Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Euro 2022 (M)

Le plateau complet est connu !

, par Lanfillo

La campagne des qualifications pour l'Euro 2022 a pris fin ce week-end. En plus de la France, plusieurs équipes ont validé leur qualification dans la semaine. Peu de surprises parmi les qualifiés, à part la Lituanie, qui prend une des places de meilleur troisième.

L'Euro 2022 en Hongrie et en Slovaquie sera la deuxième édition avec vingt-quatre équipes, et le plateau comparé à la dernière édition en Autriche, Norvège et Suède est très peu renouvelé. Vingt-deux sélections nationales qualifiées étaient en effet déjà présentes lors de l'édition précédente. On retrouve parmi elles les poids lourds internationaux, parfois auteurs de sacrés cartons cette semaine. La Norvège a ainsi définitivement composté son ticket en écrasant la Lettonie jeudi (36-17) puis a laminé l'Italie pour bien finir sa campagne ce dimanche (37-16). Déjà qualifiée avant cette semaine, la Suède s'est aussi fait plaisir, d'abord au Monténégro (24-32) puis contre le Kosovo ce dimanche (39-16), avec notamment sept buts de Lucas Pellas.

La Pologne meilleure troisième

Kay Smits (Pays-Bas)

L'enjeu véritable de ces deux dernières journées portait sur certaines deuxièmes places et surtout sur les meilleurs troisièmes. En effet, quatre des huit troisièmes des poules pouvaient décrocher leur qualification pour l'Euro. Le nombre de points et les résultats contre les deux autres équipes qualifiées (points pris et goal-average) départageaient les dernières équipes. Le meilleur troisième tous groupes confondus est la Pologne, qui était dans le groupe 4 avec la Slovénie et les Pays-Bas, probablement le groupe le plus intéressant à suivre des éliminatoires. Si tout le monde a battu la Turquie, dernière de la poule, la lutte a été acharnée entre les trois autres nations. Jeudi, la Pologne est parvenue à prendre in extremis le dessus sur la Slovénie (27-26), grâce à un but magnifique de Michal Daszek à la dernière seconde. Il était alors quasiment sûr qu'un des meilleurs troisièmes serait dans cette poule, mais comme on ne sait jamais, le dernier match entre les Pays-Bas et la Pologne revêtait un enjeu certain. Avec notamment six buts de Luc Steins, les Hollandais ont su dominer leur adversaire dans cette rencontre, comptant plusieurs buts d'avance pendant une grande partie de la deuxième période, et se sont offerts une victoire (32-30) qui leur donne la deuxième place, avec le même nombre de points que la Slovénie, qui a bien fini contre la Turquie (39-24). La Pologne est donc troisième, mais qualifiée pour l'Euro.

La deuxième équipe meilleure troisième est l'Ukraine. Avec cinq points, les Ukrainiens étaient deuxièmes au début de la semaine, mais leurs deux derniers matchs contre la République tchèque se sont soldés par deux défaites. Malmenés dès l'entame de la rencontre mercredi à domicile, les Ukrainiens sont revenus au score, mais pas suffisamment et se sont inclinés dans le money-time (26-28). La défaite de ce dimanche est plus nette (27-22). Les partenaires de l'ancien Raphaëlois Miroslav Jurka décrochent ainsi la deuxième place, malgré leur défaite entre ces deux matchs contre les Îles Féroé vendredi (27-26), la toute première victoire de la sélection de l'archipel de 50000 habitants à ce niveau des qualifications. Les Féroïens ont perdu leurs deux autres matchs de la semaine contre la Russie, qui termine première du groupe avec dix points.

La Lituanie de retour 24 ans après, la Suisse n'est pas passée loin

Pour les deux dernières places, cela s'est joué à peu de choses entre des équipes des six autres groupes. Dans le groupe 6, derrière la Norvège et la Biélorussie, la Lettonie, qualifiée surprise de la dernière édition, et l'Italie étaient trop loin pour espérer se qualifier, et leurs défaites de la semaine l'a confirmé. Tous deux battus par le Monténégro cette semaine dans le groupe 8, la Roumanie et le Kosovo échouent à trois points, tandis que quatre équipes sont parvenues à quatre points : la Grèce dans le groupe 1, la Bosnie-Herzégovine dans le groupe 2, la Lituanie dans le groupe 4 et la Suisse dans le groupe 7. Dans le groupe 2, la Bosnie-Herzégovine était encore à la lutte avec l'Autriche pour la deuxième place. Les Autrichiens avaient le couteau sous la gorge, puisqu'ils avaient perdu le match aller à Bugojna, en mars. Leur victoire ce dimanche contre les Bosniens, à l'issue d'une rencontre maîtrisée (27-23), leur a permis de décrocher la deuxième place. La Bosnie-Herzégovine est qualifiée grâce aux points pris à l'aller contre l'Autriche, dans un groupe largement dominé par l'Allemagne.

