Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EL - Final4 (M)

Granollers s'offre Göppingen et file en finale

, par Lanfillo

Guilherme Torriani (Fraikin BM Granollers)

Tombeur de Flensburg en quarts, Granollers fait tomber une deuxième équipe allemande, Göppingen, cette fois en demi-finale de l'European League (31-29). L'outsider catalan retrouvera Berlin en finale, demain dimanche.

Décidément, Granollers aime la Flens Arena. Le club catalan, véritable outsider de la compétition, avait déjà gâché la fête de Flensburg en beauté, en quart de finale, dans cette salle, faisant que pour la première fois, l'hôte du Final Four European League n'est pas présent pour les finalités. Face à un autre club allemand, certes d'un moindre calibre, Göppingen, les hommes d'Antonio Rama ont remis ça. Et avec la manière, au terme d'un match plein d'envie et d'abnégation, face à une équipe allemande qui vaut mieux que sa quinzième place au classement de Bundesliga.

Rangel Luan a mis son équipe dans le coup

Rangel Luan da Rosa (Fraikin BM Granollers)

Göppingen est l’équipe qui domine dans les premiers instants de la rencontre. Sa défense est au rendez-vous, et sur un shoot puissant de son gaucher David Schmidt, les Souabes prennent logiquement trois buts d’avance (2-5, 8’). Rencontre facile en perspective pour les hommes de Markus Baur ? La réponse est rapidement connue, et c’est un grand non. Porté par ses supporters très engagés, les Catalans font progressivement leur retour, grâce notamment à leurs deux excellents arrières qui encadrent l’expérimenté Antonio Garcia, Jan Gurri à gauche et Faruk Yusuf à droite. Surtout, Rangel Luan fait un temps vriller les tireurs allemands. Le futur portier de Saint-Raphaël repousse deux sept mètres du spécialiste Marcel Schiller, avant que Kevin Gulliksen envoie son penalty au-dessus… Dans ses œuvres, Yusuf trouve la solution en aveugle et à la sortie du premier quart d’heure, c’est Granollers qui est devant (8-7, 17’).

Dans un match très rythmé, Göppingen, encouragé par ses fans au chapeau vert pomme (on ne jugera pas), ne perd pas le fil. D’autant que les vainqueurs 2016 et 2017 peuvent sur la bonne entrée de Daniel Rebmann dans les cages, à la place d’un Marin Sego pas en réussite. Le portier allemand gagne trois duels importants (3/7 en première période) et participe à la reprise en mains des siens. Jon Lindenchrone Andersen, très vif, marque deux fois pour assurer aux siens un avantage de deux buts, Schiller retrouve son inspiration sur penalty, ce qui garantit à Göppingen de rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score, malgré un joli but de Yusuf pour conclure la première période (16-18, 30’).

Une équipe complète débarque en finale

La deuxième période débute sur la même dynamique que celle de la fin de la première. Frisch Auf ! se montre efficace en attaque, mais sans parvenir à faire le trou. Et Granollers reste dans le coup. Sur un temps fort, Yusuf puis Franco, ce dernier en contre, permettent aux Catalans d’égaliser (22-22, 40’). Le Nigérian, prêté par Kielce, est même à l’origine et à la conclusion du 23e but de Granollers, avec une bonne récupération de balle (23-22, 44’). L’axe défensif des deux anciens du Cavigal de Nice, Oriol Rey et Joan Amigo, pose également beaucoup de problèmes aux Allemands, mais ceux-ci parviennent à trouver des espaces malgré tout. Contrairement à la première demi-finale, celle-ci se jouerait dans les dix dernières minutes (25-26, 50’).

Joie BM Granollers avec leurs fans

Dans les derniers instants de la partie, Granollers sait tirer son épingle du jeu. Porté par l'expérience de ses cadres Garcia, Rey ou Amigo, emporté par la fougue des talentueux Gurri, Franco et Yusuf, les Catalans sont davantage maîtres de la fin de la rencontre. Solides en défense, ils profitent d'un but de Yusuf pour reprendre deux buts d'avance (29-27, 55'). Göppingen revient à un but, mais l'exclusion de Blaz Blagotinsek pour une main au visage de Gurri cause du tort aux Souabes. Dans la dernière minute, Esteban Salinas, puis Jan Gurri en réponse à un but de Kozina, assurent la victoire de Granollers (31-29), dans une superbe ambiance. Les Catalans peuvent alors s'offrir une très belle communion avec leur public, et ont aussi droit à des applaudissements très fair play du public de Göppingen à leur sortie du terrain.

Berlin est prévenu : face à eux, l'outsider est porté par une belle ferveur, mais pas que. Granollers a prouvé, si besoin était, qu'il s'agit d'une équipe très solide, mêlant expérience et jeunesse. La finale de demain est loin d'être jouée.

La feuille de match

BM Granollers – Frisch Auf! Göppingen : 31-29 (16-18).

Arbitres : MM. Konjicanin (BOS).

Granollers : Guardia 2 arrêts sur 3 tirs (67%), Luan 14/42 (33%) et 1 but sur 1 tir – Yusuf 6/11, Torriani 1/2, Gurri 9/9, Romero, Rey, Salinas 3/4, Reguart, De Sande, Amigo, Guijarro, Castillo, Franco 5/8, Roca, Garcia 6/10. Entraîneur : Antonio Rama. Exclusions : Amigo (2’, 37’), Garcia (29’), Yusuf (34’).

Göppingen : Rebmann 4 arrêts sur 19 tirs (21%), Sego 2/17 (12%) – Neudeck, Kneule 1 but sur 2 tirs, Duarte, Andersen 4/5, Heymann 1/3, Sarac 5/6, Blagotinsek 0/1, Schiller 4/9, Goller, Gulliksen 3/5, Hermann 0/1, Kozina 5/7, Malus 2/5, Schmidt 4/7. Entraîneur : Markus Baur. Exclusions : Kneule (7’), Blagotinsek (31’), Schmidt (51’)

Mickaël Georgeault, à Flensburg

Prochain match TV

Paris 92

20:00

Mer. 22 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NadalinO
NadalinO
11 mois il y a

Pas si faible que ça finalement cette liga ! Vamos Grano !

cochonne
cochonne
11 mois il y a

Bonjour
Göppingen traine en fond de classement de Bundesliga, fait des matchs à pleurer ett Granollers navigue entre la deuxième et le troisième place en Asobal avec und équipe jeune qui met du rythme… le résultat est juste logique.

Sasori9
Sasori9
11 mois il y a
Répondre à  cochonne

Il ne faut pas chercher des excuses, Goppingen joue très bien en coupe d'Europe C3, ce club a gagné 4 fois la coupe EHF en négligeant la bundesliga. Ce club n'a jamais chercher à étre champion d'Allemagne.
Goppingen est tombé de haut face aux Espagnols. Granollers a bien joué et il a bien géré les deux mi temps.

Sœur du coin
Sœur du coin
11 mois il y a
Répondre à  Sasori9

Avant toi j’avais des doutes sur la réalité du multivers. Faut nous dire dans quelle réalité vis tu

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x