Mondial U21 (M)

France – Croatie en finale !

Dans cette deuxième demi-finale, la Croatie affronte le Portugal. Un jeu lent, défensif et puissant contre un jeu assez similaire aux français, voilà qui promet pour cette deuxième rencontre pour se qualifier en finale. Et c’est la Croatie qui a réussi à s’en sortir face à un magnifique Portugal. On retrouvera donc la Croatie en finale demain, dans un match qui s’annonce dantesque. Score final : 28-31

Ivan Eres, voilà.

Il aura fallu quelques minutes de chauffe pour que les portugais prennent la mesure du jeu croate. Eres est chaud bouillant dans le but croate, mais Frade et Silva prennent les choses en main rapidement (3-3, 8′). La Croatie n’arrive pas à prendre l’avantage et les portugais affichent le même niveau que les croates. Seule différence : Ivan Eres (4-5, 13′). Au premier quart d’heure, la Croatie commence doucement à faire le break, temps mort portugais (4-7, 16′). Frade loupe deux tirs à 6 mètres et c’est ce qui permet aux croates de prendre un peu d’avance.

La révolte de Diogo

Après le temps mort portugais, on décide côté croate d’envoyer Halil Jaganjac. La défense croate se densifie secteur central, point de focus de l’attaque portugaise depuis le début de la rencontre, qui continue de forcer… Mais rien n’y fait (4-9, 19′). La révolte est sonnée Diogo Silva, qui est bien seul en attaque chez les portugais mais il trouve les solutions (7-9, 23′). Les croates peinent en attaque sans Sarac et Valerio sort quelques parades. Les croates dominent la première période grâce à une excellente défense. A la pause, la bande à Jaganjac mène 9-12.

Il ne manquerait pourtant pas grand chose à cette équipe du Portugal pour recoller au score, mais ils redonnent bien trop de munitions aux croates. 3 buts, on pourrait dire que ce n’est pas grand chose, le problème c’est que les croates concèdent bien trop peu de buts.

La 3-3 portugaise

Les portugais reviennent très bien dans la rencontre et accroche une sanction pour Vekic très précieuse : le Portugal inscrit plusieurs buts rapidement (13-14, 36′). Dominikovic est obligé de prendre son temps mort, ses joueurs buttent sur la défense portugaise, haranguée par toute la salle. Les deux équipes accélèrent les choses, le score reste très serré (16-17, 39′). Les portugais finissent même par recoller : Diogo Silva n’est plus tout seul à jouer (enfin). Les croates pètent les plombs à l’entrée du dernier quart d’heure.

Ce grand n’importe quoi

Le dernier quart d’heure est complètement fou. Les croates se remettent à défendre, on retrouve de l’efficacité au tir et on accroche quelques sanctions. Les portugais ratent plusieurs occasions franches et permettent aux croates de se relancer dans une rencontre qui partait très mal pour eux. On change de gardien côté croate avec Panjan. Les croates prennent le large et sont presque qualifiés (26-29, 59′). Une minute et il reste 4 buts, la finale est décidée après un dernier but anecdotique de Silva. Ce sera donc la Croatie contre la France. Score final : 28-31

La Croatie reste dans le match grâce à l’arrière droit de Hanovre, Ivan Martinovic. Un des seuls qui fait preuve de sang froid lorsque la 3-3 commence à faire très mal aux croates.

Statistiques :

Portugal 

Gardiens : Valerio (13/43, 30% dont 0/2 à 7m) ; Gaspar

Joueurs de champ : Pereira ; Teixeira ; Vieira (2/6) ; Frade (5/8) ; Santana ; Reis ; Diogo Silva (9/11) ; Gomes (3/5) ; Francisco Silva ; Fernandes (6/7) ; Monteiro (2/5) ; Loureiro ; Riberio (1/4) ; Soares

Croatie

Gardiens : Eres (8/31) ; Panjan (1/5)

Joueurs de champ : Malec ; Mileta (7/8 dont 3/3 à 7m) ; Novak (1/1) ; Godec ; Vistorop (4/8) ; Martinovic (8/14) ; Spruk (1/3) ; Milicevic ; Srna ; Vekic ; Racic ; Papic (1/2) ; Sarac (6/8) ; (3/5)

A Pontevedra, Julien Baudry

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 27 juillet 2019 à 23h48

    Vous avez Noah et Elohim (Dieu en hébreu biblique): la victoire ne peut pas vous échapper

  2. LeFnake - le 28 juillet 2019 à 11h51

    C’est curieux que Diogo Silva n’ait intéressé “que” Celje, car MVP et meilleur buteur du dernier Euro U20 et en passe de faire la même chose ici, ça montre quand même un certain potentiel !

    • Kieler - le 28 juillet 2019 à 13h14

      Il n’est que prêté. Quand tu t’appelles Porto tu évites de le prêter un très gros club qui peut lui racheter son contrat facilement après l’année de prêt. Le joueur serait plus facilement convaincu de rester…

      Et Celje c’est une équipe jeune, qui fait jouer et surtout progresser les jeunes donc très bon choix.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).