Starligue

[Série Data] Quels sont les meilleurs joueurs du championnat selon les stats avancées ?

Crédit

Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain) Crédit K. Domas, Panoramic

La saison 2020-2021 de Starligue a pris fin il y a quelques jours après presque 10 mois de compétition. Avec désormais un peu plus de recul et d’objectivité, il est temps de tirer quelques enseignements de la saison, à l’aide de statistiques plus avancées. Les statisticiens de Data7&Match ont en effet créé un indice de performance individuelle permettant de noter chaque joueur lors de chacune de ses rencontres. Qui sont les meilleurs à chaque poste ? La série qui commence aujourd’hui va vous fournir quelques éléments de réponses et de débats !

Remili ou Porte ? Sanad ou Balaguer ? Descat ou Rivera ? Difficile d’affirmer, dans chacun de ces duels, lequel des deux joueurs est le meilleur étant donné la multitude de facteurs à analyser. Pour essayer de répondre à ces questions, Data7&Match s’est inspiré de ce qui peut se faire en NBA, au rugby ou encore en Bundesliga, et a créé un indicateur de performance individuelle (IPI).

L’idée est d’attribuer un score à chaque action réalisée par un joueur. Au début du match, chaque joueur dispose d’un capital de 100 points qui évolue en fonction des actions (réussies ou ratées). Par exemple, un jet de 7 mètres réussi octroie 5 points au tireur. Si ce dernier échoue, il perd en revanche 8 points. A la fin du match, le score obtenu permet ainsi d’évaluer la performance de chacun. Bien entendu, cet indicateur reste parcellaire car il est impossible de noter tous les faits et gestes de chacun. Pour autant, il fournit un étalon objectif qui permet de comparer les joueurs entre eux.

COMMENT CALCULER L’IPI ?

Comme dit plus haut, chaque action procure des points positifs à son auteur si elle est réussie et lui en fait perdre en cas d’échec. Par exemple, lors d’un but en contre-attaque, le buteur marque 5 points et le dernier passeur en marque également 5. Le gardien qui a encaissé le but perd 1 point. Ces coefficients ont été calculés selon la réussite et la fréquence de chaque type d’action selon les secteurs. En voici le détail dans les tableaux ci-dessous.

1- POUR LES GARDIENS :

En prenant tous les tirs de la saison, le pourcentage moyen d’arrêt sur chaque type de situation a été calculé. Le score affecté à chaque action est déterminé en fonction de ce pourcentage. Plus l’arrêt se fait dans une situation défavorable au gardien (exemple : une contre-attaque), plus il rapporte de points au gardien.

PCT_ARRET ARRET BUT ENCAISSÉ
KUNG-FU 19% 8 -2
JET DE 7M 18% 8 -2
CONTRE ATTAQUE 13% 9 -1
JEU RAPIDE 22% 8 -2
AILE 30% 7 -3
9-6 G/D 27% 7 -3
9-6 Centre 22% 8 -2
15-12 m 56% 4 -6
12-9 G/D 34% 7 -3
12-9 Centre 32% 7 -3
Autre 33% 7 -3

Comment lire le tableau : les gardiens arrêtent 30 % des tirs à l’aile. En cas d’arrêt sur un tir à l’aile, le gardien marque 7 points. S’il prend un but, il perd 3 points.

Les gardiens ne font pas que des arrêts, ils participent également au jeu et notamment au jeu rapide. Voici donc les scores attribués selon les actions.

POSITIF NEGATIF
BUT 5 -6
PASSE DECISIVE 5
DERNIERE PASSE 2
PERTE DE BALLE -7
2 MINUTES -10
CARTON ROUGE -15

Comment lire le tableau : en cas de passe décisive, un gardien marque 5 points. S’il perd une balle, son IPI est diminué de 7 points.

2- POUR LES JOUEURS :

Pour les joueurs, le modèle est exactement le même. Les buts marqués dans des situations où le taux de réussite est fort rapportent moins de points que ceux marqués dans des situations moins confortables.

% but POSITIF PASSE DÉ NEGATIF
JET DE 7M 76% 5 0 -8
JEU RAPIDE 66% 7 3 -6
CONTRE ATTAQUE 80% 5 5 -9
JET FRANC 17% 10 0 -2
9-6 G/D 63% 7 3 -6
9-6 Centre 67% 6 4 -7
12-9 G/D 38% 9 1 -4
12-9 Centre 39% 8 2 -4
AILE 59% 7 3 -6
KUNG-FU 73% 5 5 -7
15-12 m 11% 10 0 -1
PROPRE MOITIE 54% 4 1 -5
Autre 41% 7 3 -4
PERTE DE BALLE -7
2 MINUTES OBTENU 10
CARTON ROUGE OBTENU 15
7M OBTENU 5

Comment lire le tableau : en cas de but sur jeu rapide (66 % de réussite en moyenne sur la saison), un joueur marquera 7 points à son IPI.

Le jeu défensif est également valorisé. Une neutralisation (faute sanctionnée uniquement d’un jet franc) rapporte ainsi 2 points car ce type d’action est jugé positif pour la défense. Cela permet de quantifier de manière objective l’activité défensive de chacun. Inversement, toutes les fautes sanctionnées par des exclusions ou des jets de 7 mètres pénalisent leur auteur. Les interceptions ou les passages en force obtenus sont en revanche notés très positivement.

PTS JOUEURS DEF
NEUTRA 2
2 MINUTES -10
CARTON ROUGE -15
JET DE 7M CONCÉDÉ -5
BALLON INTERCEPTÉ 10
PASSAGE EN FORCE 10
TIR CONTRÉ 7

Note de lecture : si un défenseur obtient un passage en force, il marque 10 points à son IPI.

QUI SONT LES MEILLEURS A CHAQUE POSTE ?

Une fois ce travail réalisé pour chaque rencontre, la moyenne des IPI de chaque joueur est calculée. C’est la comparaison de ces moyennes qui va permettre d’établir un classement des meilleurs joueurs à chaque poste. L’indicateur n’est bien entendu pas parfait et peut très bien être amélioré. N’hésitez pas à mentionner vos suggestions en commentaires. Il a en revanche le mérite d’être objectif et assez exhaustif, ce qui permet de juger plus précisément les performances individuelles.

Tristan Paloc – Data7&Match

 

Vous trouverez ci-dessous les liens vers le classement des meilleurs joueurs à chaque poste.

1/10 – Qui est le meilleur ailier gauche selon les stats avancées ?

2/10 – Qui est le meilleur arrière gauche selon les stats avancées ?

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Antinomique - le 25 juin 2021 à 19h47

    Toujours le même serpent de mer dans les sports co: comment noter les joueurs pour permettre au grand public non-connaisseur d'évaluer les performances individuelles.
    Et toujours les même limites: rien dans ce tableau ne prend en compte la capacité à se révolter quand ça ne va pas sur le terrain, la capacité à entrainer le reste de l'équipe dans son sillage, ou la temporalité de la performance.
    Vaut-il mieux marcher sur l'eau sur les 20 premières minutes, quand tous les diesels ne sont pas encore chauds, ou être monstrueux, en emmenant toute l'équipe dans son sillage, sur les 10 dernières, là où le vainqueur du match se décide?

  2. OhHandy - le 25 juin 2021 à 21h14

    Comme dit précédemment, ce n'est pas parfait.
    Mais ça à le mérite d'exister ! Et c'est un bon début 🙂

    • Antinomique - le 25 juin 2021 à 23h42

      C'est sûr que c'est une sacrée nouveauté, ça fait juste 15 ans que Handzone se sert de ce système pour évaluer les joueurs en match…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).