Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS (J10)

Saint-Raphaël maîtrise Toulouse

, par Omeyer

Johannes Marescot (Saint-Raphael Var HB)

Après s'être imposé en Coupe de France, Saint-Raphaël aimerait l'emporter de nouveau pour se reprendre en championnat. Du côté de Toulouse, l'objectif étant de s'imposer afin de rester à hauteur de haut du classement. Ce sont les varois qui vont prendre le meilleur sur les occitans et s'offrir une victoire précieuse (36-33).

Les locaux déroulent dans le premier acte

Saint-Raphaël engage et Adrien Dipanda décroche la première lucarne de cette partie. Les locaux imposent un bon rythme en ce début de match, auquel les visiteurs répondent par un gros travail de leur pivot, Frédric Petersson (4-3, 7'). Le premier break va être fait très rapidement, les varois étant bien aidés par leur portier, Vincent Gérard s'étant blessé contre Sélestat. Toulouse ne met que très peu d'intensité défensive, laissant de nombreux espaces à leurs adversaires et forçant un premier temps mort (8-4, 10').

Une pause qui ne porte pas ses fruits pour le moment, l'écart ne cessant de se creuser en faveur des coéquipiers de Mickaël Robin, la barre des 15 buts étant franchie trop rapidement (15-8, 22'). Tout semble réussir aux varois dans cette première période, l'attaque ne trouvant que très peu de résistance et réussissant même à inscrire 20 buts dans ce premier acte (20-12, 30').

Toulouse n'aura joué qu'un petit quart d'heure

Le FENIX engage d'une meilleure manière cette deuxième période avec un but rapide et un arrêt sur 7 mètres (20-15, 32'). Bien que l'attaque soit quelque peu retrouvée tout comme le portier toulousain, la défense est toujours en difficulté, manquant cruellement d'agressivité, laissant trop d'espaces et étant souvent pénalisée par deux 2 minutes, à l'image de Bakary Diallo (52'). Les visiteurs continuent de recoller progressivement au score, Saint-Raphaël n'étant plus aussi tranchant qu'en première mi-temps (24-20, 40').

Le vent a tourné depuis la pause et le FENIX monte en intensité notamment en attaque, laissant la porte ouverte à une potentielle remontée. Cependant, le manque de réussite et les échecs répétés sur le portier varois maintiennent un écart de 5 buts (28-23, 46'). Alors que l'on approche du money-time, Mickaël Robin (10 arrêts) et Benjamin Bataille continuent leur travail de sape des espoirs toulousains. La fin de rencontre va être gérée par les locaux et ce seront de précieux points récupérés par les joueurs de Benjamin Braux (36-33, score final)

Saint-Raphaël aura réalisé une performance complète contre le FENIX. Grâce un excellent Benjamin Bataille (9 buts), les varois s'offrent deux victoires de suite et affichent une confiance retrouvée. Toulouse a encore beaucoup de travail notamment en défense ainsi que dans sa gestion des rencontres à l'extérieur et cette défaite avant la réception de Nantes la semaine prochaine pourrait être un facteur important dans cette affiche.

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jojo
Jojo
1 année il y a

Marescot à quand au MHB ?

Jeje44
Jeje44
1 année il y a
Répondre à  Jojo

Plutôt au H pour remplacer Marchan….

Patrig
Patrig
1 année il y a
Répondre à  Jeje44

C’est ce que j’allais dire, leurs contrats se terminent en 2024. A suivre…

Usamiste
Usamiste
1 année il y a

Merci St Raph 🙂

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a

Bon ben il aura fallu que Bataille quitte le MHB pour retrouver son jeu qui avait entrainé son recrutement dans l'Hérault…ça pose questions quand même car ce n'est pas le seul dans ce cas………..

Barto04
Barto04
1 année il y a
Répondre à  Philippemhb

On peut aussi faire la liste de ceux dont le niveau n'a pas chuté ou a progressé au MHB. Et il sont nombreux
En ce moment on compte Lenne, Descat, Porte, Simonet, Pellas, Desbonnet, etc…ça pose une autre question non quand on voit le profil de ces joueurs ?
Il est peut être plus simple pour certains de briller dans un club où la charge mentale et physique est moindre.

drauglin09
drauglin09
1 année il y a

On sait si c'est grave la blessure de Gérard ?

Ewen WP
Ewen WP
1 année il y a
Répondre à  drauglin09

Je ne sais pas mais en tout cas ses stats sont mauvaises cette année. Cela change de ne plus avoir la défense du PSG. Il est (très) loin derrière Bolzinger, Bellahcene ou Tabarand mais aussi Desbonnet, Robin (qui risque de lui passer devant à St Raphael) et même Valentin Kieffer.
A voir si cela fait bouger les lignes en EDF.

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x