Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Ivry solide à Billère, Sélestat laisse un point à Valence

, par Dalibor

Alors qu'Ivry continue son bonhomme de chemin en tête du championnat, Sélestat a laissé un point en route ce weekend.

Ivry continue à se frayer un chemin entre les obstacles. Le déplacement à Billère de ce weekend en était certainement un, mais les hommes de Sébastien Quintallet s'en sont tirés sans dommage en l'emportant 25 à 23. Un temps menés de quatre buts, les rouge et noir ont renversé la situation après le repos, et ce malgré la disqualification de Simon Ooms. Comme souvent, Mate Sunjic (14 arrêts) a été le détonateur dans sa cage, tandis qu'Antonin Mohamed et Axel Cochery inscrivaient tous les deux six buts. Dijon, vainqueur à Villeurbanne (35:28), continue de suivre le rythme. Un 5:0 d'entrée de jeu pour se mettre sur de bons rails, et les joueurs d'Ulrich Chaduteaud ont tranquillement géré leur fin de rencontre, emmenés par un excellent Lucien Auffret (10 buts).

Chérif Hamani (Pontault-Combault). Crédit photo : Martin Remigy

Dans le peloton des poursuivants, Sélestat est la seule équipe à ne pas l'avoir emporté, ramenant le point du match nul de Valence (29:29). Pourtant bien en tête en milieu de seconde période, les Alsaciens ont bafouillé dans le dernier quart d'heure, avant que Sylvain Kieffer n'égalise à la dernière seconde, offrant par la même un point important à son équipe dans la course au maintien. Pontault-Combault a parfaitement négocié son déplacement à Sarrebourg (30:27), prenant quatre buts d'avance à la pause avant de creuser l'écart dans le deuxième acte.

Il a fallu attendre la fin de la première période pour que Tremblay décroche Besançon, avec un sacré festival offensif à la clé (39:34). Si les Bisontins se sont accrochés vingt-cinq minutes, leurs pertes de balle ont été punies par Tufu Lufuanitu et Marko Matijasevic, le duo offrant sept buts d'avance aux Tremblaysiens à la pause, avant une deuxième partie de match maitrisée. Tremblay reste au coude à coude avec Cherbourg, sérieux face à Massy (32:27). Les joueurs de Fred Bougeant ont appuyé sur l'accélérateur au retour des vestiaires dans le sillage de Reida Rezzouki, à nouveau meilleur buteur des siens avec huit réalisations.

Issam Tej (Angers). Crédit photo : Martin Remigy

Nice reste à portée de fusil des play-offs, malgré son match nul à domicile face à Caen (28:28). En tête de six buts à la pause (17:11), le Cavigal a encaissé un 8:1 au retour des vestaires, Mathias Creteau portant son équipe à bout de bras avec ses huit buts. Le promu caennais peut toujours rêver d'un peu plus que le maintien, pointant à quatre points de la sixième place. En parlant de maintien, Strasbourg s'est donné un peu d'air en allant prendre les points à Angers (27:26). C'est grâce à un but dans les derniers instants que les Alsaciens ont logiquement pris les points, dans une rencontre qu'ils ont globalement maitrisé, menant encore de six buts à un quart d'heure de la fin. Le SCO reste lanterne rouge alors que Strasbourg compte désormais six points d'avance sur le premier relégable, Valence.

KD

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
drauglin09
drauglin09
2 années il y a

Strasbourg joue avec 8 joueurs de champ en ce moment… c'est dire si Angers n'a pas le niveau. Tout le monde est à l'infirmerie, et Lathoud se dit trop vieux pour remettre un mailllot pour dépanner 🙂
A priori, ils vont jouer comme ça jusque fin mars… donc ils ont grand intérêt à voir Valence prendre un minimum de points.

Arthur
Arthur
2 années il y a

Villeurbanne n’est pas au top
Vivement que le projet venissieux prenne le pas

Mizou Mizou
Mizou Mizou
2 années il y a

Angers

4 préparateurs physiques, 2 kinés 1 médecin, 1 coach mental, et que des branlées…

Et si tu vas sur le site du club, ils te parlent de la montée en D2 en 2008 ou 2009 avec Christophe CARNET qui avait peut-être déjà pris sa retraite et qui avait déjà joué qq années à Aurillac…

Bref, sous la bannière du renouveau, ce sont les mêmes médiocres

Dommage que des vrais mecs biens du style Denis TRISTANT ou JR RAGON y perdent leur temps.

Jack3544
Jack3544
2 années il y a
Répondre à  Mizou Mizou

Angers a dominé le handball des Pays-de-la Loire pendant des années. Ils ont vu le TGV nantais leur passer devant, je crois qu'ils ne s'en sont jamais remis…
Ils rêvent de leur gloire passée.

Chantereyne
Chantereyne
2 années il y a

Sérieuse est le bon adjectif pour qualifier la performance de la JSC devant Massy dans un chantereyne en ébullition et à guichet fermé avec 2300 spectateurs après une victoire plein de maîtrise chez les voisin caennais le We précédent nos mauves trace la route vers les PO . Le gros match qui se présente contre ivry doit confirmer cette progression avec une belle performance et pourquoi pas une victoire chez le leader incontesté de PL . Avec un match en retard à jouer contre billere les feux sont au vert à Cherbourg .

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x