ESP

Un championnat à 18 équipes avec un archi-favori

nouvelles recrues FC Barcelone Les recrues du Barça 2020-21 (Source: fcbarcelona.cat)

Le handball reprend ses droits en Espagne, après une longue période d’inactivité due à la pandémie du coronavirus et la fin de saison prématurément stoppée. La ligue Asobal ouvre les hostilités dès mardi avec un alléchant duel entre Irún et León, inaugurant ainsi une saison à laquelle participeront 18 clubs.

L’été et la pré-saison n’ont pas été de tout repos pour les clubs espagnols. Entre les cas positifs au Covid-19 qui se sont multipliés, les querelles entre certains clubs et la direction de l’Asobal (qui ont abouti à la démission du président), le passage à 18 équipes qui a longuement été indécis avant d’être finalement validé…Si de nombreuses incertitudes planent toujours avant le début de l’édition 202-21 ce mardi, l’Asobal reste toutefois confiante pour le bon déroulement de la compétition.

Un Barça plus impressionnant que jamais

Haniel Langaro

Commençons notre passage en revue des forces en présence par le champion sortant, le FC Barcelone. Une fois de plus, et peut-être même encore plus que d’habitude, les Catalans feront office d’ogre impitoyable de la compétition. Si l’arrivée de Luka Cindric l’an passé avait boosté un effectif déjà pléthorique, ce ne sont pas moins de 4 grands noms qui rejoignent les Blaugranas cette saison : le très complet ailier droit slovène Blaz Janc (Kielce) appelé à remplacer le capitaine Victor Tomás contraint à la retraite sportive, le très prometteur pivot portugais Luís Frade (Sporting) qui est venu chasser Abel Serdio (Plock), le puissant arrière gauche brésilien Haniel Langaro (Dunkerque) qui substitue le Danois Lasse Andersson parti à Berlin, et la jeune pépite slovène Domen Makuc, arrivé de Celje pour épauler Cindric et Raúl Entrerríos à la mène, avant que ce dernier décroche définitivement en fin de saison. Du beau monde, qui viendra surtout aider Xavi Pascual et ses hommes dans leur quête des deux Ligues de Champions au programme cette saison (si l’on compte le Final Four de la saison 2019-20 qui aura lieu en décembre prochain). À noter que côté français, Dika Mem, Timothey N’Guessan, Ludovic Fabregas et Cédric Sorhaindo seront toujours de la partie.

Irún et Léon à la lutte pour la deuxième place

Julen Aguinagalde

Derrière les intouchables Barcelonais, Irún et León semblent les mieux armés pour viser la deuxième place. Le club basque a frappé un grand coup en rapatriant Julen Aguinagalde de Kielce. Le pivot natif d’Irún viendra apporter toute son expérience et encadrer les prometteurs Kauldi Odriozola et Xoan Ledo ou encore Jon Azkue, tous restés au club. Irún se renforce également avec l’arrière gauche roumain Dan Emil Racotea, en provenance de Chartres, le gardien vétéran José Manuel Sierra (Saran) et l’arrière défensif argentin Nicolás Bonanno (Granollers). Dans le rayon départs, on parlera moins français cette saison à Irún, puisque Leo Renaud-David s’est envolé pour Buzau (Roumanie), Rudy Seri à Cesson et Paco Barthe à Bietigheim. Seul Thomas Tésorière a été conservé pour cette nouvelle saison.

Du côté de León, le club a opéré à un bon nombre de changements cet été. Ainsi, des cadres comme le capitaine Mario López ou l’Argentin Gonzalo Carou ont quitté le club de la Castille. L’excellent arrière droit David Fernández a rallié Plock, et l’arrière brésilien Acacio Marqués s’est envolé pour Al-Arabi (Qatar). Dans le rayon arrivées, León enregistre les venues du gardien algérien Khalifa Ghedbane (Vardar), du prometteur demi-centre Natan Suárez (Cuenca), de l’artilleur capverdien Leandro Semedo (Pampelune) ou encore du pivot polonais Mateusz Piechowski (Plock). Seul bémol : pour le moment, aucune recrue majeure sur le côté droit pour pallier les pertes de López (ailier) et Fernández (arrière), faute de moyens.

Ironie du sort, les deux équipes s’affrontent dès la première journée mardi, et on pourra déjà se faire une idée du niveau de chacun de ces prétendants.

