LMS – J30

Montpellier termine bien, Dunkerque déjoue

En cette dernière journée de championnat, le programme de la soirée était des plus chargés. Paris avait l’occasion de réaliser une saison parfaite. De plus, les anciens internationaux Michaël Guigou auront réalisé un dernier tour de piste avant de tirer leur révérence, sans oublier la légende Kiril Lazarov. Nancy et Saran avaient quant à eux une dernière opportunité de briller puisque les deux clubs évolueront en ProLigue la saison prochaine.

Montpellier et Chambéry finissent parfaitement leur saison

Un dernier effort pour les deux formations, bien que le résultat n’aura pas d’impact sur le classement. Seule ombre au tableau, l’absence de Benjamin Bataille touché au genou. Si Aix a démarré sur les chapeaux de roue, c’est bien Montpellier qui reste devant en ce début de match. Bien aidé par Julien Bos (7 buts), Montpellier rentrait aux vestiaires en tête (16-19, 30′). Du côté du PAUC, Wesley Pardin (16 arrêts) réalise une belle prestation et permet aux siens de ne pas trop se laisser distancer. Plus en place défensivement, le MHB enraye de nombreuses attaques Aixoises, bien que les locaux n’ont pas dit leur dernier mot (26-29, 48′). Ce seront les visiteurs qui auront le dernier mot (33-36, score final).

Du côté de Chambéry, le sourire sera sur les lèvres ce soir. Après une âpre défaite (36-29) contre Montpellier, cette victoire confirme la très bonne dynamique de la team Chambé. Grâce à un Nikola Portner de gala (17 arrêts), Saran n’a pas résisté et s’incline sur un score sans appel de 38-25.

Dunkerque et Saint-Raphaël dénotent

La rencontre avait bien commencé du côté de Dunkerque puisque les nordistes ont rapidement pris les commandes du match (1-3, 2′). Puis l’avantage a tourné en faveur des bretons passé la demi-heure de jeu (19-18, 43′). Grâce à Romain Molinié (4/6) et une volonté de fer, Cesson s’en sort 26-23 et confirme sa belle saison.

A l’inverse, Saint-Raphaël n’a fait que courir après le score sans jamais mené du match. Malgré les 10 réalisations de Raphaël Caucheteux, les sudistes n’ont pas su trouver la faille. Chartres peut également remercier Julien Meyer et ses 16 arrêts puisqu’il a permit à son équipe de s’imposer 36-33.

Nantes atomise Toulouse

David BALAGUER (HBC Nantes)

Nantes a très facilement disposé d’une équipe de Toulouse qui semblait déjà en vacances ce soir (32-18). Les hommes d’Alberto Entrerríos engrangent ainsi le plein de confiance avant d’affronter le PSG ce week-end en finale de Coupe de France. À noter les 8 buts de David Balaguer et le gros match des deux gardiens nantais (51,4% d’arrêts entre Emil Nielsen et Mickaël Robin).

Nîmes l’a emporté à Limoges (36-39) avec 10 réalisations de Mohammad Sanad. Enfin, Istres, déjà sauvé, a battu Nancy, déja relégué, sur le score de 32-30.

Le moins que l’on puisse dire c’est que cette dernière journée de championnat nous aura réservé un beau spectacle. Une ultime phase qui vient conclure une saison plus qu’impressionnante, tant en terme de résultats que de spectacles.

Le classement final de la Starligue 2021-22 est disponible ici.

36 CommentairesPoster un commentaire

  1. Mika - le 8 juin 2022 à 23h24

    Pas de Guigou pour la der ?

    • Jack3544 - le 9 juin 2022 à 08h43

      oui en effet, bonne question. en fin d'après midi, il était sur RMC pour parler de ce dernier match…

  2. stephane_44 - le 8 juin 2022 à 23h58

    Faut-il sortir un gardien qui fait 50% d'arrêt sur une mi-temps : oui car le second est capable de faire 52% lui 🙂 Bordel qu'est-ce qu'ils vont nous manquer !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).