Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS - J4

Paris écrasant, Aix et Nantes dos à dos

, par Lanfillo

Adama Keita (Paris Saint-Germain)

Le Paris Saint-Germain repasse en tête de la Starligue avec sa très large victoire face à Cesson (45-22). Le choc entre Aix et Nantes a été bien plus serré, et a donné un match nul entre les deux Européens (27-27). Emil Nielsen, touché à la cheville, n'a pas fini la rencontre.

On ne peut pas dire qu'il y ait eu de match entre le Paris Saint-Germain et Cesson-Rennes. Le club breton, qui avait été capable de surprendre Nantes lors de la première journée, n'a pas existé face au tenant du titre. Avec un bon début de match de Yann Genty, auteur de cinq arrêts dans les dix premières minutes, le PSG s'est envolé dès l'entame de la rencontre (8-1, 9'). Giflés d'entrée, les hommes de Sébastien Leriche ont connu un nouveau trou en milieu de première période (12-6, 17' ; 17-6, 22'), mettant définitivement fin aux déjà minces espoirs du CRMHB de revenir dans la rencontre. De douze buts d'écart à la pause (23-11, 30'), le PSG passe rapidement à 20 en deuxième période, face à des Cessonnais hors sujet et auteurs de seulement cinq buts en un quart d'heure (36-16, 47').

Les Parisiens, en démonstration, s'imposent sur un des plus larges écarts de l'histoire du championnat (45-22), à trois buts du record de 2012 entre Billère et Montpellier (24-50). Côté parisien, huit joueurs ont marqué au moins trois buts, tandis que la défense parisienne a tenu en échec les assauts cessonnais (42 tirs pour Cesson, contre 57 pour Paris). Paris retrouve donc logiquement sa place de leader avec une quatrième victoire en quatre matchs.

Aix et Nantes ne peuvent se départager, Nielsen blessé

Romain Lagarde (Aix)

Le véritable choc de ce samedi opposait deux des représentants français en European League, le Pays d'Aix et Nantes. Les deux équipes, à quatre points au coup d'envoi, devaient s'imposer pour rester au contact des premières places. Sans Aymeric Minne resté sur le banc tout le match à cause de douleurs à al cheville, Nantes entre bien dans la partie, avec un Emil Nielsen présent en début de rencontre (3 arrêts dont 1 penalty dans les 7 premières minutes) et un Thibaud Briet efficace (2-5, 8'), mais Aix revient vite dans la rencontre. Matthieu Ong, en échec dans les premières minutes, retrouve la réussite qui le caractérise depuis le début de saison et contribue à la remontée au score des Aixois. Alberto Entrerrios pose son temps-mort, mais Romain Lagarde, l'ancien Nantais, donne deux buts d'avance aux Aixois juste après (10-8, 19'). Nantes stoppe l'hémorragie, mais regagne les vestiaires avec une longueur de retard (12-11, 30').

Au retour des vestiaires, la rencontre reste serrée, mais un fait de match perturbe son déroulé côté nantais : en allant chercher un ballon à côté de son but, Emil Nielsen se tord la cheville à proximité des panneaux LED (39'). Le gardien danois, très bon avec 12 arrêts (46%), doit immédiatement sortir du terrain, le visage marqué par la douleur. Aix profite d'un Mickaël Robin pas encore entré dans son match et aussi, de l'autre côté, des arrêts de son jeune gardien Kalim Zahaf, excellent depuis son entrée en milieu de première période (10 arrêts, 45%), pour creuser l'écart (18-15, 42').

Valero Rivera (HBC Nantes)

Nantes ne baisse pas les bras, et revient assez vite dans la rencontre. Thibaud Briet redonne l'avantage aux siens à plus de dix minutes de la fin (21-22, 49'), et la fin de rencontre est pleine de suspense. Les deux équipes peinent à marquer, quelques tirs manquent le cadre, et chaque but vaut très cher. Après avoir été longtemps bloqué à 25-25, le score se débloque sur une bonne percée d'Alexandre Cavalcanti (25-26, 58'). Ian Tarrafeta répond, et dans la dernière minute, un arrêt d'Alejandro Romero donne la balle pour passer devant pour Aix. Gabriel Loesch en profite et donne l'avantage aux siens, mais dans les dernières secondes de la partie, le capitaine Valero Rivera égalise et permet à Nantes d'accrocher le nul (27-27). Les deux équipes peuvent avoir des regrets, mais le match a été assez équilibré, et chacune trouvera de quoi se consoler du score.

