N1 élite – J10

Annecy & Vénissieux s’accaparent le podium

Lucas Rancé, Saintes (crédits : US Saintes)

Cette 10ème journée a vu Annecy emporter un choc de haut de tableau sur les terres de Saintes (23-28). Les Néo-Aquitains se voient ainsi expulsés du Top3 alors que Vénissieux l’a aussi largement emporté à Dreux-Vernouillet (22-29). Dans les autres matchs, l’Élite Val d’Oise brille encore à domicile face à Pau (34-24) et Cournon réalise la bonne opération pour maintenir Hazebrouck à portée (22-19).

La semaine dernière, Saintes avait passé une sale soirée dans la salle de l’Élite Val d’Oise. Pour se refaire, à domicile, les hommes de Yannick Verdier avaient face à eux un adversaire de taille : l’Annecy CSAV. Mais malgré l’absence du maître à jouer Matt Lafleur – toujours meilleur buteur du championnat après son match en moins – ce sont bien les Haut-Savoyards qui vont mener la danse. Face à ses anciens partenaires, le Saintais Lucas Rancé démarre fort avec 5 buts dès le premier quart d’heure (7 buts au total). Pour autant, les tauliers Bastien Guicciardi et Martin Gaillard (7 buts également chacun) vont porter les leurs pour leur permettre de décoller dans le second acte. Les hommes de Guillaume Dupin parviennent à tenir leur adversaire à une distance de 4 à 5 unités, et ne relâcheront leur étreinte qu’au buzzer (23-28). Une 5ème victoire de rang qui permet aux visiteurs de monter sur le podium, aux côtés de l’un de ses plus fiables concurrents depuis le début de saison.

Guillaume Bressy, Vénissieux (crédits : Guillaume Boitiaux, Martigues Handball)

Car depuis leur match nul inaugural en J1, Annecy et Vénissieux suivent un parcours similaire. Ce weekend, les Rhôdaniens avaient affaire à Dreux-Vernouillet. Entravés dans leur bonne passe il y a 2 journées par Annecy, les Euréliens se sont là encore vus impuissants face à leurs visiteurs. Les artilleurs des locaux sont bien muselés, et les 6 buts d’avance à la pause seront déterminants pour le succès du VHB. Guillaume Bressy (7/8) et les siens décrochent ainsi un 7ème succès pour prendre la place de dauphin du championnat (22-29). La prochaine rencontre fera office de match piège, avec la réception d’une équipe de Cournon qui ne demande qu’à s’offrir la tête d’un membre du Top3.

Cournon et l’Élite Val d’Oise à la poursuite du Top5

Les Auvergnats, justement, ont brillamment géré la réception d’Hazebrouck, dans un match bien moins offensif qu’à leur habitude. Alors que les Nordistes commençaient à construire leur 5ème place, Cournon d’Auvergne est venu les rappeler à la réalité, et les rapprocher de la meute affamée qui les poursuit au classement. Le match est très fermé, peu de buts sont marqués, et ce sont les partenaires de Julien Cadel (6/8) qui prennent le premier avantage à la pause (9-11, 30′). Mais au retour des vestiaires, un 4-0 des Dragons impulsé par Enzo Jean-Louis (4/5) va remettre les locaux dans le sens de la marche (15-12, 38′). Bien que les attaques restent timides, la défense des Rouge et Noirs tient bon pour maintenir cette avance, et offrir une victoire précieuse aux hommes de Marjan Kolev pour remonter au classement (22-19). La 5ème place est ainsi à portée de vue, mais d’autres lorgnent sur cette dernière, à l’image des joueurs de l’EVO qui signent une nouvelle prestation de grande classe.

Robin Beaugars, Élite Val d’Oise (crédits : Vanessa Broussier)

En ce mois de novembre, l’Élite Val d’Oise régale son public comme rarement. Alors que Pau Nousty semblait sortir la tête de l’eau, la formation d’Ile-de-France ne lui a fait aucun cadeau. Pourtant, à la 25ème, le débat était encore ouvert avec des Adjiri Corcher et Romain Milhavet présents en attaque (6 et 4 buts). Mais avant la sirène, Robin Beaugars a décidé de se déchaîner face au but de Guillaume Jamet. En l’espace de deux minutes, l’ex-Ivryen marque 4 buts sans laisser le temps à son adversaire de réagir, et plie le match (21-14, 30′). Le second acte sera douloureux pour les hommes de Michel Laborde, et les locaux s’offrent une seconde victoire de 10 buts, une semaine après la précédente (34-24). Ce weekend, la formation menée par Christian Latulippe devra montrer sa sérénité loin de ses terres face à une équipe d’Annecy elle aussi en confiance.

Mulhouse réalise une percée hors du bas de tableau

Dans les autres rencontres, Angers s’est une nouvelle fois montré imperturbable face à Gonfreville, et le capitaine Williams Manebard s’est une nouvelle fois régalé sur son aile avec 9 buts (31-25). L’arrière gauche Pierre Lagrange a toutefois prouvé une nouvelle fois qu’il est un atout offensif précieux pour le collectif normand (7 buts). De l’autre côté du classement, Mulhouse s’extirpe du bas de tableau en l’emportant à Martigues avec un Darko Cvetkovic en feu (16 arrêts) qui l’aide bien à faire le break en seconde partie de match (28-32). La prestation majuscule de l’arrière gauche de 22 ans Thomas Cormetto (8/11) n’aura pas suffi pour éviter aux siens de rester à la dernière place du classement. Enfin, Lanester n’est pas parvenu à s’offrir un PSG qui retrouvait Valentin Bzdynga (10/10), Wallem-Konrad Peleka et Baptiste Clay (5/8).  Dans le match jusqu’aux dernières secondes, les Morbihannais ne parviendront pas à tirer profit de leur dernier temps mort et plient au pire moment (27-27, 57′ ; 30-27). C’est le 6ème match sans victoire pour les Violets. Mais le retour à domicile ce weekend sera crucial, et pourrait permettre de passer devant leur adversaire au classement : Dreux-Vernouillet.

Retrouvez le classement et tous les résultats de la N1 élite sur l’espace Résultats !

Antoine Piollat

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Tebib - le 23 novembre 2022 à 10h27

    Bonjour,

    Merci pour vos articles et résumés qui mettent en lumière la N1 Elite.

    Concernant le résumé du match PSG Lanester J10, j’étais de passage à paris et présent sur ce match en tant que préparateur mental, J’attire votre attention sur l’ARD de Lanester Thomas HOURY qui a fait une belle performance dommage de ne pas l’avoir cité…

    Joueur à suivre qui apparemment était blessé de J1 à J5 mais qui fait un retour prometteur pour Lanester…

    Amitiés sportives de Toulouse.

  2. Chantereyne - le 24 novembre 2022 à 14h07

    Bonjour , vous avez bien de la chance en N1 parce que pour la proligue il n y a plus d articles ou si peu et ce depuis le début de saison ……bien dommage pour l anti chambre de la MSL 😭😭 et pourtant il s y passe des choses très intéressante et le niveau très intéressant….

    • jpf_hb - le 24 novembre 2022 à 14h22

      Il ne faut jamais se désoler d'un manque de travail de bénévoles. Il faut seulement féliciter ce que les bénévoles font. Et inciter à avoir + de bénévoles pour pouvoir faire +

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).