EdF (F)

La France bat la Monténégro et se rapproche des demies


En s’imposant face au Monténégro ce soir (27-19), dans son premier match du tour principal de l’EURO, l’équipe de France a fait un grand pas vers le dernier carré.

Les filles d’Olivier Krumbholz n’ont pas encore validé leur billet pour Ljubljana et les demies-finales du championnat d’Europe, mais elles ont fait un grand pas vers la salle d’embarquement, ce soir, en s’imposant face au Monténégro.

Les Françaises ont non seulement pris les deux points de la victoire, mais elles ont surtout fait coup double en coulant une équipe qui arrivait pourtant de Podgorica avec le plein de confiance. Dans le sillage d’une Cléopatre Darleux toujours aussi impressionnante dans sa cage, les Bleues ont creusé le trou dans la deuxième partie du premier acte. Sept minutes sans prendre de but tandis que Pauletta Foppa et Orlane Kanor transformaient la défense monténégrine en un sacré bazar. Le kop des Balkans, si bruyant pendant les hymnes, était soudain redevenu bien silencieux. Ses favorites semblaient incapables de trouver la faille dans une défense française où Laura Flippes et Béatrice Edwige abattaient un travail remarquable. Pourtant, à la pause, les trois buts d’écart ne garantissaient pas grand-chose (12-9).

Mais en neuf minutes, les Bleues allaient tuer tout suspens avec quelques ingrédients bien connus. Une grosse défense, une gardienne solide (11 arrêts pour Darleux au final), mais aussi des montées de balle supersoniques. Chloé Valentini, Pauletta Foppa et Alicia Toublanc remontaient le terrain à grandes enjambées, transformant chaque perte de balle monténégrine en but, jusqu’à ce que l’écart atteigne huit unités à la 42ème minute (19-11), et même dix, quelques minutes plus tard.

Le Monténégro allait bien, un temps, revenir jusqu’à cinq longueurs, alors que l’attaque placée française connaissait quelques ratés, mais l’écart était fait, et bien fait. Chloé Valentini finissait avec la manière son meilleur match depuis le début du tournoi (4 buts) tandis que Pauletta Foppa pouvait aller souffler après une performance impressionnante.

Avec cette victoire (27-19), l’équipe de France fait un grand pas vers les demi-finales, d’autant qu’elle possède désormais un goal-average conséquent sur le Monténégro, un de ses principaux adversaires directs. Une victoire face à l’Allemagne, mardi soir, enverraient définitivement les filles d’Olivier Krumbholz vers le dernier carré, avec la première place du group à la clé.

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Bonyann - le 13 novembre 2022 à 22h01

    Super match des filles
    Allez les bleues
    Rdv pour les 1/2

  2. Averell - le 13 novembre 2022 à 22h14

    Nouvelle grosse performance defensive et Darleux plus que rassurante derriere!
    En attaque, enfin quelques tirs de loin grace a Kanor. Si Sercien Ugolin pouvait se mettre diapason, il y aurait largement de quoi nourrir de belles ambitions.
    Foppa, toujours aussi impressionnante des 2 cotes du terrain! La paire defensive avec Edwige doit donner quelques nuits blanches aux entraineurs adverses.
    Si mes calculs sont bons, 1 point doit suffire contre l'Allemagne pour assurer la qualif, mais la 1er place serait preferable pour vraisemblablement eviter les Norvegiennes en 1/2.

  3. Sasori9 - le 13 novembre 2022 à 22h27

    OK a décidé d'améliorer le jeu par rapport 2020-2021, une défense agressive et contre attaque avec vitesse de TGV. Attaquer plus possible pour mieux marquer en compensant le handicap : tir raté….
    J'ai bien vu que les Monténégrines sont dépassé par la vitesse d'exécution des Bleues, pareil pour les Roumaines et Macédoniennes.
    Pour les Gens qui demandent ce que Armelle Attingré fait chez Monténégro ? Ben elle est coach des gardiennes chez Monténégro, surtout chez Monténégro-20, à la demande de Popovic.

    Il n'y a que les Hollandaises qui ont réussi à tenir tête aux Bleues. C'est du à leur coach Nordique !!!!!
    Ca va etre dur contre Espagne dans 3 jours. Très mal commencé la compétition mais à chaque match, elles jouent mieux en mieux les Espagnoles.
    Avant, il y a les Allemandes. Elles n'ont rien à perdre …Elles vont tout donner pour etre la troisieme place.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).