Starligue

Nîmes retrouve le chemin de la victoire à Dunkerque

Nîmes l’a emporté à Dunkerque ce soir (25-16) grâce, notamment, à une grosse prestation défensive.

Seize buts. Dunkerque a, ce soir, inscrit seize buts face à Nîmes. Il faut remonter à février 2018 pour retrouver trace d’une telle gabegie offensive dunkerquoise. A domicile, la statistique fait encore plus mal, puisqu’il y a plus de 15 ans que les Nordistes n’avaient pas été aussi peu prolifiques en attaque. C’est pour dire la performance réalisée par l’USAM Nîmes ce soir. Rémy Desbonnet, avec ses 16 arrêts à 50% d’efficacité, mais aussi toute la défense de l’USAM ont complètement mis sous l’éteignoir leurs adversaires, à l’image de ce quart d’heure en milieu de première période où les Nordistes n’ont inscrit qu’un petit but. Et après un bon début de match, Dunkerque a coulé corps et âme, sans qu’il n’y ait grand chose à sauver. “On s’est fragilisé sur nos échecs au tir alors qu’on avait de bonnes solutions. Ce soir, Nîmes nous a donné une leçon de discipline et d’engagement” déplorait Baptiste Butto, dont l’équipe pointait déjà à quatre longueurs à la pause (8-12). On aurait pu penser que Dunkerque allait réagir, mais que nenni. O’Brian Nyateu se montrait efficace, tout comme Elohim Prandi. Les Nordistes ont même évité le pire, les quelques arrêts d’Oleg Grams maintenant un semblant de vie, sans pour autant empêcher Nîmes de s’envoler. Avec cette victoire, la première depuis quatre matchs, Nîmes remonte dans le top 5 du classement, ne pointant qu’à deux points du trio Nantes-Montpellier-Aix.

Kevin Domas

21 CommentairesPoster un commentaire

  1. Remi - le 17 octobre 2019 à 22h36

    Desbonnet a joué sans prendre Desgants avec les Dunkerquois

  2. Crazy Hand - le 17 octobre 2019 à 22h42

    Après les nuls très frustrants pour l’USAM à Chambéry et Toulouse, enfin un match où ils ont su se mettre à l’abri.
    Pour autant, et bien que je sois supporter nîmois, il y a quand même de quoi se faire du souci en attaque et sur le coaching…
    Comment Brasseleur peut il rester aussi longtemps au regard de sa prestation?!!
    On n’a plus revu Sanad, pas vu Guigou.
    Grosse perf défensive en revanche bien sûr.

    • Malauti - le 17 octobre 2019 à 22h58

      Énorme défense.. Salou super travail de l ombre.. Desbonnet en forme.. Il faut que brasseleur se libère de cette pression en match sinon ça va devenir compliqué.. Je pense que le coach a ménagé certains notamment guigou qui part avec l’équipe de france et fait tourner…. Il était important de gagner ce soir bon match de Nyateu.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).