Roumanie (F)

Le Corona Brasov officiellement exclu du championnat

Soupçonné de pratiques dopantes (voir ici), le CSM Corona Brasov a été officiellement exclu du championnat roumain, où il occupait la deuxième place avant le scandale. L’épilogue d’un sombre épisode pour un club qui ne cessait d’occuper les premières places du championnat national depuis 2006.

La Fédération Roumaine de Handball a confirmé son premier verdict après l’appel fait par  CSM Corona Brasov. Le club peut encore fait un recours auprès du TAS. De plus, 17 joueuses de l’effectif de l’équipe professionnelles sont toujours suspendues à titre provisoire, dont les internationales roumaines Cristina Laslo, Daria Bucur, Eliza Buceschi et Bianca Bazaliu, déjà privées du championnat du monde au Japon. Seules deux joueuses n’ont finalement pas eu recours à la thérapie au laser par intraveineuse mise en cause : Andreea Elisa Chiricuţă, ailière gauche de 25 ans, et Alicia Maria Gogîrlă, jeune espoir du club de 16 ans.

Le Corona Brasov n’ayant pas participé à plus la moitié de l’exercice 2019/2020, tous les résultats du début de saison sont annulés. Ainsi, en championnat, le grand perdant de ce scandale est le Gloria Buzău, seule équipe à avoir battu Brasov cette saison. Quatrième avant le scandale, Buzău se voit retirer les trois points de la victoire et laisse Gloria Bistrita et Minaur Baia Mare passer devant lui. Le CSM Bucarest, auteur d’un nul face à Brasov, perd également un point.

Après treize journées, Valcea est en tête avec 34 points, suivi par Bucarest un point derrière. Bistrita complètement actuellement le podium avec 24 points au compteur.

En Coupe EHF, les instances européennes avaient immédiatement sanctionné le CSM Corona Brasov en le remplaçant par Bistrita, troisième du championnat roumain et tombeur de Brasov au troisième tour. Le club roumain figure dans la poule B avec Lublin, Erd et Odense.

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 27 janvier 2020 à 10h18

    C'est probablement pour éviter la propagation du virus…

    • Averell - le 27 janvier 2020 à 14h47

      En tout cas je trouve que c'est une decision courageuse de la federation roumaine.
      Pour vivre dans un pays voisin, je peux dire que ce genre de pratiques sont souvenbt couvertes sous pretexte de copinage et d'eviter le scandale…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).