Proligue

Le mariage Strasbourg-Sélestat peut-être pour bientôt

Le handball alsacien est tout proche de faire naître un club avec de gros moyens : ces derniers jours, les clubs de Strasbourg/Schiltigheim et de Sélestat ont fait des pas importants vers la fusion de leurs structures professionnelles. Le club strasbourgeois a confirmé ces avancées ce samedi.

C’est toujours la même ritournelle dans le handball alsacien : la fusion entre Sélestat et le club de Strasbourg/Schiltigheim (photo) est souvent présentée comme la solution aux problèmes des clubs, mais ceux-ci ne s’entendent jamais pour produire des résultats concrets. Mais cette fois, cela pourrait bien être différent. En effet, le projet semble s’être accéléré ces dernières semaines, surtout du fait de la descente de l’ESSAHB en N1, combinée à la saison moyenne de Sélestat en Proligue. Les Dernières Nouvelles d’Alsace ont révélé en milieu de semaine que les dirigeants des deux clubs se sont rencontrés, et que les collectivités locales, soucieuses de mutualiser les moyens, soutiennent le projet. Les discussions seraient bien avancées et pourraient aboutir dès cet été. Si le flou actuel peut bloquer certains projets, comme le recrutement des deux clubs pour la saison prochaine (le pivot de l’ESSAHB Andrea Parisini, proche de s’engager à Sélestat, a finalement signé à Istres), il pourrait à terme permettre enfin le développement d’un grand club alsacien, qui jouerait la majorité de ses matchs à Sélestat mais aussi quelques rencontres au Rhénus de Strasbourg ou aux Malteries de Schiltigheim.

Un rapprochement “en bonne voie” qui soulève des questions

Ces informations venues de la presse ont été confirmées ce samedi par l’ESSAHB dans un communiqué. Indiquant que le rapprochement est “en bonne voie” mais “non définitif à ce jour”, le club tient à rassurer ses licenciés sur le maintien de l’autonomie des clubs amateurs. Le rapprochement des deux clubs ne concerne que le secteur professionnel et vise donc exclusivement les deux sociétés dont les associations sportives sont actionnaires. L’idée est de former un très grand club (sans doute le plus grand de France en termes de licenciés), par la mise en place de synergies et de moyens en commun des deux clubs actuels que sont l’ESSAHB et le SAHB”, ajoute le bureau de l’ESSAHB.

Un tel communiqué est donc de nature à laisser penser que la finalisation du projet est désormais proche. Il ne faudra cependant pas trop tarder à conclure l’union, si la nouvelle entité veut faire bonne figure dès la saison prochaine en Proligue. Sélestat enregistre sept départs à l’issue de cette saison, et il n’est pas certain qu’il soit suffisant de les combler uniquement par des transfuges de l’ESSAHB. Surtout, on est en droit de se demander qui sera à la tête de la nouvelle structure, après les nombreux changements dans la hiérarchie de l’ESSAHB en cours d’année, et alors que côté sélestadien, Christian Omeyer a été désigné pour prendre la présidence du club à partir de la saison prochaine. Le nom du futur entraîneur du club interroge aussi, sachant que Strasbourg a engagé Denis Lathoud pour succéder à Bruno Boesch et que Sélestat vient de prolonger Christophe Viennet. La naissance d’un grand club bas-rhinois ne se fera pas sans douleur…

Mickaël Georgeault

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 18 mai 2019 à 20h54

    D'habitude on ne glorifie que les meilleurs buteurs mais si cette fusion débouchée sur un grand club alsacien capable de rivaliser en Starligue cette fois-ci les alsaciens pourront ériger une statue a Kosta Savic qui manque le dernier tir à trois secondes de la fin du match contre Vernon.
    Eh oui, Kosta après avoir fait les beaux jours de Selestat en martyrisant les défenses adverses (eh oui, il n'a pas que tire à côté) a fait un dernier cadeau aux Alsaciens en envoyant Strasbourg en N1 les forçant par là à s'installer à la table des négociations.
    La grande salle de Selestat a pour nom celui de Germain Spatz, président à qui le club doit tout, je propose que celle d'a côté soit nommée Salle Kosta Savic.
    Chapeau l'artiste, bonne route et merci pour tout!

    • Bramse a besel - le 18 mai 2019 à 21h46

      T’as tellement raison, les deux clubs se rapprochent et ils ne le doivent meme pas a un alsacien mais a un joueur bosniaque qui a tire a cote dans les trois dernieres secondes de son contrat.
      Cette detniete balle devait peser bien lourd dans sa main et je crois qu’il avait conscience que s’ il la mettait a cote ca allait renvoyer l’essahb en N1.
      On peut en penser ce qu’on veut mais l’essahb a ete torpille de l’interieur par l’amateurisme car destabiliser une equipe en annoncant la fin de contrat de l’entraineur qui etait apprecie et competent juste avant les matchs les plus importants de la saison releve presque du sabotage.
      Il commence bien ce grand club fruot du mariage de l’incompetence et de la maladresse.

      • Helmut - le 19 mai 2019 à 10h18

        Curieux de voir la liste des gens qui l’apprécient!
        Et aussi d’avoir la liste des objectif qu’il a remplit. Dans les deux cas ça ira vite de faire ces listes. Ça tiens sur un post it je pense!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).