête à la pause (16-13 à la mi temps).
L’Argentine se reprend au retour des vestiaires et réduit l’écart grâce à un Pablo Simonet de gala (19-18 à la 40ème). Mais le Qatar ne baisse pas les bras, loin de là, et appuie à nouveau sur l’accélérateur grâce aux incursions de Frankis Marzo et compte quatre buts d’avance à dix minutes du coup de sifflet final. C’est le moment que choisit l’Argentine pour tenter une remontada, les ailiers argentins profitant de plusieurs balles de contre pour aller battre Saric et inscrire quatre buts consécutifs. Mais Frankis Marzo, toujours lui, inscrira le dernier but du match pour le Qatar qui s’impose sur le fil (26-25 score final). Ca sera néanmoins insuffisant pour une sélection qu’on avait pris l’habitude de voir dans le top 8 sur les derniers Mondiaux.

Qatar 26-25 Argentine

Qatar

Gardiens: Saric 11/35 (31%), Yusuff 1/2 (50%)
Joueurs: Marzo (8/16), Benali (5/8), Sinen (4/5), Heiba (3/6), Berrached (3/6), Capote (2/4), Madadi (1/2), Roiné (0/1)

Argentine

Gardiens: Maciel 8/28 (29%), Schulz 1/7 (14%)
Joueurs: Simonet P. (4/6), Baronetto (4/5), Pizarro (3/3), Fernandez (3/5), Moscariello (3/4), Bonanno (2/4), Simonet S. (2/6), Vieyra (1/4), Fischer (1/1), Mourino (1/1), Martinez (1/2)


La Suède fait le plein sans convaincre

Capital dans l’optique du tour principal où le vainqueur était sur de partir avec deux points supplémentaires, ce Suède-Hongrie a tenu toutes ses promesses. Partis à l’abordage de la défense suédoise dès les premières minutes, les artilleurs Richard Bodo et Dominik Mathé, petit nouveau de 19 ans sur le poste d’arrière droit, n’ont pas fait dans la dentelle et permettent à la Hongrie de creuser un premier écart (5-9 à la 14ème). Mais le collectif suédois a du répondant et Niclas Ekbert, Jim Gottfridsson et Albin lagergren vont combienr leurs efforts pour revenir à hauteur des magyars (11-11 à la 23ème). Les Suédois vont même profiter de la fin de la première mi temps pour prendre légèrement le large, toujours sous l’impulsion de Niclas Ekberg (16-15 à la mi temps).
La deuxième mi temps va être un long combat entre les deux équipes, personnifié par le duel entre duex hommes, Lukas Nilsson d’un côté et Maté Lekai de l’autre. Les deux équipes se rendent coup pour coup et se reposent chacune sur leurs fers de lance, auteur chacun de six buts en seconde période. Encore au coude à coude avec la Hongrie à l’entrée du money time (29-29 à la 53ème), la défense suédoise dirigée par Mikael Appelgren va faire les stops nécessaires pour infliger un 3-0 fatal aux coéquipiers de Laszlo Nagy et finir le tour préliminaire invaincu, mais sans réellement dominer les débats de la tête et des épaules (33-30, score final). 

Suède 33-30 Hongrie

Suède

Gardiens: Appelgren 12/35 (34%), Palicka 4/11 (36%)
Joueurs: Nilsson L. (7/12), Lagergren (5/5), Ekberg (4/5), Wanne (4/4), Zachrisson (3/5), Nilsson A. (3/5), Arnesson (2/3), Gottfridsson (2/5), Ekdahl du Rietz (2/5), Andersson (1/2)

Hongrie

Gardiens: Szekely 12/43 (28%), Mikler 0/1 (0%)
Joueurs: Lekai (8/11), Mathé (6/9), Banhidi (5/7), Boka (3/3), Nagy (3/8), Bodo (2/4), Ligetvari (2/5), Hornyak (1/2)

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 Suède 10 5 5 0 0 151:11140
2 Hongrie 6 5 2 2 1 151:13813
3 Egypte 5 5 2 1 2 132:133-1
4 Qatar 4 5 2 0 3 125:127-2
5 Argentine 3 5 1 1 3 119:130-11
6 Angola 2 5 1 0 4 121:160-39
HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EDF

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Averell - le 18 janvier 2019 à 12h16

    Bon, le Qatar ca semble fini.
    Je ne sais pas s'il y en aura beaucoup pour regretter cette equipe de mercenaires.
    Roine peut pas venir renforcer le cote gauche de l'edf maintenant que le Qatar est elimine :-))))

  2. HandForLife - le 18 janvier 2019 à 17h52

    On peut aussi faire jouer 3 gauchers sur la base arrière. Rémili ARG, Mem DC et Richardson ARD. On aura peut être enfin des décalages à l’aile et une vraie relation avec le pivot. Il est malheureusement trop tard pour faire des essais. C’est bien dommage car la France a gagné quelques titres avec Fernandez ARD à une époque où on manquait de gauchers de haut niveau. Selon moi, c’est aujourd’hui l’inverse. Allez Didier, chiche ?

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).