Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EL (M)

Nîmes échoue pour le retour contre Berlin

, par Schmid

Franck Maurice (USAM Nimes Gard) // Crédits photo : Panoramic - K. Domas
Alors que l'USAM affrontait Bucarest hier soir, rebelote aujourd'hui avec un nouveau gros duel, cette fois contre les Renards de Berlin. Parmi les favoris de la compétition, la capitale d'Outre-Rhin avait fait match nul contre Nîmes lors du match aller (24-24). Nîmes échoue cette fois face à Berlin, malgré un superbe combat tout le long de la rencontre (22-24). 

Du bien et du moins bien alterné

Si Nîmes débute bien la rencontre après un bon décalage provoqué par Michael Guigou, les deux gardiens vont ensuite enchaîner plusieurs parades (2-2, 5'). Grâce à un 7m inscrit par Mohamed Sanad (3/7), Nîmes prend les devants de la rencontre (3-2, 7'). Remi Desbonnet (16 arrêts, 40%) est en grande forme ce soir, et permet aux siens de garder un avantage précieux face aux renards (5-4, 10') qui trouvent pourtant les solutions de shoot. Lasse Andersson prend ensuite ses responsabilités, et enchaîne un 3-0 suite à plusieurs pertes de balles nîmoises (5-7, 13'). La défense haute de Berlin prend peu à peu le pas sur l'attaque de l'USAM, mais Desbonnet veille au grain sur contre-attaque et enchaîne une autre parade sur le jeune Tim Mattes, Andersson (5/7) arrive derrière mais lui ne se trompe pas (6-9, 17'). Si Nîmes débute bien la rencontre, notamment en défense, Lasse Andersson va cependant changer la donne avec plusieurs missiles de loin. Peu touché, il en enchaine plusieurs qui vont au fond, tandis que l'USAM bute plusieurs fois sur la défense des renards. À l'entrée du deuxième quart, Berlin commence à faire des rotations, avec les entrées de Holm et Kopljar notamment. Les locaux se reprennent, serrent la défense et précisent l'attaque pour remonter puis égaliser (10-10, 24'). Le reste de la première période est plus brouillon, si les défenses sont à l'honneur, on dénombre de nombreuses pertes de balles des deux côtés. C'est bien Nîmes qui prend finalement l'avantage, avec un but inscrit par Acquevillo (13-12 MT).

Milosavljev condamne Nîmes

La deuxième période redémarre à l'avantage de Nîmes qui profite de plusieurs erreurs de Berlin (16-15, 38'). Sanad est toujours aussi précieux à la finition dans un premier temps, et les locaux continuent leur travail de sape défense, bien aidés par Rémi Desbonnet. L'attaque de Berlin n'y arrive pas, puis plusieurs échecs à 6m relancent les Allemands (17,16, 42'). Peut-être le tournant du match ? Salou écope d'un deux minutes pour une poussette sur Milos Vujovic, puis d'un deuxième pour contestation alors qu'il avait déjà reçu une sanction. Avec une pièce aussi importante de la défense nîmoise en moins, Berlin tient là son occasion de passer devant (18-18, 16'). L'entrée dans le moneytime est favorable à Nîmes, avec un superbe but d'Hesham (3/5) de loin (20-18, 22'). Berlin fait parler l'expérience en fin de match, avec un passage en force provoqué par Lindberg (3/4) : Berlin a la balle de +1 et Marsenic la convertit (20-21, 24'). Une fin de match haletante ! Sur engagement rapide, Tesio va marquer face à Milosavljev (16 arrêts, 41%) pour réduire l'écart d'un but (21-22, 25'). Le gardien serbe rappelle à tous pourquoi le Vardar a remporté la ligue des champions en 2019 : il faut un grand gardien, surtout à des moments clés. Berlin prend un léger écart de 2 buts alors qu'il reste peu de temps à jouer. Nîmes ne parvient pas finalement à recréer l'exploit, malgré un beau duel de gardiens (22-24).

