LMS

Montpellier domine Cesson, Toulouse renverse Nancy

Marko Panic (Montpellier HB)

Montpellier a affirmé sa quatrième place en prenant le dessus sur son concurrent direct, Cesson-Rennes (33-26), lors de cette vingtième journée de Starligue. Toulouse, vainqueur de justesse à Nancy (27-29), reste dans la course à l’Europe.

En plus du choc entre Paris et Nantes, que le PSG a remporté, deux autres rencontres concernaient la lutte pour l’Europe ce dimanche. Oui, l’opposition entre Montpellier et Cesson est bien un duel pour un strapontin européen, du fait de la bonne saison des Cessonnais et du début d’exercice moyen du MHB. Chez eux, les Montpelliérains ont fait le travail face aux Bretons, assez peu “irréductibles” ce dimanche après pourtant un bon début de rencontre. Les hommes de Sébastien Leriche ont en effet fait jeu égal avec les Héraultais pendant 25 minutes (13-13, 25′), avant de craquer avant la pause. Les Montpelliérains signent un 4-0 avant la pause et retournent aux vestiaires avec ce qui est alors le plus grand écart de la rencontre (17-13, 30′).

Cesson passe à côté de sa deuxième période

Kyllian Villeminot (Montpellier HB)

La meilleure défense du championnat ne parvient pas à redresser la barre en deuxième période. Ils sombrent même, en encaissant un 7-3 (24-16, 39′). Montpellier a fait l’écart, et si Cesson parvient à stopper l’hémorragie, Montpellier conserve un écart confortable. Alors que Hugo Descat s’est blessé à l’échauffement, Mathieu Cornette se voit attribuer du temps de jeu, sans qu’il n’arrive à marquer. La base arrière avec Kyllian Villeminot (8 buts) et Marko Panic (5 buts, tous en première période) a été en verve, tout comme les ailiers titulaires Lucas Pellas (6 buts) et Valentin Porte (5 buts). Hugo Kamtchop-Baril (6 buts) a livré une bonne partition, mais pas de quoi faire trembler les Montpelliérains qui s’imposent largement (33-26). Pour Cesson, c’est une mauvaise opération dans la lutte pour le top 5, tandis que le MHB consolide sa quatrième place avec désormais trois points d’avance sur ses poursuivants.

Nancy peut avoir des regrets face à Toulouse

Nemanja Ilic (FENIX Toulouse HB)

“Un match un peu merdique, mais on s’en sort”. Pierrick Chelle a eu le don, sur LNH.TV, pour bien résumer la situation du Fenix Toulouse du côté de Nancy. Les Toulousains ont en effet souffert dans la salle du dernier du championnat, mené près de trois quarts d’heure avant de renverser la rencontre à leur avantage. Le bon début de match des Nancéiens (11-5, 20′) est dans la lignée du mieux aperçu chez le GNMHB ces dernières semaines. Toulouse parvient à recoller à quatre buts avant la pause (17-13, 30′), mais malgré moins de rotations (12 joueurs sur la feuille de match), Nancy garde le dessus au retour des vestiaires (24-21, 43′). Les Toulousains trouvent finalement les ressources pour prendre l’avantage pour la première fois à dix minutes de la fin (26-27, 50′). Nancy lutte jusqu’au bout, mais ne parvient pas à reprendre le dessus. Un dernier but de Pierrick Chelle scelle la victoire toulousaine (27-29). Malgré les dix buts de Tiago Rocha, Nancy perd donc une partie où elle pouvait aspirer à mieux. “On aurait dû ramener des points”, regrette Yann Ducreux, qui regrette que son équipe a été “candide” sur le dernier quart d’heure.

MG

17 CommentairesPoster un commentaire

  1. steph51MHB - le 13 mars 2022 à 19h08

    Malgré un déplacement à Szeged jeudi, le MHB a fait un match sérieux. La défense a l'air plus solide. Villeminot et Simonet redonne de la vitesse au jeu. Les ailiers sont toujours aussi présents. Les arrières reprennent des shoots de loin, Wallinius, Porte, Panic.
    Il faut aller chercher la victoire au Parnasse dans 15 jours pour conforter la 4ème place. Mais attention à Nimes.

  2. grapin - le 13 mars 2022 à 19h18

    Même si Cesson est nul à l’extérieur, le MHB a fait son match !

  3. cochonne - le 13 mars 2022 à 19h44

    Bonjour
    La jeune garde montpelliėraine est prometteuse et commence å faire preuve de constance des deux côtés du terrain, je pense, mais l'avenir confirmera ou pas, que l'annėe prochaine ils seront compėtitifs pour le titre.
    Dommage toutefois que Julien Bos ne veuille pas prolonger son contrat car il a pris une place importante dans cette équipe.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).