Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Brice Aillaud, premier renfort de Besançon

, par Mocanu

Besançon tient sa première recrue pour la saison à venir. Brice Aillaud, l'arrière gauche de Billère, a signé pour les deux prochaines saisons avec le GBDH.

Après avoir renouvelé une bonne partie de son effectif, des joueurs cadres aux prometteuses jeunes pousses, Besançon a passé la vitesse supérieure dans la structuration de son effectif pour la prochaine saison. Dragan Zovko mise sur Brice Aillaud pour renforcer la base arrière bisontine. Agé de 23 ans, l'arrière gauche billérois évoluait en N1 cette saison. A l'instar de son nouveau club, il a décroché la montée en Proligue mais a décidé de relever un nouveau défi au sein du GBDH après cinq saisons passées dans le Béarn.

"J’ai refusé ma prolongation de contrat à Billère car je voulais partir, explique sur le site bisontin Brice Aillaud, qui a déjà quatre saisons en Proligue derrière lui avec Billère. J’avais besoin de franchir un cap et de voir autre chose. J’avais besoin de sortir de ma zone de confort. Je suis resté proche de Mirko qui a évolué une saison avec moi à Billère. Il m’a dit beaucoup de bien du club, de son fonctionnement et des ambitions prochaines."

Sa polyvalence sur l'ensemble de la base arrière sera un vrai atout pour le promu bisontin, qui compte sur lui lors des deux prochaines saisons pour se stabiliser en deuxième division.

Olivier Poignard

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
cochonne
cochonne
4 années il y a

Bonjour
C'est sur que du côté de Besançon un coach comme Dragan Zovko doit leur changer la vie, ça change un peu des pleureuses.

SIMONNET
SIMONNET
4 années il y a

ZOVKO ce n’est pas que de la rigueur, c’est aussi une philosophie du handball. Comme telle, en appeler à ce que chaque joueur adhère à un projet. Que celui-ci soit incarné par le club, ses dirigeants et ses différentes sections. C’est ne pas se satisfaire d’un résultat ou se désespérer d’une défaite. C’est la recherche d’une évolution constante.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x