LSL – J23

Cesson et Nîmes renversants !

Crédit photo : Panoramic / K.Domas

Menés à la pause, Cessonnais et Nîmois ont su renverser la vapeur en seconde période pour s’imposer à l’extérieur. Deux très bons résultats dans l’optique du maintien pour Cesson et dans celle de l’Europe pour Nîmes.

Tout va bien à Cesson ! Après avoir pris 8 points sur les 17 premières journées, les Bretons en ont pris 7 sur les 4 dernières. Après s’être imposé à Tremblay, face à Chartres et accrocher le nul à Toulouse, le CRMHB remet ça avec une victoire sur le terrain de Limoges 27-26. Durant le premier quart d’heure, les 2 équipes se rendent coup pour coup. Elles sont logiquement à égalité après le but de Maximilien Tike (7-7, 16′). Les Limougeauds vont ensuite se montrer plus précis pour inscrire un 4-0. Ils vont faire le break et prendre jusqu’à 6 longueurs d’avance suite à la réalisation de Dragan Gajic (15-9, 26′). Les Cessonais vont revenir un peu avant la pause mais comptent un retard de 3 buts (16-13, M-T).

Rapidement après le retour des vestiaires, les locaux perdent Yassine Idrissi, auteur de 9 arrêts. A l’appréciation des arbitres, il est exclu suite à un contact avec Jordan Camarero en dehors de la surface. Dans la foulée, le jet de 7 mètres est inscrit par Allan Villeminot (18-15, 36′). Les Haut-Viennois ne semblent pas impacter par cette décision arbitrale. En effet, ils gardent cet avantage de +3, +4 (25-21, 51′). Dans ces 10 dernières minutes, la confrontation va totalement basculer. Portée par un très bon Florian Delecroix (3 buts dans cette période, 8 sur l’ensemble du match), l’équipe bretonne va se métamorphoser. Elle inscrit 6 buts consécutifs, décisif pour aller chercher la victoire finale (26-27, FDM).

Nîmes prend ses distances pour l’Europe

La cinquième défaite consécutive limougeaude profite aux Nîmois. Grâce à leur victoire sur le terrain de Saint-Raphaël, ils prennent 3 points d’avance sur cet adversaire, avec un match en moins. Le début de match est pourtant compliqué pour les Gardois. Malgré un temps-mort durant cette mauvaise phase, ils encaissent tout de même un 5-0 (7-2, 12′). Les Raphaëlois conservent leur avantage mais l’USAM refait une partie de son retard. Sur jet de 7 mètres, Mohamed Sanad permet à son équipe de revenir à -3 (11-8, 21′). La fin de première période est marquée par l’exclusion de Vadim Gayduchenko pour Saint-Raphaël. Sur un dernier shoot d’Ahmed Hesham, les Gardois ne sont plus qu’à 2 longueurs de leur adversaire (16-14, M-T).

Nîmes redémarre idéalement cette seconde période. Après un peu moins de six minutes, Hesham donne l’avantage aux visiteurs, pour la première fois de la rencontre (17-18, 36′). Le bras de fer est très serré entre les 2 équipes. Le SRVHB reste dans le coup durant une bonne partie de ce deuxième acte. Mais alors qu’il reste 8 minutes au tableau d’affichage, Rémi Salou semble donner l’écart suffisant pour accrocher la victoire (25-28, 53′). Malgré l’excellent match de Johannes Marescot à 8/8, il doit lui-aussi rendre les armes. Les Varois s’inclinent 34-30 et enchaînent une deuxième défaite consécutive à domicile avant la réception de Nantes, mercredi.

Alexandre Riotte

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).