Starligue

Michaël Guigou règle ses comptes


La fin de saison de Montpellier risque d’être bien tendue. Alors que le club a annoncé une vague d’arrivées l’été prochain, certains cherchent encore un point de chute (Kavticnik, Mamdouh, Bonnefond), d’autres en ont déjà trouvé un (Caussé à Chartres, Gérard à Paris). Et, pour couronner le tout, Michaël Guigou a décidé de régler ses comptes avec son club de toujours, qu’il quittera en fin de saison. Dans un communiqué diffusé à la presse, l’ailier gauche, au club depuis vingt ans, stigmatise “cette attitude affligeante, voire pathétique, à l’égard des anciens qui ont contribué au destin du club”.

Patrice Canayer, il y a quelques semaines, avait affirmé que le club n’avait fait que respecter le contrat offert à son ailier gauche, devant durer jusqu’en juin prochain pour comprendre une reconversion en tant qu’entraineur par la suite : ““Il a un contrat de 3 ans en tant qu’entraineur à partir de juillet 2019 avec le club. S’il souhaite continuer avec le club en tant qu’entraineur, nous sommes tout à fait prêt à travailler avec lui.” Guigou est d’un autre avis. “Contrairement à ce qui a pu être avancé, le club, et notamment Patrice Canayer, le Manager Général, a toujours été informé, depuis 2016, de mon souhait de vivre cette ultime olympiade, dans la mesure où ma condition physique, comme mon envie, me le permettraient. Mon contrat, depuis quatre ans, n’a été renouvelé que d’une année supplémentaire. Pas cette fois. Les deux présidents, que j’ai rencontrés en novembre dernier, m’avaient laissé entendre qu’ils me soutenaient dans ma démarche. Cette idée est malheureusement restée lettre morte lorsque le Manager Général a prononcé une fin de non recevoir. Il n’a même pas été question de se poser autour d’une table afin d’évoquer les solutions envisageables. La gouvernance du club se heurte à la volonté d’un seul homme…”, mettant ainsi clairement en cause Patrice Canayer.

Si Guigou déplore le timing des annonces de Montpellier, faites à quelque jours de la demi-finale du championnat du monde, il insiste également sur le fait que la poursuite de son aventure commune avec le MHB n’a jamais été une question d’argent : “A certaines époques, j’ai su consentir une baisse de salaire quand le club en avait besoin.” “Je voulais être l’homme d’un seul club” conclut Guigou, visiblement blessé. En 20 ans de carrière, j’ai aidé à remporter des titres, j’ai surtout essayé de porter des valeurs dont je suis particulièrement fier. C’est sans doute pour cela que je ressens aujourd’hui de l’injustice au regard de ce que je pense avoir apporté au MHB.”

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

70 CommentairesPoster un commentaire

  1. Naceol - le 7 février 2019 à 13h57

    Boom badabooomm.

  2. sportcoo - le 7 février 2019 à 13h57

    chaud chaud au MHB la fin de saison va être palpitante !!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).