Euro 2020 (F) – Gr. D

La Norvège dans un fauteuil ?

Quatrième du dernier mondial, la Norvège semble être en position idéale pour arriver au tour principal avec six points. 

Il faut remonter aux années 90 pour voir la Norvège enchaîner deux années sans médaille internationale. Une série qui a pris fin l’année dernière, au Japon, battue par la Russie dans la petite finale (33-28). L’an passé, c’était en France que les protégées de Thorir Hergeirsson s’étaient cassé les dents et n’avaient pas pris part au dernier carré. Cette fois, elles se trouvent dans un groupe qu’elles devraient dominer. Seule la Roumanie de Cristina Neagu semble en mesure de pouvoir déstabiliser les coéquipières de Stine Oftedal.

La star roumaine est bien revenue des croisés et régale Bucarest depuis le début de saison en Ligue des Champions. Dans cet état de forme, elle est capable de porter les siennes, comme elle l’avait fait en 2018, lors de l’Euro en France où la sélection roumaine avait pris la 4e place. Elle ne paraît pas moins armée que l’Allemagne, de Dinah Eckerle, la nouvelle gardienne de Metz, en Ligue Butagaz Energie, qui n’est jamais allée au-delà de la 4e place au 21e siècle (c’était en 2008). Lors du dernier Euro, les Allemandes avaient créé la surprise en battant la Norvège lors du premier tour, joué à Brest (33-32)

Puis il y a la Pologne, avec qui la mannschaft risque de batailler pour une place au tour principal. Une équipe jeune, qui ne s’est pas glissée dans le Top 10 d’un championnat d’Europe depuis 2006 (8e). Arne Senstad, le sélectionneur depuis 2019 a appelé des joueuses connues en France : Katarzyna Janiszewska de Paris 92, Adrianna Płaczek de Nantes, Joanna Wołosyk de Saint-Amand ou encore Aleksandra Zych actuellement au CSM Magura Cisnadie, passée par Metz.

Maxime Cohen.

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 3 décembre 2020 à 11h18

    Il ne faut pas enterrer la Pologne et l'Allemagne trop vite. Si elles veulent, elles veulent bien faire ch..r les Norges afin de gagner !!!!!

  2. Dan - le 4 décembre 2020 à 19h56

    Il est temps de faire les vrais choix. Place aux jeunes : kouyate, sercien, bulleux, darleux, nocandy et changer aussi d’entraîneur. Sinon c’est le rythme du 3ème age

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).