Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS J-7

Pardin héros à Nîmes !

, par Butto

Wesley Pardin (Pays d'Aix Universite Club)

Dans un match d’une intensité folle, les Aixois ont arraché la victoire à Nîmes. Un combat de 60 minutes dans lequel les gardiens (et les arbitres) auront joué un facteur décisif. 

C’est comme si deux miroirs s’affrontaient. Des gardiens performants. Une série nîmoise puis une autre aixoise. Et finalement, c’est Aix qui s’impose. En première période, après un mauvais départ, Philippe Gardent est obligé de poser son premier temps-mort (6-3, 7’). Les Aixois se réveillent et creusent même l’écart (10-14, 21’). Mais sur un pénalty de Guéric Vincent (6/8 ce soir) au buzzer, c’est Nîmes qui vire en tête à la pause (18-17) après un chassé-croisé. 

Baznik et Pardin font le show

 

Le début de seconde période est nîmois. Joze Baznik fait les arrêts et l’entrée de Boïba Sissoko dynamise l’attaque des crocos. Cette fois, ce sont les locaux qui prennent quatre longueurs d’avance (25-21, 41’). C’est à ce moment-là que Wesley Pardin rentre dans la danse également, enchaînant quelques parades. Tout cela permet à Tarrafeta de porter les Aixois offensivement. Gabriel Loesch vient égaliser à 26 partout à la 47ème. La blessure de Jean-Jacques Acquevillo (torsion de la cheville) a coupé net l’élan des Nîmois. Côté aixois, Kristjansson sort de sa boîte après une première mi-temps ratée.

Ian Tarrafeta Serrano (Pays d’Aix Universite Club)

Puis, viennent les deux décisions arbitrales qui tournent à l’avantage des Aixois. La première sifflée par Messieurs Pichon et Bounouara intervient sur un passage en force plus que discutable de Quentin Minel sur Gerdas Babarskas. En effet, sur le ralenti, il est clair que le lituanien coupe clairement la zone pour mettre son corps en opposition. À ce moment-là, Aix à la balle de +2 mais Baznik sort l’arrêt sur Tarrafeta avant que Rebichon n’égalise (31-31, 59’). Philippe Gardent pose alors son dernier temps mort pour emmener la balle jusqu’au bout. C’est là que la deuxième décision intervient. L’islandais Kristjansson s’engouffre côté externe et percute un Julien Rebichon, pourtant à l’arrêt, de face et en dehors de sa zone. Rien y fait, le but est accepté (31-32).

Sur le dernier ballon, le capitaine nîmois bute sur Wesley Pardin qui ferme le couvercle sur le match. Avec 14 arrêts, le français a été l’artisan majeur de la victoire des siens. Pour Nîmes, c’est une deuxième défaite consécutive avant de recevoir Cesson la semaine prochaine. 

Dans l'autre résultat de 17h, Paris s'est largement imposé face à Saran (46-31). Retrouvez les autres résultats ici.

Hugo Gueritaine

Prochain match TV

France

14:30

Lun. 15 Juil.

Roumanie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Usamiste
Usamiste
8 mois il y a

Cessons de laisser tirer les 7m par Sanad qui est au-dessous des 50% cette saison. Travaillons la défense.
Ainsi, si décision arbitrale douteuse il y a cela n’aura pas de conséquence puisqu’on sera loin devant.

Boulimic
Boulimic
8 mois il y a
Répondre à  Usamiste

G.Vincent, Konradson, Sissoko ont également manqué les penos…

Lolo
Lolo
8 mois il y a

De tt facon depuis le debut de saison, ca reste compliqué de siffler… Poir les arbitres. A quand la video ou un challenge ou meme un autre arbitre.

bombjack4M
bombjack4M
8 mois il y a

Le jour où les joueurs robots seront arbitrés par des robots avec un risque d'erreur ZERO, les rageux seront enfin contents

Philippemhb
Philippemhb
8 mois il y a

Aucun commentaire sur la rencontre MHB-USAM il y a 10 jours.
Aucun commentaire sur la rencontre MHB-US Ivry cette semaine.
Ah oui pardon ce sont des bénévoles donc ils font ce qu'ils veulent? peuvent? et si je suis pas content que je prenne leur place!!!

anthonyche
anthonyche
8 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

Ce n'est pas mieux sur le Midi Libre, aucun retour sur le MHB-Ivry et beaucoup plus d'articles sur l'USAM. On sent nettement une préférence.
Rien à voir mais ça commence à traîner pour annoncer le nouveau coach, je suis moyennement confiant pour Mathé, je ne vois pas Chambery le laisser partir et si on en croit l'interview de Patrice Canayer les finances du club ne sont pas reluisantes, voir à l'économie. Il parlait plus précisément du joker médical, mais lâcher une somme à 6 chiffres pour recruter Mathé est-ce pertinent? N'est-ce pas mieux d'aller un entraîneur libre et de recruter plus qualitatif sur certains poste? Je pose la question.

Quand au joker, visiblement ce ne sera fait que si les finances le permettent et si le profil est meilleur que ceux déjà dans l'effectif. Logique, mais simple à trouver en cette période, sauf à débaucher mais ça a un coût…

Wait and see.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x