Julien Baudry

Prochain match TV

Slovénie

18:00

Jeu. 29 Fév.

France

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ricardtube
Ricardtube
3 années il y a

L’usam a tenu 50 minutes où il y avait 20 à 20. Normal 24h avant ils étaient sur le terrain contre bucarest pendant que Berlin se reposait, c’est une honte

Crazy Hand
Crazy Hand
3 années il y a

Enfin un énorme match de R. Desbonnet ! Des vrais bons gros arrêts. Mais malheureusement, son homologue a fait juste un peu mieux que lui. Mais comment Nîmes a pu laisser échapper ce match ? Tous ces poteaux, tous ces arrêts côté Berlin, tous ces buts faits mais qui aboutissent sur ce gardien (assez fort en bas). Tous ces passages en force imaginaires sifflés par ces arbitres qui encore une fois se laissent prendre…
Beaucoup d’amertume ce soir parce qu’avec la fatigue du match hier, le match de ce we sera contre Dunkerque va être très très compliqué.
Je me demande si l’USAM n’a pas perdu gros ce soir…
Bref
À la fin, ce sont les allemands qui gagnent.

florent2208
florent2208
3 années il y a
Répondre à  Crazy Hand

Bah disons que Nîmes niveaux expérience européenne face à des gros , c'est limité dans l'effectif notamment en expérience à part Guigou et Kavticnik donc bon et puis quand tu joues la veille forcément en terme , de fraîcheur , d'efficacité , de lucidité , concentration , application , en deuxième mi temps , sur le finish , c'est normal que ça pique. Heureusement pour eux ils étaient déjà qualifiés.

Crazy Hand
Crazy Hand
3 années il y a
Répondre à  florent2208

Mouais…
On regardait le match… Et sur le 1er quart d'heure en 2ème mi-temps, il y a de quoi se mettre à l'abri. Je pense à 2 situations:
+ 2 pour Nîmes, raté du pivot (je ne sais pas si c'est pas Salou), le ballon revient à l'aile et poteau de Sanad je crois… Tu replis, tu récupères le ballon et sur la contre-attaque, Guigou (comme quoi l'expérience) se plante sur le jeu en lecture et au lieu de continuer dans son intervalle fait une passe… Interception et but…
Sur le 20-18 après un but d'Hesham (que Nîmes ferait bien de prolonger) je crois, on se plante dans le choix de jeu…
Les temps-morts sont toujours pris pour éteindre un incendie, jamais pour donner la lumière quand il faudrait appuyer un peu plus fort.
Berlin est sans doute meilleur que Nîmes, et qui plus est avec un match joué la veille… Mais hier soir, ce n'était pas du grand Berlin… Et combiné à enfin un grand Desbonnet… Y avait la place !!!
Je suis énervé aussi ce matin quand je vois ces arbitres qui se laissent constamment prendre au flopping… Et surtout bizarrement quand l'équipe est à un de plus. J'adorerais voir des stats d'arbitres à ce sujet.
Bref…
ET maintenant, Dunkerque, puis Kristianstad

Crazy Hand
Crazy Hand
3 années il y a

Et Quintana qui vient de nous quitter…
Si jeune !
Sad

Vardarian
Vardarian
3 années il y a
Répondre à  Crazy Hand

C’est faux, il n’y a aucun communiqué officiel qui annonce le décès de Quintana

Mehdi
Mehdi
3 années il y a

Crazy hand tu sais qu’ils ont déjà joué hier soir ? Tenir 55 min et avoir des échecs aux tirs et être Carbo c un peu normal non !!!

Crazy Hand
Crazy Hand
3 années il y a
Moorgan9
Moorgan9
3 années il y a

Crazy, pour être très poli, ferme la! Apprend à lire, et abstient toi!!! Ouest France publie que la fédé cubaine annonce PAR ERREUR le décès de Quintana!
Ce qui est sur, c’est que ta présence d’esprit elle, est bien décédée….

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x