Retrouvez le classement à l'onglet Résultats.

MG

Prochain match TV

Pologne

14:30

Mar. 16 Juil.

France

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chalanaa
Chalanaa
2 années il y a

Et que dire de l’arbitrage de Aix – Nantes ? Ces arbitres n’ont définitivement pas le niveau. Quand on voit la façon dont Anti se les ai mis dans la poche avant et pendant le match prête à réflexion…

Refus d’un but de Pechmalbec sur un engagement rapide parfaitement valable, et un but de Loesch sur l’aile qui prend la balle qui est sorti de 1 mètre. Désespérant d’incompétence. Au final, 2 buts d’écart qui auraient dû donner la victoire au H

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Chalanaa

Sans compter les 2 minutes inexistantes sur Pechmalbec+penalty. Ces 2 arbitres ont nullissimes. Sur ce macth j'aurai aimé les souer Bonaventura, ou les frères Gasmi ou autres. Quand j'ai vu que c'était eux, j'ai su que cela influerait sur le résulat, d'un côté ou de l'autre. Pour une fois, Anti ne va pas râler sur l'arbitrage.

lelephant
lelephant
2 années il y a
Répondre à  Jack3544

Je n'ai pas du tout aimer l'attitude d'Anti sur l'arbitrage. Il a mis une pression sur eux, même avant l'entame du match. Et lorsque l'on voit le nombre de situations litigieuses en défaveur du H (il est vrai qu'il y en eu aussi dans l'autre sens mais moins marquantes) on peut se dire que cela a marché (ce but refusé à Pechmalbec entre autre). Mais que des arbitres intervenant à ce niveau se fassent influencer de la sorte, ce n'est pas normal. D'autant plus que le public n'était pas vraiment là pour rajouter de la pression.
En espérant que Nielsen ne soit pas absent trop longtemps car Robin, même s'il peut dépanner, n'a plus les épaules pour tenir la baraque tout seul.

drauglin09
drauglin09
2 années il y a
Répondre à  Chalanaa

Ce ne sont pas les arbitres qui échouent devant Zahaf ou Romero… ce ne sont pas non plus les arbitres qui ont blessé Nielsen. Avant de parler de nullité arbitrale, il faut aussi parfois avouer que louper des tirs "faciles" à 6 mètres, ça porte autant préjudice qu'un coup de sifflet malheureux.

Ce qui est juste malheureux, c'est que les cadors du championnat perdent déjà beaucoup de plumes, et donc le PSG va encore finir champion les doigts dans le nez.

lelephant
lelephant
2 années il y a
Répondre à  drauglin09

Quand un match se termine sur un match nul, tous les détails comptent, donc y compris l'arbitrage. Mais l'arbitrage fait parti du jeu. Anti l' a bien compris d'où son attitude.
Qui a dit que Nielsen s'était blessé à cause de l'arbitrage?
Et effectivement si le H n'a pas gagné c'est avant tout à cause de trop nombreux déchets et loupés à 6 m et la blessure de Nieslen. De plus Zahaf a sorti, pour l'instant, le match de sa vie. Il va s'en souvenir longtemps.
Pour ce qui est du PSG, effectivement sur la scène nationale, ce n'est pas encore cette année qu'il sera inquiété.

rkj4
rkj4
2 années il y a

On dirait qu'il y a eu match à Aix. Mais on ne peut pas tout regarder et pour moi, c'était Paris-Cesson. Que dire…

Confirmation de mon inquiétude au sujet de Luc, que je trouve moins tranchant, moins lucide dans ses derniers gestes. Aujourd'hui, il a joué toute la première mi-temps sans arriver à déborder une seule fois une défense aussi suave que celle de Cesson : ça interroge un peu. Que lui arrive-t-il en ce début de saison ? Il partage son poste avec NK, ce qui devrait lui permettre de souffler pour un supplément de fraîcheur lors de ses entrées. Mais ça ne marche pas. Mystère.

En revanche, me voici un peu rassuré par Grébille qui n'a loupé aucune de ses tentatives, ce qui est devenu exceptionnel pour lui, quelque soit l'adversaire. Certes, les gardiens de Cesson n'étaient pas chaud bouillants, mais c'est quand même 5/5 à la fin. Puisse ce match facile lui rendre la confiance. À confirmer.

