Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Cherbourg et Fred Bougeant, c'est fini

, par Dalibor

Alors que les dirigeants l'avaient confirmé dans ses fonctions il y a deux semaines, le club de Cherbourg et son entraineur Fred Bougeant ont mis fin à leur collaboration.

"Après une saison historique, la JS Cherbourg et son entraineur principal Frédéric Bougeant ont décidé d’un commun accord de mettre un terme à leur collaboration. Le club comme l'entraineur se séparent avec le souhait pour chacun d'une réussite partagée dans leurs futurs projets. Frederic Bougeant souhaite remercier le club pour ces deux années."

Pour un communiqué de départ, difficile de faire plus laconique. Mais les faits sont là, deux ans après son arrivée sur le banc de touche : Fred Bougeant n'est plus l'entraineur de la JS Cherbourg. Pourtant, c'est sous sa houlette que le club a participé deux fois au Final Four de Proligue, butant à la porte de la Starligue il y a quinze jours, en finale face à Sélestat (30:36).

Mais, plus que ses résultats sportifs, l'entraineur paye en partie les mots qu'il a distillés dans la presse locale tout au long de la saison. Remettant en cause la stratégie de la JSC, à ses yeux, mal définie, et surtout mal anticipée en vue d'une éventuelle montée dans l'élite. "Les dirigeants n'ont pas assez anticipé cette montée. Plus tu fais les choses tard, sans avoir imaginé ton projet, plus c'est compliqué en Starligue. Pourtant, vu nos résultats, on aurait pu anticiper" disait-t-il dans les colonnes de Ouest-France en octobre dernier.

Alors que les rumeurs allaient bon train au printemps, le président cherbourgeois Vincent Férey avait assuré, début juin dans Ouest-France, que Fred Bougeant serait sur le banc à la reprise. Mais la situation entre les différents partis était visiblement devenue intenable.

Après avoir perdu de nombreux cadres la saison passée (Hakon Ekren, Frederic Beauregard ou Williams Manebard), Cherbourg est parti pour voir de nombreux piliers de son effectif quitter le navire dans quelques semaines. Kristian Orsted (Sélestat), Lucas Vanègue (Istres) et Maximilien Tike (Olympiakos) ont déjà trouvé un club pour la saison prochaine. La direction de la JSC, dont le recrutement de très jeunes joueurs correspondait à une volonté de Bougeant, va désormais devoir trouver un nouvel entraineur.

Kevin Domas

Prochain match TV

Orlen Wisla Plock

20:45

Mer. 21 Fév.

Montpellier HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Stras
Stras
1 année il y a

Trop d’ambitions. Le club ne peut pas suivre.

fan_de
fan_de
1 année il y a

Je ne connais pas le budget de Cherbourg, en tout cas pendant les deux dernières saisons l'équipe mise en place et le plan de jeu fonctionnait. Pour passez au stade supérieur il faut un peu plus ne serait-ce qu'effectivement anticiper une éventuelle montée et conserver les meilleures acteurs en renforçant cette base.
Sélestat semble mieux avoir anticipé cette étape, en effet l'ensemble des jeunes joueurs qui ont éclos durant la saison écoulée reste. En restant sur la dynamique de la montée et en renforçant encore par l'un ou l'autre joueur confirmé cela pourra peut être suffire.

Chantereyne
Chantereyne
1 année il y a

Remili tu as l air de bien connaître la maison mauve …..ce qui est sur c est que depuis l arrivée de FB la JSC àvait changé de statut . Deux participations au PO d affilée avec une seconde place cette année du jamais vu …de l ego et du caractère il en faut pour diriger des pros et se faire respecter , les gentils n y ont pas leur place , les joueurs racontent ce qu ils veulent , on ne peux pas plaire à tout le monde ….je n ai pas entendu se plaindre VANEGUE, ORSTED , TIKE GOUJON BELLEVUE , DALMONT , IVAH ou autres ….par contre tout à tour amani, tricon , et FB on remuer dans les brancard pour mettre en avant le manque d ambitions du club et ont été priés de partir . Je suis inquiet pour la saison prochaine …les départs n ont pas été compensés et l entraîneur qu il nous fallait viens de partir….attention à la chuté libre derrière.. en parlant d entraîneur qu n avait pas la cote et se faisait tailler régulièrement sur ce forum .celui de Selestat à bien fait taire tout le monde en devenant champion donc ……les petites histoires joueurs / entraîneurs …

