Starligue – J4

Pas de vainqueur entre Chambéry et Nîmes

Dans un match accroché du début à la fin, Chambéry a fait preuve de beaucoup d’abnégation pour gagner un point face à une équipe de Nîmes combative. De son côté, Nîmes peut s’en vouloir d’avoir  permis à Chambéry de revenir suite à des erreurs techniques trop nombreuses.

Appliquées dès le début du match, les deux équipes installent un rythme relativement lent mais commettent peu d’erreurs. Chambéry réussit dans un premier temps sans prendre de risques, mais est rapidement à court d’idées. Nîmes semble progressivement prendre l’avantage, aidé par un défense solide mais des erreurs techniques permettent aux locaux de récupérer des ballons.

Chambéry manque de combativité, même si l’entrée de Romain Briffe au poste de meneur paraît relancer un temps ses coéquipiers. Pourtant, Nîmes ne baisse pas de régime : la défense bouge bien, mais c’est l’attaque qui perd bêtement les ballons.

Le match semble s’équilibrer, mais Genty décide de prendre les choses en main à la 23e minute : alors que Mohammad Sanad est lancé en contre attaque, il s’élance pour intercepter la balle, à l’image de ce qu’il avait déjà fait à Montpellier. Et récolte ainsi son deuxième carton rouge pour la saison. Cette exclusion n’augure rien de bon : Chambéry perd sa concentration, et Desbonnet commence à faire des siennes. A la mi-temps, le score est de parité (15-15).

Une fin de match décisive

C’est pleins d’énergie que les joueurs d’ Erick Mathé reviennent des vestiaires. Pourtant ça ne dure pas si longtemps, et l’équipe retombe vite dans ses travers. Nîmes commence à faire l’écart (19-21, 40’), et prend même trois buts d’avance après une superbe action conclue par Sanad. Après Von Deschwanden et Briffe, c’est Faustin qui fait son entrée pour essayer de débloquer l’attaque chambérienne, mais cela reste parfois laborieux. Finalement, c’est Babarskas qui lance la révolte, poussé par un Phare bouillonnant.

Dans une fin de match quelque peu confuse, Meyer se montre crucial avec des arrêts très importants, notamment sur un 7m, empêchant Nîmes de prendre totalement le contrôle du match. Les Savoyards ne comptent pas se laisser battre aussi facilement. La fin de match est haletante : une égalisation grâce à un but dans des cages vides, un arrêt de Meyer qui offre à Chambéry la dernière attaque…mais pourtant ce n’est pas suffisant. Babarskas ne réussit pas à transformer le dernier 9m, et c’est donc sur un nul que se conclut la rencontre (28-28, SF).

La feuille de match

Chambéry – 28

Julien Meyer (GB) 9/26, 35%  ; Yann Genty (GB), 4/15, 27% – Queido Traoré (1/3) ; Alexandre Tritta (1/3) ; Benjamin Richert ; Gerdas Babarskas (5/6) ; Romain Briffe (2/4) ; Hugo Brouzet ; Johannes Marescot ; Pierre Paturel (Cap) (2/2) ; Demis Grigoras (3/7) ; Alejandro Costoya (4/7) ; Lukas Von Deschwanden (0/3); Fahrudin Melic (8/9) ; Arthur Anquetil (2/2) ; Jean-Loup Faustin.

Nîmes – 28

Téodor Paul (GB) ; Remi Desbonnet (GB)  11/38, 29% – Benjamin Gallego (1/1) ; Julien Rebichon (0/2) ; Remi Salou (1/1) ; O’Bryan Nyateu (4/7) ; Michael Guigou (2/2) ; Romain Tesio ; Aurélien Padolus ; Luc Tobie (5/8) ; Jean-Jacques Acquevillo (1/2) ; Nicolas Nieto (1/1) ; Elohim Prandi (4/7) ; Mohammad Sanad (7/9); Micke Brasseleur (0/3)

Depuis Chambéry, Romane Marcon

 

 

43 CommentairesPoster un commentaire

  1. Crazy Hand - le 27 septembre 2019 à 07h15

    Franchement, l’Usam peut bien être frustrée car c’est un immense point de perdu.
    Il me semble que comme contre Créteil, il y’a des choses à redire sur le coaching.
    Le président doit taper du point sur la table !
    Par ailleurs, que d’erreurs d’arbitrage : le top ?
    Salou qui prend 2min sans même toucher l’attaquant
    Bref. Nîmes devrait avoir 8 points et n’en a déjà que 5…
    Magnifique !

    • jt73chy - le 27 septembre 2019 à 07h37

      Peut-être sur ce coup là, il n'y a rien, mais pour l'ensemble de son oeuvre durant le match, le 2 minutes n'est pas de trop.

      • Crazy Hand - le 27 septembre 2019 à 10h19

        Commentaire hors-sujet… Absurde de dire ça d'un joueur qui aux côtés de Dupuy défend beaucoup plus proprement… Le mec n'a pas à subir ses fautes défensives d'il y a une semaine, un mois ou 2 ans en arrière

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).