Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Mondial 2019

 L'Espagne rejoint les Pays-Bas en finale

, par Dalibor

Crédit photo : IHF

Peu avaient parié, avant le championnat du monde, sur une finale entre les Pays-Bas et l'Espagne. C'est pourtant bien entre ces deux équipes que se disputera le titre de champion du monde dimanche. Les Espagnoles ont dominé de la tête et des épaules la Norvège ce midi, pour finalement l'emporter largement (28:22). C'est surtout grâce à leur énorme défense que les filles de Carlos Viver ont fait la différence, en n'encaissant que 22 buts, dont 9 en seconde période. La base arrière norvégienne n'a jamais trouvé la solution, constamment agressée, à l'image de Stine Oftedal, auteure de deux petits buts. Et quand les Scandinaves ont trouvé des brêches, elles ont buté sur le duo Zoqbi-Navarro dans la cage espagnole, qui a notamment mis en échec trois fois les tireuses de pénalty adverses. Mais il n'y a pas que derrière où l'Espagne a été supérieure, puisqu'en attaque, elle a su se montrer patiente pour trouver des solutions, que ce soit par Marta Lopez sur l'aile droite ou la gauchère Almuneda Rodriguez (6 buts) sur la base arrière. Au point de complètement faire exploser une équipe de Norvège méconnaissable dans le second acte. C'est la première fois que l'Espagne se qualifie pour une finale mondiale, après avoir atteint deux fois la finale du championnat d'Europe (2008 et 2014). Qu'il s'agisse des Hispaniques ou des Néerlandaises, le championnat du monde 2019 couronnera un vainqueur inédit dimanche.

Kevin Domas

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Loïc
Loïc
4 années il y a

C’est fou, elles avaient l’air bien plus faibles l’année dernière, pendant le championnat d’Europe.
Félicitations aux Espagnoles, ça laisse penser qu’il y avait de la place pour les Françaises

fred
fred
4 années il y a

Les Norvégiennes me font vraiment penser à l’edf masculine en termes de résultats qui sont très synchrones : une équipe a tout gagné ou presque depuis 2010 et qui depuis 2-3 ans ne domine plus du tout comme avant même si elles arrivent à jouer le podium. A l’image des Bleus, l’absence ou la méforme de leur meneuse Nora Mork n’y est sans doute pas pour rien.

Nico
Nico
4 années il y a
Répondre à  fred

C’est exactement ça..mais effectivement avec 6 joueuses majeurs en moins ..une demi demi était déjà pas mal

Sasori9
Sasori9
4 années il y a
Répondre à  fred

Mork ce n'est pas une meneuse, c'est une buteuse. C'est Oftedal, la meneuse. Pour battre les Norges, c'est de d'immobiliser leur Reine Oftedal. C'est que les Bleues ont fait il y a deux ans.

Nico
Nico
4 années il y a
Répondre à  Sasori9

Avec 6 absences cadres pour la Norvège…ça fait quand même beaucoup..le jeu scandinave n’est clairement pas le meme que les autres années il est même actuellement « sans plus « lol mais les blessures laissent de la place aux autres équipes qui n’ont jamais pu avoir la 1er place

Averell
Averell
4 années il y a
Répondre à  fred

C'est sans doute le cours normal des choses.
Une generation exceptionnelle de joueurs/joueuses permet l'hegemonie d'une equipe pendant quelques annees.
Mais outre qu'il est tres difficile de rester au sommet pendant des annees quand tout le monde veut t'en deloger, il est tout aussi difficile de renouveler les generations exceptionnelles.
Je ne sais pas comment les medias et fans de hand norvegiennes commentent cette disette de titre, mais je pense que cela fait partie des choses qu'il faut accepter: que ce soit pour l'edf masculine ou l'edn feminine, le temps de leur regne absolu est termine.