Granollers, Logroño, Cuenca et Benidorm comme outsiders

Antonio Garcia Robledo

Granollers a perdu gros avec les départs d’Adría Figueras (Nantes) et Ian Tarrefeta (PAUC) entre autres. Le club catalan a toutefois su réagir et a recruté des profils intéressants, tels que les pivots Esteban Salinas (Irún) et Oriol Rey (PAUC), l’arrière polyvalent Chema Márquez (Guadalajara, plusieurs fois meilleur buteur du championnat) et le retour d’Antonio García (Nantes). À suivre aussi cette saison, l’émergence de la dernière perle issue du centre de formation : l’arrière Jan Gurri (18 ans).

Logroño semble s’affaiblir d’année en année, à cause de moyens toujours plus limités. Les joueurs majeurs sont tous partis à l’intersaison : le gardien Sergey Hernández et le demi-centre serbe Lazar Kukic (Benfica), le pivot croate Timoslav Kusan (Bitola), l’arrière hongrois Patrick Ligetvari (Veszprém), l’arrière droit Imanol Garciandía (PAUC) ou encore Junior Scott (Balingen). Le surprenant ailier gauche italien Gianluca Dapiran, auteur d’une grande saison, a préféré rentrer au pays et retourner à Trieste. Pas évident de reconstruire après toutes ces pertes…cela étant, le gardien brésilien Rangel Luan débarque d’Irún, et on notera encore les arrivées de l’international Antonio Serradilla (arrière gauche, ex-Guadalajara), du pivot slovène Domen Sikosek (Vardar) ou celle de l’arrière droit brésilien Oswaldo Guimarães (Granollers).

Il faudra encore surveiller Cuenca cette saison, qui garde un bloc homogène et conserve la plupart de ses meilleurs éléments (le gardien argentin Leo Maciel, le canonnier brésilien Leo Dutra). Les Conquenses ont recruté le meneur argentin Pablo Simonet (Benidorm) pour remplacer Suárez parti à León. Enfin, Benidorm rejoint le clan des outsiders après un beau recrutement : l’ailier droit Mario López (León), l’ailier gauche serbe Ivan Nikcevic (Sporting) ou encore le demi-centre chilien Emil Feutchmann (Nancy). À suivre également, la progression de Jules Lignières au sein du club méditerranéen.

Un championnat à 18 équipes

Juan Del Arco

Cette année la Liga Asobal comprend deux équipes de plus, étant donné qu’aucune descente n’a été autorisée. Les deux promus sont : Villa de Aranda, un autre club de Castille-et-León (un des bastions du handball espagnol) et Cisne Pontevedra, club de Galice, une autre terre propice au handball. Ce dernier évoluera pour la première fois en Asobal, prenant ainsi la place de Nava, promu l’an passé, comme petit poucet de la compétition. L’insertion de ces deux équipes rajoutera donc au calendrier quatre journées supplémentaires. Pas forcément l’idéal avec le coronavirus toujours présent et les risques de contagion…

En vrac et pour terminer, quelques recrues intéressantes concernant le reste des équipes non citées : le gardien portugais du Benfica Miguel Espinha a signé à Huesca, Juan del Arco (Limoges) rentre au pays du côté de Pampelune, l’arrière brésilien João Silva (Steaua Bucarest) rejoint Puente Genil, le gardien biélorusse Dzmitry Patotsky passe de León à Nava et le vétéran pivot argentin Gonzalo Carou (León) s’est engagé avec Puerto Sagunto.

Premier rendez-vous ce week-end avec la finale de la Supercoupe d’Espagne ce samedi à 17 heures, qui opposera Benidorm (à domicile) et le Barça.

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 29 août 2020 à 11h27

    Dans le contexte de la Liga, Barcelone n'est ni favori ni même archi-favori : il est tout simplement le vainqueur annoncé. C'est comme Noël qui tombe toujours le 25 décembre. Personne n'y peut rien, c'est comme ça.

    • Philippemhb - le 29 août 2020 à 23h13

      Heureusement qu'il y a un peu plus d'adversité en France…..Même si le PSG part un nouvelle fois plus que favori…

      • Jack3544 - le 31 août 2020 à 11h47

        pas de défaites en championnat depuis 4 ou 5 ans. même avec leur équipe B, ils sont champions avce 10 points d'avance. C'est sûr que tu signes à Barcelone, si tu reste 5 ans, tu peux mettre d'office 20 titres sur ton cv (5 championnats, 5 coupe, 5 trophées es champions et 5 coupe de catalogne!). par contre à part la champion's league, où est le plaisir?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).