EdF (M)

Malgré les blessures, le collectif a triomphé


La liste des blessés continue de s’allonger dans le camp de l’équipe de France. Mais ce soir, cela n’a pas empêché les hommes de Guillaume Gille d’aller chercher leur ticket pour les demi-finales face à l’Allemagne (35-28).

C’est le jeu des chaises musicales à l’infirmerie de l’équipe de France. Quand Luka Karabatic en sort, Dika Mem y rentre, et quand Mem en sort, Nikola Karabatic prend sa place. Ce soir, c’est Thibaud Briet qui avait pris sa place, touché au doigt à l’entrainement hier. Mais les soucis de Guillaume Gille ne se sont pas arrêtés là, puisqu’Elohim Prandi est toujours en délicatesse avec sa cheville et que Nikola Karabatic, gardé au frais une bonne partie de la dernière semaine, s’est ressenti une nouvelle fois de son pied. “Le plan était de jouer à fond jusqu’à ce que ça refasse mal…voilà…” disait l’ainé des Karabatic après le succès face à l’Allemagne, qui l’aura vu sortir au bout d’un quart d’heure. Pour le reste, c’est Prandi qui a serré les dents pour tenir le poste : “Ca a tourné trois ou quatre fois, mais les médecins ont dit que ça ne pouvait pas être pire, alors j’ai un peu serré les dents car j’ai vraiment envie d’aider l’équipe.”

La défense, baromètre de la solidarité bleue

Tous ces mauvaises péripéties n’ont pour autant pas embêté les Bleus, enfin pas visiblement plus que ça. En défense, particulièrement, ils se sont tous démultipliés pour palier aux soucis d’Elohim Prandi, bien moins à l’aise dans le secteur que Karabatic ou Briet. Ludovic Fabregas, notamment, a été très précieux quand Guillaume Gille a choisi d’étager sa défense pour perturber le feu follet Juri Knorr. “C’est un choix tactique qui a été payant, mais plus globalement, je retiens qu’on a pu compter sur tout le monde. C’est finalement le plus important, si on veut aller au bout, d’avoir seize mecs qui donnent tout” souriait le pivot après-coup. Comme dans les buts, Rémi Desbonnet a volé au secours de Vincent Gérard, on a vu un Melvyn Richardson ou un Kentin Mahé utiles dans bits des séquences de jeu. Tout n’a certes pas été parfait, mais cela a suffi pour réaliser une seconde période canon et réserver l’avion pour Stockholm. “Ca montre que, même sur une jambe, on reste encore dangeureux” souriait jaune Nikola Karabatic. Tant que ça tient…

A Gdansk, Kevin Domas

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Etienne221 - le 26 janvier 2023 à 00h13

    Contre la Suède, il va falloir faire beaucoup mieux en attaque ! Le gros souci c'est que là on est vraiment en manque de solution à l'arrière ! Mem n'a toujours pas l'air d'être remis de son souci aux abdos, Niko s'est pêté au pied il y a quelques jours, il n'a pas pu re rentrer aujourd'hui, et le comble, Briet qui se blesse à l'entraînement hier… ça fait 3 solutions qu'on ne peut pas utiliser.
    J'espère vraiment que GG va arriver à mieux utiliser Richardson ! On l'a vu déjà dans ce mondial, Richardson est capable d'en planter 10 ! Il faut pas hésiter à lui donner du temps de jeu !
    Quand à Prandi il continue de décevoir dans ce mondial. C'est pas possible d'avoir un tel talent incapable d'en planter 5-6 par match minimum…
    Si la Suède n'a plus Goddfridson, franchement c'est pour nous cette demie finale, ça serait décevant de pas passer.

    • rkj4 - le 26 janvier 2023 à 08h37

      Tu as lu l'article ?
      Prandi joue avec une cheville sensible. Déjà qu'il n'est pas très à son aise avec l'EdF, ça n'arrange forcément pas son cas. Cela dit, sa vison du jeu m'épate et ses passes décisives rattrapent une partie de son bilan. Mais oui, il faut faire mieux.Cela dit, j'espère qu'il ne va pas rentrer blessé à Paris.

      • jpf_hb - le 26 janvier 2023 à 08h49

        Clairement Prandi est un des arrières avec la meilleures vision de jeu que l'EDF ait ; et contrairement à d'autres, il joue bien avec ses ailiers…
        Par contre maintenant faut qu'il fasse son match référence en EDF pour avoir la confiance, c'est impensable qu'il puisse faire des matchs à 10 buts avec le PSG, mais pas en mettre en EDF. Mais je ne me fais pas de soucis pour lui, ça va bien finir par arriver ! (c'est sur que la cheville n'aide pas en ce moment)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).