Euro 2020 (F)

Les Bleues en démonstration filent en finale

Mandatory Credit © Uros Hocevar / kolektiff

Dans une demi-finale à sens unique, les Bleues se qualifient pour la finale de l’Euro (30-19). Elles y défendront leur titre contre le vainqueur de Danemark-Norvège.

La surprise c’est la France. La Croatie, en surprise de l’Euro, espérait créer un nouvel exploit face au Championne d’Europe en titre. L’espoir aura duré 8 minutes. 8 minutes avant de voir pour la première fois de la compétition, une équipe croate déjouée, dépassée, perdue sur le terrain. Pourtant, les joueuses de Nenad Sostaric connaissaient leur partition par coeur. Mais les Bleues aussi. Et Olivier Krumbholz avait concocté un plan pour accueillir comme il se doit l’équipe au damier.

C’est le sélectionneur français qui surprend tout le monde, en installant dès l’entame de match une 5-1 en strict sur l’immense Camilla Micijevic. Sans l’appui de l’arrière messine, le jeu offensif croate se retrouve perturbé. Malgré ce contre-temps, après 1’20 de possession, la Croatie ouvre le score. La France ne tarde pas à réagir grâce à Grace (1-1, 2′). Toujours avec cette défense alignée sur l’arrière messine, les Croates trouvent des solutions. Camilla Micijevic arrive enfin à trouver une opportunité pour mettre son équipe devant (2-3, 8′). Mais c’est tout. Car derrière, pour contrer la défense française, la numéro 9 croate ne joue plus les attaques. Et son pays ne marque plus. Les Bleues récupèrent les ballons facilement, contrent et creusent l’écart avec Laura Flippes (7-3, 13′). Le retour sur le parquet de Micijevic après le temps-mort ne change rien. Quand la défense n’intercepte pas, c’est Amandine Leynaud ou les poteaux qui se dressent face aux Croates. Blazevic met fin à la disette de son équipe après 10′ (11-4, 19′). Mais l’écart est déjà monstrueux. le sélectionneur des Bleues se permet déjà de faire des rotations. Même s’il y a moins d’efficacité devant, Niakhaté enfonce le clou juste avant la pause (15-5, MT).

Les remplaçantes à l’honneur

Jamais une équipe féminine n’avait marqué aussi peu de buts en une période d’un Euro. Le travail était quasiment fait côté France. Les habituelles remplaçantes prennent donc place dès la reprise du jeu. La qualité, elle, ne change pas. Déjà sans pressions, la Croatie revient libérée. Le pays des Blakans réduit l’écart, mais c’est avant que les Françaises reviennent pour enfoncer le clou (16-9, 35′). La jeunesse des Bleues prouve qu’elle a tout autant de talent. Méline Nocandy à la création le prouve en trouvant Pauletta Foppa à 6 mètres pour retrouver les 10 buts d’avance (23-13, 45′). La marche était infranchissable face à une équipe de France si solide défensivement. Cléopatre Darleux participe aussi à la fête quand Pijevic tente ce qu’elle peut face aux assauts bleus. Dernière preuve de l’endurance défense, Zaadi subit la première exclusion de l’équipe à 10 minutes du terme (24-14, 50′). Cela ne changera rien. Les Bleues ont démontré à leur adversaire ce qu’il restait à faire pour espérer aller plus loin dans ce genre de compétition (30-19, SF).

La France, toujours invaincue, donne rendez-vous dimanche pour conserver son titre continental. La tâche sera sans doute plus compliquée face au Danemark pays hôte ou l’impressionnante Norvège. La Croatie aura, elle, plus que réussi sa compétition et pourra toujours essayer de décrocher une médaille.

Statistiques :

France : Nocandy (2/5), Coatanea (0/1), Valentini (2/4), Zaadi (4/7, dont 1/2 à 7m), Kouyaté (1/4), Niakaté (4/5), Dembele-Pavlovic (3/3), Sercien-Ugolin (2/2), Flippes (2/2), Kanor (0/1), Edwige, Foppa (2/2, Nze Minko (4/5), Lacrabère (4/6, dont 2/3)

Leynaud (3/8, 38%), Darleux (8/22, dont 0/3, 36%)

Croatie : Posavec P., Krsnik (3/4, dont 3/3), Posavec S., Micijevic (2/5), Milosavljevic (2/6), Kalaus L. (1/6), Kalaus D. (0/2), Jezic (3/3), Japundza (0/1), Simara (2/4), Debelic (2/2), Mamic (0/2), Vidak (1/1), Blazevic (3/6)

Besen (0/5, dont 0/1), Pijevic (7/32, dont 0/2, 22%)

Nolann Rock

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 18 décembre 2020 à 19h29

    Et il y a beaucoup déchets aussi !!!!!!!!

    • drauglin09 - le 18 décembre 2020 à 20h05

      Il y a toujours du déchet dans le hand féminin même si ça s'est beaucoup amélioré mais je trouve ça plaisant à regarder. Tous les clubs masculins amateurs devraient regarder, c'est du jeu avec des prises d'intervalles. Ce qu'est le handball à la base. pas juste des mecs de deux mètres qui envoient des missiles à 11 mètres.

      • Averell - le 18 décembre 2020 à 21h18

        Tout a fait d'accord!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).