Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EDF (F)

La France arrache une seconde victoire contre l'Allemagne

, par Sterbik

Crédit photo : FFHB
À Nancy, l'équipe de France s'est une nouvelle fois imposée face à l'Allemagne. Mais les Bleues ne sont pas passées loin de la correctionnelle face à une très joueuse formation germanique. Que ce fut compliqué au palais des sports de Gentilly. La France a réussi à remporter son deuxième match contre l'Allemagne (30-29). Floriane André a assuré l'essentiel sur une dernière parade à dix secondes de la fin alors que ses partenaires étaient rentrées avec 5 longueurs d'avance à la pause. Après une victoire à Metz mitigée, cette seconde rencontre va poser de sacrés casse-têtes dans le clan tricolore. Pour ce match, Olivier Krumbholz avait décidé de modifier quelque peu son 7 de base. Oriane Ondono et Kalidiatou Niakaté ont ainsi démarré le match. Après une mise en route diesel comme deux jours plus tôt, les deux équipes se tenaient coude à coude. Grijseels a continué à faire des misères, tout comme Doll sur son aile gauche. Cette fois, pas de défense 5-1 pour les Bleues. Mais l'entrée en jeu d'Estelle Nze Minko, après une dizaine de minutes, a un peu dynamisé une attaque brouillonne. C'est sous l'impulsion de la capitaine que les Françaises ont pris le premier avantage de ce match (11-7, 20'). En confiance, la défense française a retrouvé de sa solidité, malgré une réaction allemande suite à un temps-mort. La sortie de Grijseels a fortement aidé les Bleues. Mais c'est bien à force de récupérer des ballons qu'elles ont creusé un bel écart avant la pause (18-13, MT).

Le vide à la reprise

À la mi-temps, Béatrice Edwige était déjà plus satisfaite de l'arrière garde. La pivot de FTC avait tout de même noté un peu trop de liberté sur Bolk. Cette dernière avait chauffé son bras sur la fin de la première période. Mais le bilan était bien positif pour la France. Pourtant, au retour des vestiaires, plus rien n'allait chez les championnes olympiques. Les Allemandes, emmenées par leur gâchette Bolk, ont à nouveau trouvé la faille en attaque. L'arrière allemande a enchainé les buts. À l'inverse, la France a complètement déjoué autant derrière que devant. Sans solution malgré des entrées, les Tricolores n'ont inscrit que deux petits buts en 12 minutes de jeu. Juste le temps pour l'adversaire de rattraper son retard (20-20, 43'), avant, deux minutes plus tard, de reprendre la tête au tableau d'affichage sur une nouvelle récupération de balle (20-22, 45').

Le caractère comme ultime atout

Le binôme Bolk-Grijseels (8 et 5 buts) a mis la misère aux Françaises. À dix minutes du terme, l'Allemagne semblait même se diriger vers une victoire de prestige (24-26, 52'). Mais la France a cette force de caractère de renverser des situations acquises. Si l'entrée de Tamara Horacek n'a pas été flamboyante en début de seconde période, celle de Déborah Lassource a pesé sur l'impact défensif, mais aussi sur le jeu d'attaque (28-27, 52'). Avec le retour des cadres sur le parquet, les Bleues ont resserré leur jeu pour recoller au score. Les deux équipes ont commencé le money-time à égalité. Et au bout du suspens, alors que Filter écœurait à arrêter les tirs français, Floriane André a assuré une victoire d'une unité sur une parade essentielle à 10 secondes du terme. La France s'en sort une nouvelle fois contre cette belle Allemagne (30-29, SF). Mais elle a montré deux visages. Rassurant ou pas, Olivier Krumbholz s'est félicité de la victoire. Après deux matchs tests, le sélectionneur sait ce qu'il va falloir travailler et avec qui pour préparer l'Euro de la meilleure des manières.

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
1 année il y a

Comme au premier match,les gardiennes ont sauvé les Bleues !!!!
Les Bleues ont du mal à trouver leur régularité.
C'est très irrégulier, 10min efficace puis badaboum inefficace pdt 20min. Il a fallu la tenacité des anciennes qui permettent de corriger et d'attraper le retard.
Les jeunes ont bcp.
Il faut méfier ces jeunes Allemandes. Elles sont combattives mais manque d'expérience. On verra l'Euro.

Boulette88
Boulette88
1 année il y a

Je pense que Tamara Horacek à loupé le coche sur les deux matchs. Elle aurait pu bénéficier de la blessure de Méline Nocandy mais elle n’a pas été en réussite même au jet de 7m sur lesquels elle à perdu sa place au profit d’Alicia Toublanc. C’est très inquiétant pour la compétition à venir car il n’y aura pas beaucoup de rotation pour faire souffler Grâce Zaadi… Tester Lena Granveaux aurait peut être été une bonne idée…

Averell
Averell
1 année il y a
Répondre à  Boulette88

Tamara Horacek peine a convaincre lors de ses prestations en Edf, en effet. Et quand Nocandy est presente, elle est souvent cantonnee a un role de tireuses de penalty ou de defenseuse.
Tester Lena Granveaux aurait sans doute ete une bonne idee, mais meme ainsi je doute qu'OK la prendrait a la place de Horacek.
D'un cote, on sait ce que vaut Horacek, ses forces et ses limites. De l'autre, lancer Granveaux dans le grand bain reste un pari risque, sans compter que ce serait lui mettre beaucoup de pression sur ses jeunes epaules de la mettre des ses premieres selections dans un role de doublure de Zaadi. Mais on espere la voir tres bientot en 2023.