Ymo34
Ymo34
1 année il y a
Répondre à  Chantereyne

Je souhaite vraiment que Cherbourg ne chute pas lourdement l’année prochaine en effet ! Ce serait un coup bien rude pour le handball normand et la Basse Normandie en particulier. Mais c’est vrai que cette cascade de départs ressemble à une explosion en vol. Si c’est vraiment une histoire d’ego c’est n’importe quoi : prendre le risque de couler un club en pleine ascension pour conserver son statut ou l’image de soi-même serait d’une infinie stupidité.
Mais bon, seule la bêtise humaine donne une idée de l’infini justement…

Remili
Remili
1 année il y a
Répondre à  Chantereyne

Oui je suis un peu au courant de ce qu’il se passe au sein de la JSC… J’y travaille… Mr Ferey a voulu donner les pleins pouvoirs au despotique Bougeant (et ce n’est pas les joueurs qu’il a fait jouer toute la saison qui vont venir s’en plaindre, c’est logique) l’année dernière. Sauf que l’inter saison, avec les départs d’Ekren, d’Horvat, de Tepper, de Manébard, par choix du coach au mois de janvier 2021, plus les problèmes relationnels avec les joueurs, plus une propension à considérer tous les employés du club comme des mer… ont finalement fait changer d’avis le président… Fin de la relation de confiance, fin du game. Maintenant il est clair que la présidence et la direction technique sont à revoir, et vite

Ziell
Ziell
1 année il y a
Répondre à  Chantereyne

Eh ouais, je crains aussi une mauvaise saison pour la JSC, en plus j’avais pris un abonnement annuel car il avait fait une superbe saison, Vanegue est parti, il nous reste de bon joueur, mais pas de quoi faire la différence, l’année pro on joue contre saran et Nancy, certes ils descendent de starligue, mais ils ont un niveau assez élevé, néanmoins il y a quelques recrues qui me donnent espoir, mais il faudrait accélérer l’allure.

Marchal
Marchal
1 année il y a

Vous suivez la js Cherbourg depuis quand ??? Pour dire que monsieur Groult est un incompétent… , ? Depuis qu’ils sont en proligue je suppose …. Car Monsieur Groult est une personne historique au club et qui a amené le club là où il est aujourd’hui que ce soit entraîneur et directeur sportif , par contre Monsieur Ferey la je ne vous contredit pas là dessus 😉

VivelaJSC
VivelaJSC
1 année il y a

Ça n’est qu’une indication de plus que le club n’est pas encore totalement entré dans le monde professionnel. Un nouveau président semble nécessaire. Mr Ferey a fait le boulot mais il appartient encore au côté familiale et associatif du club qui doit se professionnaliser et faire entrer des capitaux privés et une nouvelle direction.

En tout cas tant qu’il y aura Ferey les entraîneur ne pourront jamais critiquer le club dans les médias sans être mis sur la scellete.
On entend les noms de pierre montorier ou de Joël da Silva pour reprendre le club. Pk pas mais ces deux joueurs ne pourront recruter que deux joueurs : un ALG et un ARD. Des joueurs sénégalais comme loppy et biagui que bougeant a fait venir pour les développer ne correspondront probablement a la vision des autres entraîneurs potentiels et ils risquent de partir très vite. Et dès l’été prochain toute l’équipe sera partie pour que le nouveau coach reconstruise un effectif et on perd encore 2 ans dans le projet de montée.

