Mondial U21 (M) – J4

La Serbie craque au moneytime

Cette quatrième journée de Groupe A et C fut moins marquée de surprises avant la journée de demain. Du côté du groupe A, les USA ont bien bataillé face aux tunisiens alors qu’ils souffraient depuis le début de la compétition. La Serbie et la Slovénie se sont également affrontées dans un match de titans, alors que la Serbie devient donc un potentiel adversaire de la France en huitième de finale. 

Groupe A

USA 23 – 30 Tunisie (12-13)

Moins marquée de surprises, mais il en subsiste une tout de même : la première mi-temps de la sélection des USA. Qui aurait pu prédire qu’ils allaient mener pendant plus de 20 minutes ? Et bien pas les Tunisiens, qui ont forcé leur jeu alors qu’ils auraient dû mener toute la rencontre. C’est avant tout une belle solidarité défensive qui a permis aux USA de tenir, avec Robinson en feu derrière. Mais l’orgueil des tunisiens s’éveille en deuxième période, ils mettent plus d’impact dans leurs actions et s’imposent physiquement. Les américains ont du mal, avec des gabarits plus faibles mais ne se laissent pas abattre et montrent beaucoup de courage et d’envie. L’écart de niveau se fait sentir sur le dernier quart d’heure, et les USA finissent par craquer. Les tunisiens s’en remettent à leur capitaine, Darmoul, qui gère toute l’attaque et fait office de pompier. A noter les progrès énormes des USA depuis le début de la compétition, avec toujours autant de cœur !

Serbie 28 – 30 Slovénie (15-16)

Une équipe qui joue un handball très physique, une autre qui a terminé championne d’Europe. Une belle affiche avant la dernière journée de la phase de groupe. Aucune équipe ne domine les débats au premier quart d’heure, les deux attaques sont efficaces mais la défense slovène prend peu à peu l’ascendant (7-8 14′). Malgré l’ascendant slovène, les serbes leur imposent un sacré défi physique tout le reste de la première période avec Jandric qui assure dans ses buts. Mais les slovènes passent un 2-0 pour prendre l’avantage juste avant la mi-temps. La deuxième période est un véritable combat. Les deux équipes se rendent coup pour coup : on assiste à un match de très haut niveau. La Serbie va dominer les débats toute la deuxième période avant de craquer de fatigue sur la fin sous les coups de Ocvirk. Cependant, l’impact physique du jeu serbe a peut-être de quoi inquiéter la France, adversaire probable en huitième de finale.

Espagne 28 – 22 Japon (13-11)

Le Japon continue d’embêter les grosses équipes, et c’est aujourd’hui le tour de l’Espagne. Les japonais jouent leur jeu habituel, mais sur un rythme bien plus lent que d’habitude. Ils n’hésitent pas à jouer jusqu’au lever de bras sur quasiment chaque action et mettent en place un jeu à 7 plutôt efficace malgré tout. Cependant, les espagnols restent maîtres de la rencontre malgré quelques coups de frayeur. C’est le dernier quart d’heure qui va s’avérer cruel pour les japonais : Diocou d’abord à l’aile puis replacé arrière droit enchaîne les contres, les interceptions, les percés en défense et l’écart s’agrandit. L’Espagne termine sur un +6 bien mérité, malgré une performance plutôt insipide de ses gardiens de but. Les locaux ont tout de même pu se permettre de faire tourner en mobilisant tout leur effectif avant le dernier match contre la Slovénie, également invaincu dans ce groupe A.

Groupe C

Croatie 32 – 23 Bahrein (13-12)

Même si la première partie de compétition ne veut pas dire grand chose dans un mondial – demandé à l’équipe de France – la Croatie a de quoi impressionner. D’abord puissante avec Halil Jaganjac qui marche littéralement sur ses adversaires, les croates ont un temps faible terrible qui permet au Bahreïn de revenir dans le jeu. Proposant une défense avancée en 3-3 bien gênante, les joueurs formés par l’islandais Halldor Johann finissent cependant par craquer en début de 2e période. D’abord Ivan Eres ferme la boutique pendant 7 longues minutes (17-12, 37e) et ensuite les croates trouvent enfin les failles dans la défense adversaire. Privés de ballons de contres, les bahrainis finissent bien loin d’une équipe qu’il ne fera pas bon de croiser lors de la phase finale.

Kosovo 23 – 36 Brésil (10-18)

Crédit : IHF

Le Brésil a littéralement marché sur le Kosovo, à 3-7 au bout de 10 minutes, le match s’annonçait déjà compliqué pour les vainqueurs de l’IHF Trophy. Deux séries de cinq buts vont s’avérer fatales, les brésiliens sont en roue libre. En deuxième période, Guillherme Torriani est sur tous les ballons et passe 5 buts. Quelques arrêts des gardiens kosovares permettaient de ne pas lâcher mais l’écart est déjà fait. Les brésiliens restent sérieux et concentrés tout le long de la rencontre et inscrivent encore 3 buts, 1 minute avant le coup de sifflet final. Le score final est sans appel, le Brésil a surclassé le Kosovo.

Hongrie 28 – 36 Portugal  (13-18)

Le Portugal a dominé la Hongrie du début à la fin. Les hongrois encaissent un 5-0 pendant les 10 premières minutes : le match va être long pour eux. Diogo Silva, Frade, Vieira, les gardiens hongrois en voient de toutes les couleurs. Les deux équipes vont se répondre but à but jusque dans les 5 dernières minutes où les portugais enchaînent un 4-0 en très peu de temps. Les portugais se mettent peut-être enfin à jouer au niveau qu’on attendait d’eux. Plutôt poussifs et battus par le Brésil, il semble que les lusitaniens ont encore de la ressource et qu’ils sont loin d’être finis.

Filip Vitorop (Croatie) – Crédit : IHF

LES MEILLEURS BUTEURS – J3

1. Diogo Silva (Portugal) – 40 buts ;
2. Edouard Kempf (France) – 29 buts ;
2. Filip Vistorop (Croatie) – 28 buts ;
4. Ivan Martinovic (Croatie) – 26 buts ;
4. Jaeseop Shin (Corée du Sud) – 26 buts

12. Kyllian Villeminot (France) – 23 buts

LES MEILLEURS GARDIENS DE BUTS – J3

1. Till Klimpke (Allemagne) – 43 arrêts / 39%
2. Robin Paulsen Haug (Norvège) – 42 arrêts / 37%
3. Michael Agbaji Solomon (Nigéria) – 40 arrêts / 25%
4. Vicente Gonzalez (Chili) -40 arrêts / 29%
5. Asil Namli (Tunisie) – 39 arrêts / 35%

18. Gauthier Ivah (France) – 26 arrêts / 43%

À Vigo, Julien Baudry

HandNews nouvelle application

1 CommentairePoster un commentaire

  1. bombjack4M - le 22 juillet 2019 à 09h04

    Trump donne des sous pour le handball US

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).