Sur sa mi-temps (la seconde), on n’a pas vu un Prandi terriblement à son aise. Moi, je ne comprends surtout pas pourquoi il se complique la vie à jouer si souvent au près. Il s’expose à être touché et à voir son tir déréglé alors qu’il a largement le bras pour tirer sans avoir besoin de dépasser les 9 m, en restant là où on le laisse relativement peinard.

leFnake
leFnake
2 années il y a
Répondre à  rkj4

pour Steins, peut-être était-il en sur-régime la demi-saison dernière, à l'image d'un Truchanovicius phénoménal avec Montpellier en 2018 mais assez quelconque ensuite ? Le niveau réel de Steins est-il finalement plus proche d'un des meilleurs clubs européen (PSG) ou d'un bon club de D1 (Toulouse) ou de D2 (Massy) ?

J'exagère un peu, mais l'une des principales difficultés d'un sportif pro, c'est d'être capable de répéter les performances de très haut niveau (avec Kara, on a un maître en la matière), pas seulement d'être excellent sur une compét ou sur quelques mois (à l'image des coureurs français sur le Tour de Frrance, parfois capables de monter sur le podium une année mais incapables de retrouver le top 10 les années suivantes).

Avik
Avik
2 années il y a

Gérard est un peu aux abonnés absents depuis le début de saison, très loin de son niveau aux JO ou même de son niveau au championnat l’an dernier

LOV
LOV
2 années il y a
Répondre à  Avik

Non mais vous n’avez vu que le match d’hier ??? Ou alors vous cherchez quelque chose qui n’existe pas dans votre commentaire.Vincent Gerard est depuis le début de la saison au même niveau que pendant les jeux le reste n’est que polémique

aloa
aloa
2 années il y a
Répondre à  LOV

à part le 1er match où il fait 14 arrêts et finit à 35%, Gérard tourne sur les 3 derniers matchs entre 25 et 27%, bien en deça de son niveau aux JO

Ewen
Ewen
2 années il y a
Répondre à  Avik

En dépit de son objectif ton commentaire ne ridiculise que toi

NICOLAU
NICOLAU
2 années il y a

Je te rejoins pour Luc Seins mais N.K est très très en forme.Est ce que N.K Terminator « l’étouffe » un peu.Ou juste un mauvais passage ? Car Paris s’il veulent toucher le graall en L D C vont avoir besoin de ces 2 au summum surtout qu’il on 2 profils différents en D.C.Pour Prandi je reste persuadée autant a Paris qu’en EDF cela reste beaucoup d’espoirs mais qu ‘il confirmera jamais.Grebille reviens bien tant mieux miner par ses blessures dernières il avait du mal à retrouver son niveau a la hauteur de son talent.A confirmer affaire a suivre.

Sasori9
Sasori9
2 années il y a

C'est rare de voir PSG qui marque plus de 40 buts et n'encaisse moins de 30 buts…
Ce genre d'écart prouve que PSG est capable de rester sérieux pdt une heure !!!!
Il faut bien maitriser les petits détails. Ca peut aider à PSG de gagner la LdC. Ils échouent à chaque fois à cause de ca.

Aix-Nantes c'est un match particulier, il y a autant de déchets que bon arrêts puis des fautes inutiles. Il y a bcp de tensions, on dirait un match derby… bizarre ca.

lelephant
lelephant
2 années il y a
Répondre à  Sasori9

Pour Aix-Nantes, l'effet Anti?

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  lelephant

Quand tu vois l'interview de Anti dans le Ouest France. Avec tout le respect que j'ai pour lui, tout ce qu'il a apporté à Nantes, à un moment il faut tourner la page.
Les ressentiments (justifiés ou pas), les aigreurs, finissent par des tumeurs à l'estomac!
Tu as l'impression que sa saison sera réussi, si Aix empêche Nantes d'être 2ième.
concentres toi sur ton équipe.
Par contre voir seulement 2500 personnes (dans une salle de 6000) pour ce match, je ne vois pas comment Aix peut vouloir devenir un grand…Les excuses du président…c'est le covid, c'est un samedi soir, nos équipes de jeuns jouaient. Aix n'est pas (pour le moemnt) une ville de hand. Point. On va voir si le H remplie sa salle lors des 2 prochaiens journées, qui se jouent, je crois un vendredi.

Nos derniers articles

15
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x