J’ai bien peur que c’en soit finit de l’ère des dirigeants bénévoles pour un club au budget de 2 M euros.

Avec un peu de chance et un projet de jeu nouveau qui prend, on peut finir dans les 6 et monter comme Sélestat lannee prochaine

Ymo34
Ymo34
1 année il y a

Il est vrai qu’un départ pareil après une montée en puissance remarquable est détonnant. Alors oui, je rejoins les avis exprimés ici : le club n’a pas encore l’assise directionnelle pour tenter l’aventure au plus au niveau. Bref, heureusement qu’il y a eu une élimination.cette année.

Tous les précédents le montre : financierement, administrativement et sportivement il faut être au top avec un an d’avance pour accéder dignement à la starligue. C’est une condition sine qua non mais pas une assurance (voir Tremblay)

Quand j’ai vu les play off de Proligue, je me suis dit « oh mon dieu ! Y’en a qui vont lever les bras au ciel avec leur titre de champion et dans trois mois ils vont se faire défoncer chaque semaine ». Bon c’est Selestat, club au glorieux passé qui va se coller au peloton d’exécution.

En fait je suis sûr qu’Ivry a laissé s’écharper ses poursuivants en pariant que ce ne soit pas le second qui soit champion. De cette façon, l’année prochaine, voilà au moins un candidat certain à la relégation. Il n’y a plus qu’une place à éviter. Ces Yvriens quel machiavélisme… Yerk yerk yerk…

fan_de
fan_de
1 année il y a
Répondre à  Ymo34

Il ne faut pas condamner Sélestat trop vite. Ce sera évidemment le petit poucet, mais sera sur une dynamique et est une équipe jeune qui est monté en puissance ces trois derniers mois.
Avec relativement peu de changement.
Il faudra encore l’un ou l’autre renfort et que le nouvel entraîneur trouve rapidement ses marques. On a bien vu avec Tremblay que le budget ne fait pas tout.

Ymo34
Ymo34
1 année il y a
Répondre à  fan_de

Dans un an j’aimerai reconnaître ici mon erreur d’appréciation. Mais j’ai peur que la qualité de jeunesse de transforme en défaut, ou alors, même dans la durée, l’insouciance de la jeunesse se jouera de tous les pronostics…?
Et si jamais l’avenir me donne raison, je ne triompherai pas en disant « je l’avais bien dit », je regretterai plutôt la différence de niveau entre la proligue et la PognonStarLigue

fan_de
fan_de
1 année il y a

Il ne faut pas condamner Sélestat trop vite. Ce sera évidemment le petit poucet, mais sera sur une dynamique et est une équipe jeune qui est monté en puissance ces trois derniers mois.
Avec relativement peu de changement.
Il faudra encore l’un ou l’autre renfort et que le nouvel entraîneur trouve rapidement ses marques. On a bien vu avec Tremblay que le budget ne fait pas tout.

Chantereyne
Chantereyne
1 année il y a

Ce sera évidement très dur pour selestat mais. Il n y as meilleur façon si ce n est de s y essayer …..à ne pas avancer on fini par reculer et régresser et c est ce que fait la JSC . je leur souhaite une bonne saison.

Le Loutre
Le Loutre
1 année il y a

+1 Chantereyne, tu as tout dis et bien résumé les 4/5 ans qui viennent de s »écouler. Un manque d’ambition du président et de l’équipe dirigeante, la trouille en fait peut-être de mal faire ou de perdre la présidence? Les joueurs partent et c’est normal. Un club familial c’est bien mais sans projet…. Nos différents entraineurs ont pourtant tirer la sirène d »alarme. C’est pas comme ça qu’on avance dans la vie……..Qui ne tente rien n’a rien. On va reconstruire une nouvelle équipe cette année. J’espère de tout cœur que la maison mauve ne coule pas mais foi de Cherbourgeois on y croit 💪💪💪

Nos derniers articles

14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x