Poursur
Poursur
4 années il y a
Répondre à  Averell

100% d'accord avec toi. J'imagine que certains amateurs de hand en Norvège sont comme certains Français. Ils voudraient que leur équipe continue à gagner tous les titres éternellement. C'est dans la nature humaine de vouloir toujours plus même quand on a été gavé de caviar pendant des années.
Le parallèle entre les deux fédérations pourrait être encore plus troublant si les garçons norvégiens s'étaient qualifiés pour Rio, y avaient fait une médaille et avaient gagnés deux titres au lieu de ne faire "que" deux médailles d'argent récemment.

brunhand
brunhand
4 années il y a

Finale inédite, ça ne fait pas de mal. Cette génération hollandaise mérite d’être récompensée, alors autant que cela soit avec un sélectionneur français

brunhand
brunhand
4 années il y a

J’ai pas vu le match mais 22 buts seulement pour la Norvège ?? C’est famélique, l’espagne doit effectivement avoir une grosse défense ??

Sasori9
Sasori9
4 années il y a
Répondre à  brunhand

La première mi temps, les Espagnoles ont laissé Norges de jouer en les ralentissant.
Mais la deuxième mi temps, c'est une défense agressive à la Latine en immobilisant leur Reine Oftedal. Elle n'arrive pas à passer les bon ballons aux buteuses. Quand elle tire, il y a un mur.

Moorgan9
Moorgan9
4 années il y a

Une nouvelle fois, il y aura un coach espagnol dans une finale…

Poursur
Poursur
4 années il y a

Comme chez les hommes, il y aura un champion du monde inédit. Mieux encore: comme chez les hommes, aucun des deux finalistes n'a été champion du monde. Dimanche, ce sera même un premier titre pour l'équipe gagnante. Si on y ajoute la qualification olympique, ça va être beau quand bien même la qualité du jeu ne serait pas au rendez-vous.

J'en reviens à l'EDF. D'une part, la vie ne manque jamais d'ironie. D'autre part, le sport que nous aimons est une activité de consanguins venant d'une petite partie du globe. Donc, en 2017, la France gagne deux titres contre la Norvège. Et en 2019, elle se fait sortir de la compétition deux fois par le Danemark.

brunhand
brunhand
4 années il y a
Répondre à  Poursur

C’est pour te chambrer un peu Poursur mais peux tu m’expliquer précisément la différence entre  » il y aura un champion du monde inédit » et « aucun des finalistes n’a été champion du monde » ?? 😀

Poursur
Poursur
4 années il y a
Répondre à  brunhand

Ok, j'avoue que je n'ai pas été clair. Les champions du monde de cette année sont inédits: Danemark (hommes), Pays-Bas ou Espagne (femmes). Les finalistes de ces championnats du monde n'ont jamais été champions du monde auparavant: Danemark ET Norvège (hommes), Pays-Bas ET Espagne (femmes). Il faut remonter à 2013 pour trouver une situation pareille chez les femmes: la finale de 2013 entre le Brésil et la Serbie. Par contre, chez les hommes, il faut remonter à 1995 ( France – Croatie) pour trouver une finale où aucun des deux prétendants n'avait été champion auparavant. C'était pour souligner le petit vent de fraîcheur qu'avait amené cette année sur le handball même si ça n'a rien à voir avec le gros vent de fraîcheur qu'avait amené le Brésil en 2013.

Nico
Nico
4 années il y a
Répondre à  Poursur

Non en 2017 la France gagne contre la Norvège et en 2018 contre la Russie

Poursur
Poursur
4 années il y a
Répondre à  Nico

En 2017, les deux finalistes avaient déjà été champions du monde auparavant si tu parles des femmes. Et, en 2018, il s'agissait d'un Euro.

gardarem_lo_but
gardarem_lo_but
4 années il y a

Bon, ça n'apparait pas dans le programme TV handnews, donc je le signale tout de même :
dimanche 15 déc à 9h30 sur Bein2 : match de la 3ème place
dimanche 15 déc à 12h30 sur Bein2 : la finale qui promet (rediffusée à 18h30 sur Bein3)
J'espère que les néerlandaises y arriveront enfin !

Coco
Coco
4 années il y a

Merci pour l’info.

18
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x