Le dernier qualifié est la Lituanie, qui a remporté un match décisif contre l'Islande jeudi. Corrigés à l'aller (36-20), les partenaires de Jonas Truchanovicius (6 buts) et de Gerdas Babarskas ont su surfer sur leur bon début de rencontre (9-3, 17') et conserver l'avantage jusqu'à la fin du match (29-27). Leur défaite contre le Portugal ce dimanche (30-25, avec notamment quatre buts d'Alexandre Cavalcanti) ne les empêche pas de se qualifier pour la compétition, un événement pour le pays balte qui n'avait plus participé aux championnats d'Europe depuis l'édition italienne de 1998 (où ils avaient d'ailleurs tenu en échec la France en phase de poules). Par rapport à l'édition 2020, la Lituanie est l'un des deux changements parmi les équipes participantes avec la Slovaquie, qualifiée en tant que pays organisateur.

L'autre équipe de 2020 à ne pas figurer à l'Euro 2022 avec la Lettonie est la Suisse. Les Helvètes ne sont pourtant pas passés loin de l'exploit cette semaine, d'abord contre le Danemark jeudi. Les champions du monde étaient en effet menés à la mi-temps (17-14, 30') par la bande d'Andy Schmid, toujours aussi précieux (12 buts). Mais les Danois sont revenus au score, puis passés devant dans le dernier quart d'heure. Le dernier but de Lucas Meister n'a pas pu empêcher la défaite des Suisses (29-30), qui devaient alors réussir à faire tomber la Macédoine du Nord chez elle, à Skopje. Devant une partie de la première période, la Suisse se fait reprendre avant la mi-temps (16-16, 30'). La Macédoine du Nord, emmenée par Kiril Lazarov, certes sélectionneur, mais aussi joueur et même meilleur buteur de l'équipe (6 buts), prend le dessus en deuxième période. Malgré les onze arrêts de Nikola Portner, les neuf buts de Lenny Rubin et les huit réalisations d'Andy Schmid, la Suisse ne parvient pas à revenir et échoue à nouveau à un but (29-28). Avec aucun point pris contre les deux premiers de sa poule, la Suisse ne parvient pas à se qualifier à l'Euro. Andy Schmid, 37 ans, voit probablement sa dernière chance de compétition internationale avec son pays s'envoler. Quant à la Grèce, autre équipe à quatre points grâce à ses victoires sur tapis vert face à la Belgique, sa dernière défaite contre la France ce dimanche a mis fin à ses rêves de qualification.

Les équipes qualifiées pour l'Euro

Mickaël Georgeault

Prochain match TV

Orlen Wisla Plock

20:45

Mer. 21 Fév.

Montpellier HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vardarian
Vardarian
2 années il y a

Au final, presque tout le monde s'est qualifié, sauf l'Italie, le Liechtenstein et la Principauté de Monaco.

24 équipes,c'est trop

leFnake
leFnake
2 années il y a
Répondre à  Vardarian

ça fait un peu Ecole des fans en effet (ca parlera au moins aux plus vieux d'entre nous…)

KL
KL
2 années il y a
Répondre à  Vardarian

Vous oubliez la macédoine du sud : la Grèce…

rkj4
rkj4
2 années il y a

… mais ça permet aussi à de nouveaux collectifs de se montrer et de se frotter au haut niveau. Je suis par exemple très curieux de voir l'évolution des Pays-Bas ces prochaines années. J'ai aussi jété un œil à l'Italie, à Israël et leur niveau monte. Avec la Grèce qui fut loin d'être ridicule cette semaine (3 défaites mais 3 jolis matchs pour eux), on dirait que les pays de la Méditerranée pointent leur nez. Je m'emballe un peu, mais ça va quand même dans le bon sens.

Alors oui, je pense que l'IHF et l'EHF ont complètement raison de ratisser plus large. On n'est moins entre nous, mais on ouvre la fenêtre et ça fait de l'air.

jpf_hb
jpf_hb
2 années il y a
Répondre à  rkj4

Ok pour voir plus d'équipes, mais dans ce cas il faut changer la formule avec + de matchs à élimination directe qui peuvent profiter aux "petits" pays du hand et amener + de challenge.
Exemple à 24 équipes :
4 poules de 6, les 4 premiers qualifiés (donc 16 équipes restantes)
1/8 de finale
1/4 de finale
1/2 finale
finale
Soit "au pire" 8 matchs pour les équipes arrivant en finale (contre 9 matchs pour l'équipe arrivant en finale à l'euro 2020)

Nos derniers articles

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x