Imladrik
Imladrik
1 année il y a
Répondre à  Averell

Même là, la paire Nze Minko/Zaadi devrait être à la mène, non ?
Grandveau en 3e aurait pu la mettre dans le bain, comme Foppa il y a six ans, sans trop de pressions puisque réserviste/3e demi.

lamirabel29
lamirabel29
1 année il y a

AH les commentateurs "expert", faudrait ptet dire à Signaté que les règles ont évolué, le jeu passif, c'est 4 passes max 🙂
Sinon, il y a du boulot oui, surtout en attaque, des tirs précipités et parfois pas cadrés, la défense, ça va venir, on a vu un peu plus de soutien, mais ça manque encore de contact sur la porteuse de balle, d’où les 8 buts de Bolk….
Allez les bleues!

jpf_hb
jpf_hb
1 année il y a
Répondre à  lamirabel29

Le pire c'est que même quand je fais des suivis sur des matchs, j'entend des coachs dire ça presque tous les weekend… (à un niveau N2/N1 quand même, il faudrait se renseigner sur les règles de son sport)

Etienne221
Etienne221
1 année il y a

C'est toujours bon de battre l'Allemagne, qu'importe le sport co…

Etienne221
Etienne221
1 année il y a

Je suis de loin le handball féminin, mais des joueuses comme Houette, Coatanéa et N'Gouan, on ne les reverra jamais en équipe de France ? Manon Houette était quand même une très très bonne ailière. Les autres sont meilleures ?

Johnfitzgerald_
Johnfitzgerald_
1 année il y a
Répondre à  Etienne221

Manon Houette n'est pas revenue à son niveau d'avant sa grave blessure, et le binôme "titulaire" est à mes yeux indiscutable.
Astride N'Gouan a préféré se mettre en retrait de l'EdF, ne voulant pas jouer indéfiniment le rôle de troisième joueuse.
Sur le poste d'ailière droite Alicia Toublanc semble avoir la préférence du coach vis à vis de sa coéquipière brestoise. C'est probablement un problème de riche sur ce poste.

Averell
Averell
1 année il y a
Répondre à  Johnfitzgerald_

Pour Houette, est on vraiment sur qu'elle ne soit jamais revenue a son niveau d'avant blessure? Je pose la question en toute honnete puisque en realite je pense que peu d'entre nous ont l'occasion de la voir jouer: a part etre supporter du/des clubs ou elle a evolue ces derniers mois, c'est pas trop a la tele qu'on a souvent la possibilite de la voir.
Toutefois, il me semble qu'elle a ete nommee quelques fois meilleure joueuse du mois de la ligue l'an passe.
Donc…???

Imladrik
Imladrik
1 année il y a
Répondre à  Averell

Pour ce que vaut le titre de joueuse du mois…
Metz n’en a pas aucun alors qu’ils ont marché sur du LFH.
En dehors de son niveau, les deux titulaires du poste me paraissent indiscutables à moi aussi.
L’avenir sera sans doute d’intégrer une jeune joueuse pour prendre leur suite.

Pareil au pivot, où, outre Foppa, plusieurs jeunes ont toutes les qualités pour devenir de très grandes.

Le seul débat semble effectivement être sur le poste d’ALD. Les 3 paires possibles sont très fortes, disons que Toublanc a l’avantage de tirer les 7m, ce qui est quand même bien étant donné les lacunes françaises en ce domaine.

Pastoche
Pastoche
1 année il y a
Répondre à  Imladrik

Concernant les ailieres droites ce n’est pas la présence d’Alicia T. qui est à discuter. J’aime beaucoup le jeu de Lucie Granier mais on sent quand même un manque « d’expérience ». Elle est jeune et Besançon reste certes un très grand club du handball français, mais elle ne joue pas la ligue des champions. Je l’ai peu vu les matchs de Besançon mais ceux que j’ai vu elle était la doublure de Sabrina Zazai, alors qu’à Brest les deux ailieres font plutôt du moitié moitié et ont l’expérience des grands rendez vous au vu du parcours du club. Ceci dit ce n’est que l’avis d’un spectateurs pas forcément expert du handball

Etienne221
Etienne221
1 année il y a
Répondre à  Johnfitzgerald_

Merci pour les explications.

lamirabel29
lamirabel29
1 année il y a

Ce qui est marrant pour Alicia T. c'est qu'en club, elle ne les tire plus, c'est Constance M. qui les tire le plus. Mais la saison passé, en remplacement d'Ana G. C'est bien Alicia qui a le plus tiré les 7m, d’où, à mon avis, son entrée en Edf à la place de Pauline C. parce que dans le champ, elles sont kifkif.

14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x